Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

wizard of oz

  • Wicked - Gregory Maguire

    En avril dernier je suis allée voir le spectacle musical *Wicked* adapté du roman du même nom de Gregory Maguire. Après cette soirée d'émerveillement et une discussion twitterienne avec Elisha, je me suis décidée à lire le livre. Et grand bien m'en a pris !

    Titre : Wicked - The Life and Times of the Wicked Witch of the West
    Auteur : Gregory Maguire

    wicked book cover.jpg

    Résumé : An astonishingly rich re-creation of the land of Oz, this book retells the story of Elphaba, the Wicked Witch of the West, who wasn't so wicked after all. Taking readers past the yellow brick road and into a phantasmagoric world rich with imagination and allegory, Gregory Maguire just might change the reputation of one of the most sinister characters in literature.


    Comme l'indiquent le résumé et le sous-titre, Wicked est une sorte de sequel à The Wizard of Oz. En fait non, c'est bien plus que cela: c'est une ré-écriture de l'histoire du point de vue de Elphaba Thropp, la "Wicked Witch of The West". Et ça change vraiment tout ! Gregory Maguire a réussi là l'exploit de réhabiliter l'un des personnages les plus détestés de la littérature jeunesse. 

    Le principal changement est que Wicked, contrairement à The Wizard of Oz, ne sera jamais classé dans le rayon jeunesse. Il est, et de loin, beaucoup plus sombre et "adulte" que le roman de L. Frank Baum. Là où L. Frank Baum nous offre comme un conte de fée, avec ses méchantes sorcières, ses gentilles fées, et ses héroines ingénues, Gregory Maguire lui nous emmène à la découverte d'un tout nouveau monde, une City of Emeralds bien plus sinistre, et dont les héros et héroines ne sont pas toujours ceux que l'on croit.

    Dans le Oz de Gregory Maguire, les Animaux parlent, et enseignent à l'université, les Clubs de Philosophie traitent d'une philosophie très particulière, les marionnettes ambulantes font des spectacles tirés de vies réelles, les filles vont à l'université avec leur chaperon, les princes sont mariés à leurs naissance et ne rencontrent leurs femmes qu'à l'âge adulte, les soeurs deviennent des tyrans, les Animaux sont emprisonnés, les directrices d'école essayent d'embarquer les élèves dans leurs complots et je vous en passe !!!

    Le début du livre pourra vous sembler un peu long, mais il est très important pour comprendre la suite des évènements, surtout qu'il est souvent fait référence à des personnages apparaissant à ce moment-là. Je disais dans ma review de La Cité des Ténèbres que aucun personnage n'était à jeter, et bien il en est de même ici. Chacun des personnages de Wicked est minutieusement étudié et recherché, et toutes leurs actions et réactions s'accordent à leurs personnalités.  

    Le personnage le plus important étant bien évidemment Elphaba Thropp, la Wicked Witch of the West, qui on s'en rend vite compte n'est pas si "wicked" que ça. Avant d'être une sorcière, Elphaba est surtout une jeune fille comme les autres - enfin, autant que peut l'être une fille qui est née verte et avec une unique dent très aiguisée - avec ses rêves, ses espoirs, ses désillusions et ses idées politiques. Elphie est une battante qui a fait de sa différence une force et qui l'a utilisée pour essayer de rétablir un peu l'ordre des choses. Le problème c'est que tout le monde, et surtout le Magicien, n'était pas pour ce rétablissement, et les choses se sont malheureusement un peu corsées pour Elphie au point que ses bonnes actions ont eu de mauvaises conséquences - surtout sur son état psychologique. Mais même comme ça,  j'admire Elphaba. Enormément même. Elle est l'un des personnages les plus intéressants, intriguants et fascinants de la littérature fantastique.

    Les autres personnages ne sont pas en reste pour autant, spécialement Fiyero et Glinda et j'avoue un faible tout particulier pour le petit Munchkinlander, Boq ^^ Au contact des uns et des autres, ils évoluent tous de façon significative. La psychologie des personnages est tellement profonde qu'il devient extrêmement difficile, voire même impossible, de se faire un avis définitif sur eux.

    Tout est beaucoup plus sombre dans le monde de Gregory Maguire, et c'est ce qui rend ce livre si fascinant. Gregory Maguire n'a pas peur de mots, et il n'hésite pas à décrire des scènes intenses psychologiquement parlant - aussi bien pour les personnages que pour le lecteur - qui ne laissent personne indifférent. Religion, tensions raciales, politique, humour, économie, mythologie, et même sexe (et oui) se mêlent dans ce roman. Gregory Maguire nous offre là un roman intemporel qui se passe dans un monde fantasmagorique, mais qui en même temps pourrait se transposer à n'importe quel lieu et époque.

    Wicked c'est le récit de la vie de la Wicked Witch (on la suit de sa naissance jusqu'à sa mort ,ce qui fait une bonne quarantaine d'années) mais c'est aussi une réflexion poussée sur la capacité d'un humain à être "wicked".  Le livre doit d'ailleurs son titre à cette réflexion qui se dégage tout le long du roman (et qui est surtout notable dans le musical) : qu'est-ce qu'être "wicked" ? nait-on "wicked" ou le devient-t-on ?  Pour connaître la réponse, il vous faudra lire le livre ^^

     

    EDIT 29/04/2011 : Le roman sortira (enfin) en français le 20 mai prochain chez Bragelonne ! Il est déjà en pré-commande sur Amazon.fr - un prix un peu élevé certes, mais croyez-moi, il les vaut !

    Lien permanent Catégories : Livres 6 commentaires Pin it!