Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sherlock holmes

  • "Baby, It's You !!"

    Je suis outre-manche, mais vous c'est outre-atlantique que vous allez aller, avec comme guide du jour :

    Robert Downey Jr

    2nlbp8x.jpg 10z4ww9.jpg vwvi10.jpg

    Robert John Downey Jr. est né le 4 avril 1965 à 1h10 du mat, dans l'état de New-York. A l'âge de 10 ans, alors qu'il habitait à Londres, Robert est allé à la Perry House School à Chelsea où il étudia le ballet. A l'âge de 17 ans, il s'est fait renvoyé de son lycée, et décida alors de déménager à New-York pour devenir acteur. Ses premiers boulots consistaient à nettoyer les tables dans le restaurant Central Falls, travailler dans un magasin de chaussures, et jouer les "living art" au club Area à Soho.

    Robert fait ses premiers pas d'acteur en 1970, dans un film de son père Robert Downey Sr. Mais sa carrière commence réellement dans les années 1980, avec Baby, It's You en 1983, et Weird Science en 1985, mais ce qui lui aura valu d'être connu du public, ce sont ses nombreuses apparitions dans l'émission Saturday Night Live.

    L'année 1987 marquera un tournant dans sa carrière : sa prestation d'un cocainomane dans Less Than Zero, adapté du roman du même nom de Bret Easton Ellis lui vaudra la reconnaissance critique. Le problème est que par la suite, la réalité rattrape la fiction et Robert se retrouve à faire face à de sérieux problèmes de drogues qui le conduiront plus d'une fois en prison et cure de désintoxication.

    51af6w.jpg

    Après des rôles de moindre importance pendant quelques années, Robert fait un retour remarqué devant la caméra au début des années 1990, avec entre autres Air America, Short Cuts, Soapdish, et surtout, le biopic Chaplin de Richard Attenborough dans lequel il joue le rôle principal, et qui lui aura d'ailleurs valu une nomination aux Oscars.

    34zby53.jpg 96zy4p.jpg

    En 1994, il se retrouve face aux Tueurs Nés de Oliver Stone, avant de jouer les Lord Rivers dans Richard III de Richard Loncraine, et devenir l'ami de Charles II dans Restoration. Entre deux excès de produits en tout genre, Robert à le temps de tourner, et souvent de jouer des personnages peu recommendables comme par exemple dans US Marshals, Gothika, ou encore Prémonitions. Mais Robert aime la comédie aussi, et on le retrouve en 2000 au générique de la série Ally McBeal - où il a d'ailleurs le plaisir de pousser la chansonette ^^ En 2005, il donne la réplique à Val Kilmer dans Kiss Kiss Bang Bang, un film aussi barré que lui !

    2d1u3dc.jpg nnqj2u.jpg 14myo7q.jpg

    Robert se met ensuite dans la peau d'un journaliste dans Good Night, and Good Luck, il fait un détour par le Queens des années 1980 dans A Guide To Recognizing Your Saints, devient médecin dans A Shaggy Dog, séduit Nicole Kidman dans Fur, se lance sur les traces d'un tueur en série dans Zodiac, avant de partir se reposer à Vegas dans Lucky You.

    2v15dus.jpg 20qcf9x.jpg 9uq2rn.jpg

    En 2008, il devient blond décoloré, se pare d'une tenue de camouflage et se lance dans la jungle vietnamienne dans Tropic Thunder. Après quoi, c'est vers l'Afghanistan qu'il se dirige, et d'où il revient en tant qu'Iron Man.

    2wpp37q.jpg seps2b.jpg

    Robert décide alors de se poser un peu, le temps de se lier d'amitié avec un SDF dans The Soloist, avant de revêtir le costume du célèbre détective britannique Sherlock Holmes, accompagné de son fidèle ami le Dr Watson joué par Jude Law.

    f0zrbt.jpg 1z2k4f7.jpg

    Après-demain, Robert renfile son costume d'Iron Man dans un second opus qui a l'air tout aussi explosif que le premier - et dont nous reparlerons sans aucun doute la semaine prochaine ^^

    Bonne journée les gens - et énormes pensées depuis l'autre côté de la Manche !

     

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 26 commentaires Pin it!
  • Sherlock Holmes

    Je sais que j'étais censée faire un billet sur Invictus, mais notre chère amatrice de bananes l'a fait avant moi et à dit tout pareil que moi, alors pour vous éviter de lire deux fois la même chose, z'avez qu'à aller lire son billet.

    Par contre, je vais quand même vous parlez de Sherlock Holmes.

    Sherlock-Holmes-UK-Poster.jpg

    Titre : Sherlock Holmes (et John Watson)(ouais, parce que le Watson l'est important aussi non mais *humpf*)
    Réalisé par : Guy Ritchie
    Avec : Robert Downey Jr, Jude Law, Rachel McAdams, Mark Strong, Kelly Reilly...
    Résumé : Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes... Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l'intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l'observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable... Mais une menace sans précédent plane aujourd'hui sur Londres - et c'est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l'ennui et la mélancolie.
    Après qu'une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l'approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu'il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances. La panique s'empare de la ville après l'apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes...

    Je n'ai jamais vu aucun film de Guy Ritchie. Je connais les films qu'il a tourné, mais j'en ai vu aucun. Faudrait que je songe à y remédier parce que ce que j'ai vu dans Sherlock Holmes m'a bien plu.

    Je savais d'avance que je n'allais pas voir une adaptation des romans/nouvelles de Conan Doyle donc tous les anachronismes, les évènements surnaturels et tout le toutim, ne m'ont pas gênés, bien au contraire ! J'ai adoré me demander pendant tout le film comment Lord Blackwood avait réussi à manigancer la chose et voir Sherlock chercher une explication rationnelle à tout ça ! Et j'ai encore plus adoré voir qu'il avait raison sur toute la ligne ! L'est fort ce Sherlock.

    Guy Ritchie nous donne une vision des plus intéressantes des personnages de Conan Doyle : Sherlock c'est la tête (quoique, ça c'est pas nouveau) et Watson c'est les poings (aaah ses "Relax I'm a Doctor" - je m'en remets toujours pas)(et même qu'à un moment l'est tout abimé!). Par contre, une chose qui ne change pas : leur entente est toujours aussi cordiale (le jeu de mots est fait exprès). Leurs échanges sont juste des plus savoureux, et quel plaisir de voir Sherlock tenter tant bien que mal de cacher la jalousie qui le ronge suite au futur mariage de Watson.

    19214724.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091218_055403.jpg 19214736.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091218_055742.jpg

    Puisqu'on parle de leur entente cordiale, est-ce moi ou bien leur "relation" rappelle étrangement celle de House et Wilson dans la série Dr House ?? Il y a même une scène du film qui m'a rappelé un passage d'un épisode de la semaine dernière : quand House provoque Wilson et que ce dernier lui balance une bouteille - dans le film c'est un peu la même chose, mais la bouteille est remplacée par le poing de Watson (dites-moi que vous avez pensé la même chose et que c'est pas moi qui voit des références à tout et rien partout ?)

    Côté réalisation, et bien... l'est bon le Guy Ritchie ! Les vues du Londres victorien sont juste sublimes, et les effets spéciaux sont fichtrement excellents ! D'ailleurs j'ai beaucoup aimé son idée de nous montrer au ralentit les pensées de Holmes avant qu'il frappe - certains pourraient trouver ça répétitif, moi je trouve ça parfaitement en accord avec le personnage : Holmes est un homme intelligent et extrêmement observateur, le fait qu'il "prépare" dans sa tête ses points d'attaques ne fait que le confirmer. Il nous offre là un Sherlock Holmes moderne et totalement survitaminé et ça fait du bien (oui parce que bon, j'aime beaucoup les Sherlock télévisés, mais jusqu'à présent aucun ne nous a présenté l'ancêtre du taiser)

    19027945.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20081216_045031.jpg ed03bf7ffff92d8e9aa2694.jpg 19101536.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20090506_103229.jpg

    Côté acteurs, petit bémol pour Mr Knightley Mark Strong que je n'ai absolument pas trouvé charismatique, ni énigmatique, ni rien de tout ce qui fait un bon méchant (il était mieux dans Stardust!) et Kelly Reilly que j'ai trouvé plutôt "fade" - elle essaye de se donner un air mystérieux, mais c'est raté. Rachel McAdams par contre était toujours aussi bien !

    Quant à nos deux héros, et bien que dire si ce n'est "parfait" ?! Même avec une moustache Jude Law est toujours aussi classe, et puis comme a si bien dit Nanou "il défonce des portes !!!!!!!!!!!!! Dans mes bras !!!!!!!!! Il se bat, il tabasse des gens, et il garde son flegme, j'en veux un pareil ^^ ."
    Robert Downey Jr lui confirme une fois de plus tout le bien que je pense de lui. Il EST Sherlock Holmes - un type totalement débraillé et déjanté, mais en même temps homme d'action, fin observateur et intelligent à l'extrême. Et puis il parle français ! The perfect man quoi (oui parfaitement ! Même s'il fume, boit, joue du violoncelle à 3h du matin, fait des tests mortels sur le chien, se bat, ment et j'en passe)

    Je me souviens plus trop si les personnages de Conan Doyle sont à ce point brillants et drôles, mais c'est pas grave car pour tout vous dire, pendant tout le film, ce n'est pas Sherlock Holmes que j'avais en tête mais Oscar Wilde. Et plus particulièrement le Oscar Wilde détective des romans de Gyles Brandreth... Ce Sherlock Holmes correspond parfaitement à l'idée que je me fais de lui lors de mes lectures ! Je ne sais pas s'il y a un rapport mais si c'était le cas, ça ne m'étonnerait nullement sachant que Conan Doyle et Oscar Wilde étaient amis.

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 24 commentaires Pin it!
  • Perfect Man n° 1

    Aujourd'hui, c'est le premier lundi du mois, et aujourd'hui je lance le premier billet d'une nouvelle catégorie. Les billets suivants viendront chaque premier lundi du mois ^^

    L'idée :
    Les 10 critères à remplir pour faire partie de nos maris potentiels

    D'où vient l'idée ? D'un délire nocturne entre Mademoiselle V et moi. J'étais en train de préparer le billet sur Matt Smith quand je suis tombée sur une photo très intéressante. Et là, on s'est rendues compte que nos maris avaient tous plusieurs points en commun. De là, nous sommes donc parties sur une liste des critères que la majorité de nos époux (ou amants, ça compte aussi xD) remplissent.

    Par contre, comme vous le verrez par la suite, tous nos hommes ne remplissent pas les 10 critères, il a donc été établie qu'ils devaient en remplir au moins 7 sur 10 (des fois ça peut être moins, on est pas du genre à toujours suivre les règles)(surtout quand c'est nous qui les établissons xD)
    Enfin bref.

    Donc, en ce premier lundi du mois de février, j'ai l'immense joie et honneur de vous présenter ces critères ^^

    Mais attention spoilers à prévoir et photos exclus à découvrir ^^

    Comme c'est moi qui fait le billet, le premier homme à passer sur le grill, ne pouvait être autre que chéri-chou d'amour à moi ^^ (ça faisait longtemps que vous l'aviez pas vu hein :P)

    Gareth David-Lloyd

    Epoux de : Moi ^^

    1. Avoir bisouillé un mec.

    Oui tout à fait, voila d'ailleurs le premier point que nombreux de nos époux premiers du nom ont en commun ^^ Pour Gareth, son premier baiser fut dans Torchwood, avec le beau et fort Captain Jack joué par John Barrowman (que vous pouvez dès à présent vous préparer à voir un de ces lundis ^^)

    TW-screencap203_074.jpg 2x11Adrift-00564.jpg

    2. Avoir au moins un navet à son actif.

    Je suis fière de vous dire, que ça y est, Gareth remplit enfin ce critère. Je l'aurais attendu, mais enfin, il est là !!! Je vous laisse en juger par vous-même ^^

    3. Avoir fait du théâtre.

    Ce critère de luxe, tout britannique digne de ce nom le remplit avec succès ! Et Gareth n'échappe aucunement à la règle !!! Il a donc été sur scène pour jouer dans Henry IV, Twelfth Night, Three Women and a Piano Tuner...

    4. Avoir joué un vil mécréant/psychopathe.

    Une fois encore, je suis fière de répondre par l'affirmative !!! Bon, il l'avait déjà un peu joué dans un épisode de Torchwood, mais ça ne comptait pas vraiment car tout n'était qu'illusion. Mais dernièrement, Gareth a joué un vil psychopathe dans The Bill. Un type qui rentre par effraction chez les gens et qui lance une femme contre le mur O_o C'est maaaaaaaaaaaal *_*

    5. Avoir contribué à relancer l'économie en nous faisant investir dans l'industrie des mouchoirs

    Ah ça, pour contribuer, il a contribué ! Je crois que Kleenex n'a jamais aussi bien marché en bourse qu'en juillet dernier xD Voyez-la saison 3 de Torchwood vous comprendrez... Quoique, le monologue de Ianto dans l'épisode audio The Dead Line est pas mal aussi...

    TorchwoodChildrenofEarth-0100.jpg tw3_day4_1964.jpg

    6. Savoir pousser la chansonnette.

    Oui oui oui et quadruple ouiiiiiiiiii !!! Jugez-vous même *_*  Si vous préférez quelque chose de moins "bourrin", vous pouvez aller écouter Making Sound ^^

    7. Etre mort au moins une fois.

    Il faut bien préciser "au moins une fois". Oui parce que le chéri-chou, à ce jour, il est mort déjà 3 fois !!! Dont 2 fois en l'espace de 4 mois... (Je crois que ce critère va passer en "de luxe "aussi xD )

    8. Avoir une particularité physique du type "j'ai trop envie de passer ma main dans tes cheveux" ou alors "t'es trop confortable,je veux m'allonger sur toi" ou encore "t'as une voix trop graou de la_mort_qui_tue" (and so on à l'infini ^^)

    Gareth, ce sera le "t'as une voix trop graou_de_la_mort_qui_tue"! Ecoutez l'audio-book The Sin Eaters vous comprendrez *_* Bon, dernièrement Gareth a réussi l'exploit de remplir un autre critère de cette catégorie, le "t'es trop confortable, je veux m'allonger sur toi".
    Oui c'est moins glamour, mais que voulez-vous, les gallois aiment la bière et je fais bien les patisseries xD

    9. Savoir rendre bretelles, cravates, lunettes et autres accessoires du genre sexys à souhait.

    Rooo ouaiiiiiiiiis *gniiiiiiii*

    TWS2E01_Cap_CowboyHD_036.jpg TW-screencap204_201.jpg

    10. Réussir à nous faire les aimer même quand ils sont pas gniiii xD

    Je confirme !!! Que ce soit dans A Very British Cover-Up ou dans Sherlock Holmes où il est absolument pas gniiiisant moi je l'aime mon homme *_*

    5851_105067791359_703956359.jpg Gareth6.JPG

     

    Alors on se revoit le mois prochain ? ^^

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 26 commentaires Pin it!