Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nerve

  • Addict - Jeanne Ryan

    Titre : Addict (Nerve en VO)
    Auteur : Jeanne Ryan
    Editeur : Robert Laffont / Collection R

    5f996569-30c9-4120-aacd-ec2282742893_zpsba7b56b1.jpg

    Résumé : Addict est un jeu qui diffuse sur Internet des défis filmés en direct. Vee, 17 ans, ne sait pas si elle aura le cran d'y participer. Mais les organisateurs connaissent ses désirs les plus secrets et finissent par la convaincre avec des cadeaux qu'elle ne peut refuser, et un partenaire irrésistible... Dès qu'elle fait équipe avec le beau Ian, Vee ne peut qu'accepter le défi suivant, puis un autre, et encore un autre... D'autant que l'engouement des milliers d'Observateurs en ligne la pousse à dépasser ses limites et ses peurs. Bientôt, le jeu prend un tournant plus que malsain : dangereux. Mais comment décrocher quand on est devenu complètement addict ?

    J'ai trouvé ce livre affligeant... Pas dans le sens "mauvais" et mal écrit, bien au contraire ! Mais plutôt dans le sens "Oh mon Dieu mais comment des gens peuvent-ils accepter de faire ça ?". Addict a beau être un jeu purement inventé, il y en a d'autres dans le même genre... et je ne sais pas vous, mais personnellement je trouve ça affligeant de savoir que des gens sont prêts à se mettre en danger (Fear Factor anyone ?) juste dans l'espoir de gagner un prix - conséquent ou pas. Mais le pire, c'est qu'au fond, on les comprend : l'appât du gain est fort, et jamais ils n'ont le sentiment d'être en danger (oh mais non, on passe à la télé, tout le monde nous regarde, il ne peut rien nous arriver !).

    Bref, Addict met très bien en avant ces dérives dues non seulement aux concours, mais aussi aux réseaux sociaux et aux nouvelles technologies en général : tout se fait sur internet, par l'intermédiaire de l'application Addict (qui contrôle alors tout le portable : impossible d'appeler ou de recevoir des appels tant qu'ils n'ont pas débloqué), les défis sont réalisés en direct et ceux qui n'ont pas été sélectionnés pour ces défis, peuvent alors participer en tant qu'Observateur : ils sont dans le jeu, mais ne font aucun défi, ils se contentent de filmer/photographier/noter les candidats. On passe alors de l'irresponsabilité au voyeurisme...

    Je ne sais que penser de Vee... Je l'ai trouvé vraiment stupide au début. Et puis au fil des heures et des défis, je l'ai trouvé toujours aussi stupide, mais je comprenais plus facilement ses motivations, surtout par rapport au dernier "grand cadeau" : à long terme, il lui serait non seulement utile à elle, mais aussi à ses parents. J'ai fini par la trouver sympathique et elle a réussi à me surprendre à la fin - j'ai adoré l'épilogue - mais j'ai du mal à vraiment m'attacher.  Il en va de même pour Ian : j'ai eu beaucoup de mal à le cerner, et c'est au final le personnage le plus intéressant du livre - sans doute parce que c'est le seul qui a une excellente raison de jouer. J'étais triste pour lui à la fin... Addict est un tome unique, mais rien que pour Ian, j'aurais aimé avoir une suite, pour savoir comment les choses se passent pour lui. 

    Une chose est sûre, Addict porte bien son nom, et ce, même si au fond, la curiosité l'emporte sur le plaisir de la lecture (difficile de vraiment s'attacher aux personnages et certains évènements sont très prévisibles). L'action va crescendo, et on se doute dès le prologue que les choses vont aller de mal en pis. J'approuve tout particulièrement le défi final - j'aurais pu faire d'Addict un coup de coeur si justement ce huis clos final avait été le coeur du roman : cette partie est vraiment excellente, et c'est dommage de devoir attendre 190 pages pour s'y plonger.

    Un point qui m'a plu mais qui risque d'en agaçer d'autres : Jeanne Ryan en dit trop et pas assez. A moins de lire entre les lignes et de faire très attention à certaines phrases, certains trouveront qu'il manque beaucoup de réponses aux questions (je pense notamment à "mais dis donc, c'est du rapide entre Vee et Ian !", ce à quoi je répondrai : "voyez les autres participants au défi final et faites bien attention à la phrase de Tommy à la fin...")(ou encore "mais qu'est-il arrivé à Abigaïl ?", voir p.237 : Jen vous donne la réponse... à vous de comprendre la suite)

    En résumé : une histoire bien écrite (oui, il faut le dire, et ce qu'on accroche ou pas), un rythme soutenu et une traduction impeccable. Voilà un roman original qui traite d'un sujet rare et pourtant important (et plus encore de nos jours).

    Lien permanent Catégories : Livres 2 commentaires Pin it!