Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

oscar wilde

  • Challenge Victorien (parce que je suis faible)

    Je m'étais pourtant jurée qu'en 2012 je ne m'inscrirai à aucun challenge et que je me contenterai de mon challenge Sherlock Holmes...

    Mais voilà, comment voulez-vous que je résiste à un tel challenge ?

    logo-challenge-victorien.png

    Franchement ? Vous y résisteriez vous à un challenge qui s'intitule "Challenge Victorien", dont les 3 catégories portent les noms de Kipling, Wilde et Dickens et dont le but est de poster plein de billets  dont le sujet est ou se passe à l'ère victorienne ?

    Non ? Et bien moi non plus !

    J'officialise donc par ce billet mon inscription au challenge Victorien !

    Je cite Arieste :

    Concrètement ce challenge peut mettre en valeur :

    - des livres écrits par les sujets de sa très gracieuse Majesté la Reine Victoria, c'est-à-dire ceux qui faisaient partie de l'Empire Britannique sous son règne. Ainsi Oscar Wilde a beau être irlandais, l'Irlande faisait à l'époque partie de l'Empire Britannique, de même pour Rudyard Kipling qui a grandi aux Indes.
    - des films se passant à l'époque victorienne et toujours dans le cadre géographique de l'Empire britannique, adaptations de livres ou non. J'accepte également les adaptations en dessins animés comme Alice au pays des Merveilles et le Livre de la Jungle.
    - des livres plus récents mais se passant à l'époque victorienne (toujours dans l'Empire Britannique) comme par exemple les romans d'Anne Perry ou bien ceux de Gyles Brandreth sur Oscar Wilde.
    - si le coeur vous en dit, des livres traitant de cette époque (livres d'histoire, biographies...)
    - des expositions, des documentaires, des bâtiments...
    - bref n'importe quoi ayant rapport avec l'époque victorienne, amusez-vous !

    Et comme je disais, il y a 3 catégories :

    Rudyard Kipling : entre 1 et 4 billets
    Oscar Wilde
    : entre 5 et 8 billets
    Charles Dickens
    : 9 billets ou plus

    Vous vous en doutez, j'ai choisi la catégorie Charles Dickens. J'ai déjà deux billets qui rentrent dans le Challenge et trois autres en préparation - voilà l'occasion toute trouvée de me motiver à les écrire !

    Le challenge aura cours du 1er janvier 2012 (les billets déjà parus depuis le début de l'année sont acceptés) jusqu'au 24 mai 2013 (anniversaire de la reine Victoria)

    Pour plus d'infos, vous pouvez aller chez Arieste ou sur la page FB du challenge !

    Alors, alors, qui d'autre va succomber ?

    PS : Cette présentation me servira aussi de récapitulatif des billets postés sur le sujet !

    Romans/BDs:

    - Les Revenants de Whitechapel

    - Quand j'étais Jane Eyre 

    - Black Butler / Special Branch / Scotland Yard

    - Jude l'obscur - Thomas Hardy

    - Krine (1 à 3) de Stephane Tamaillon

    - The Agency (1 à 3) de Y.S Lee

    - Waterloo Necropolis et Velvet de Mary Hooper

     

    Séries/films :

    - Sherlock - Jeu d'ombres

    - The Crimson Petal and the White

    - Jane Eyre (mini-série)

    - Jane Eyre (film)

     - La Dame en noir

    - Jude l'osbscur (film)

    Divers :

    - Sherlock Holmes Museum

    - Kensington Palace

     

    Sur le même thème, mais postés hors challenge :

    Romans

    - La saga des Wildenstern (T1) : Voraces  de Oisin McGann

    - Une étude en rouge de Sir Arthur Conan Doyle

    - Sans âme (T1) de Gail Carriger

    - Miss Charity de Marie-Aude Murail

    - Jane Eyre de Charlotte Bronte

    - Krine (T1) de Stephane Tamaillon

    Films/Séries :

    - Sherlock Holmes

    - North & South

    - Miss Potter

     

    Lien permanent Catégories : Challenges, Swaps & Challenges 9 commentaires Pin it!
  • Sherlock Holmes

    Je sais que j'étais censée faire un billet sur Invictus, mais notre chère amatrice de bananes l'a fait avant moi et à dit tout pareil que moi, alors pour vous éviter de lire deux fois la même chose, z'avez qu'à aller lire son billet.

    Par contre, je vais quand même vous parlez de Sherlock Holmes.

    Sherlock-Holmes-UK-Poster.jpg

    Titre : Sherlock Holmes (et John Watson)(ouais, parce que le Watson l'est important aussi non mais *humpf*)
    Réalisé par : Guy Ritchie
    Avec : Robert Downey Jr, Jude Law, Rachel McAdams, Mark Strong, Kelly Reilly...
    Résumé : Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes... Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l'intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l'observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable... Mais une menace sans précédent plane aujourd'hui sur Londres - et c'est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l'ennui et la mélancolie.
    Après qu'une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l'approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu'il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances. La panique s'empare de la ville après l'apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes...

    Je n'ai jamais vu aucun film de Guy Ritchie. Je connais les films qu'il a tourné, mais j'en ai vu aucun. Faudrait que je songe à y remédier parce que ce que j'ai vu dans Sherlock Holmes m'a bien plu.

    Je savais d'avance que je n'allais pas voir une adaptation des romans/nouvelles de Conan Doyle donc tous les anachronismes, les évènements surnaturels et tout le toutim, ne m'ont pas gênés, bien au contraire ! J'ai adoré me demander pendant tout le film comment Lord Blackwood avait réussi à manigancer la chose et voir Sherlock chercher une explication rationnelle à tout ça ! Et j'ai encore plus adoré voir qu'il avait raison sur toute la ligne ! L'est fort ce Sherlock.

    Guy Ritchie nous donne une vision des plus intéressantes des personnages de Conan Doyle : Sherlock c'est la tête (quoique, ça c'est pas nouveau) et Watson c'est les poings (aaah ses "Relax I'm a Doctor" - je m'en remets toujours pas)(et même qu'à un moment l'est tout abimé!). Par contre, une chose qui ne change pas : leur entente est toujours aussi cordiale (le jeu de mots est fait exprès). Leurs échanges sont juste des plus savoureux, et quel plaisir de voir Sherlock tenter tant bien que mal de cacher la jalousie qui le ronge suite au futur mariage de Watson.

    19214724.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091218_055403.jpg 19214736.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091218_055742.jpg

    Puisqu'on parle de leur entente cordiale, est-ce moi ou bien leur "relation" rappelle étrangement celle de House et Wilson dans la série Dr House ?? Il y a même une scène du film qui m'a rappelé un passage d'un épisode de la semaine dernière : quand House provoque Wilson et que ce dernier lui balance une bouteille - dans le film c'est un peu la même chose, mais la bouteille est remplacée par le poing de Watson (dites-moi que vous avez pensé la même chose et que c'est pas moi qui voit des références à tout et rien partout ?)

    Côté réalisation, et bien... l'est bon le Guy Ritchie ! Les vues du Londres victorien sont juste sublimes, et les effets spéciaux sont fichtrement excellents ! D'ailleurs j'ai beaucoup aimé son idée de nous montrer au ralentit les pensées de Holmes avant qu'il frappe - certains pourraient trouver ça répétitif, moi je trouve ça parfaitement en accord avec le personnage : Holmes est un homme intelligent et extrêmement observateur, le fait qu'il "prépare" dans sa tête ses points d'attaques ne fait que le confirmer. Il nous offre là un Sherlock Holmes moderne et totalement survitaminé et ça fait du bien (oui parce que bon, j'aime beaucoup les Sherlock télévisés, mais jusqu'à présent aucun ne nous a présenté l'ancêtre du taiser)

    19027945.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20081216_045031.jpg ed03bf7ffff92d8e9aa2694.jpg 19101536.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20090506_103229.jpg

    Côté acteurs, petit bémol pour Mr Knightley Mark Strong que je n'ai absolument pas trouvé charismatique, ni énigmatique, ni rien de tout ce qui fait un bon méchant (il était mieux dans Stardust!) et Kelly Reilly que j'ai trouvé plutôt "fade" - elle essaye de se donner un air mystérieux, mais c'est raté. Rachel McAdams par contre était toujours aussi bien !

    Quant à nos deux héros, et bien que dire si ce n'est "parfait" ?! Même avec une moustache Jude Law est toujours aussi classe, et puis comme a si bien dit Nanou "il défonce des portes !!!!!!!!!!!!! Dans mes bras !!!!!!!!! Il se bat, il tabasse des gens, et il garde son flegme, j'en veux un pareil ^^ ."
    Robert Downey Jr lui confirme une fois de plus tout le bien que je pense de lui. Il EST Sherlock Holmes - un type totalement débraillé et déjanté, mais en même temps homme d'action, fin observateur et intelligent à l'extrême. Et puis il parle français ! The perfect man quoi (oui parfaitement ! Même s'il fume, boit, joue du violoncelle à 3h du matin, fait des tests mortels sur le chien, se bat, ment et j'en passe)

    Je me souviens plus trop si les personnages de Conan Doyle sont à ce point brillants et drôles, mais c'est pas grave car pour tout vous dire, pendant tout le film, ce n'est pas Sherlock Holmes que j'avais en tête mais Oscar Wilde. Et plus particulièrement le Oscar Wilde détective des romans de Gyles Brandreth... Ce Sherlock Holmes correspond parfaitement à l'idée que je me fais de lui lors de mes lectures ! Je ne sais pas s'il y a un rapport mais si c'était le cas, ça ne m'étonnerait nullement sachant que Conan Doyle et Oscar Wilde étaient amis.

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 24 commentaires Pin it!
  • Top 5 des livres 2008

    Passons maintenant à un top 5 des livres que j'ai lu en 2008.

    1. Oscar Wilde et le Meurtre aux Chandelles de Gyles Brandreth.511ZJIgxebL__SS400_.jpg

    L'auteur a parfaitement réussi à restituer l'esprit d'Oscar Wilde dans ce livre. Il utilise de nombreuses phrases d'Oscar Wilde lui-même dans les dialogues. L'intrigue en elle-même n'est pas des plus captivantes : un meurtre, qui donc est l'assassin ? Mais mettre Oscar Wilde dans la peau d'un détective, voila où réside la génialité du livre. J'aurais voulu rencontrer Oscar Wilde, à la fin du livre, c'est un peu comme si c'était fait.

     

    41ubFqYbjkL__SS500_.jpg2. Le cercle meurtrier de Alexandra Sokoloff

    J'avoue avoir eu un peu de mal à accrocher au début, j'ai trouvé le passage d'introduction un peu long... mais ensuite, j'ai eu du mal à refermer le livre avant la fin ! Bien que le sujet soit vu et revu : des étudiants qui font du spiritisme par une nuit d'ennui et qui doivent ensuite en subir les conséquences, Alexandra Sokoloff s'écarte des stéréotypes. L'intrigue est basée sur des aspects de la religion juive peu méconnus et non pas sur de l'imaginaire du début à la fin.

     

    6a00d8341c03ea53ef00e5527f257b8833-320pi.jpg

    3. Sorbonne Confidential de Laurel Zuckerman

    Livre lu du début à la fin avec toujours le même plaisir. Laurel Zuckerman raconte les dessous de l'agrégation d'anglais. Des livres sur l'agrégation il y en a des tas, mais pas en roman :c 'est là que réside l'originalité du livre. Laurel Zuckerman a écrit avec bonne humeur et humour : il suffit de voir le nom de l'héroine : Alice Wunderland.

     

    51-XgisiPgL__SS400_.jpg4. Cherche auteur désesperement de Debra Ginsberg

    Un roman sur les livres, je prends ! J'admire les auteurs qui arrivent à écrire plusieurs livres dans un seul : Angel Robinson qui ne jure que par les livres se voit offrir un poste dans la plus célèbre maison d'édition de la ville. Un jour, elle reçoit un manuscrit plutôt étrange, et dont elle a l'impression de connaître l'histoire. Au fur et à mesure qu'elle reçoit les différents chapitres, elle se rend compte que ce manuscrit est inspiré de sa vie ! Elle va alors tout faire pour découvrir qui est l'auteur. Debra Ginsberg nous tient en haleine du début à la fin,et pas à un moment on ne se doute de qui est le vrai auteur !

     

    5. Me and Mr Darcy de Alexandra Potter51tizj9bUmL__SS500_.jpg

    Je l'ai acheté lors de mon séjour en Angleterre, je n'avais rien à lire pour le voyage de retour. J'ai eu du mal au début, j'ai trouvé la première partie longue, surtout que la fin est prévisible dès qu'on lit le résumé. Mais au final, j'ai passé un bon moment. Il y a de nombreux passages bien amusants et quand j'ai commencé à vraiment entrer dans l'histoire, j'ai eu du mal à m'arrêter ! L'anglais est facile, et un livre avec "Mr Darcy" dans le titre, "Jane Austen tour" dans le résumé, ça ne peut que me plaire ! Me and Mr Darcy est une version 2008 de Pride and Prejudice". On a même droit à la lettre d'explication (qui est ici un e-mail... nouvelle technologie oblige)

    Lien permanent Catégories : Tags & Tops 1 commentaire Pin it!