Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

miss charity

  • "Vous avez perdu quelque chose, Miss?"

    Allez, un peu de lecture, ça faisait longtemps ^^

    Fiche d'identité :

    1205127634.gifTitre : Miss Charity
    Auteur
    : Marie-Aude Murail

    Résumé : Charity est une fille. Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d'échanges, impatiente de créer et de participer à la vie du monde. Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l'église, à la rigueur. Les adultes qui l'entourent ne font pas attention à elle, ses petites sœurs sont mortes. Alors Charity se réfugie au troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa bonne. Pour ne pas devenir folle d'ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige, avec l'espoir qu'un jour quelque chose va lui arriver...

    Pour tout vous dire, je ne suis pas très portée sur les auteurs français. J'en ai lu quelques uns, et j'ai souvent beaucoup de mal à accrocher... Mais voila, un livre dont le résumé comporte des mots tels que "société anglaise","1880" et  "Shakespeare" ne pouvait que m'intéresser ! Et les avis de Gaelle et Pando ainsi que le lobbying intensif qu'il y a eu lieu à l'Auberge n'ont fait que renforcer mon envie de le lire.

    Donc, dès son arrivée à la Médiathèque je l'ai réservé (bah oui, j'allais pas payer 24€ pour un livre que j'étais pas certaine d'apprécier) et après avoir attendu près de 2 mois que mon tour arrive, j'ai enfin pu le lire *cheers* Et j'ai tout simplement A-DO-RE !

    En fait il est impossible qu'il en soit autrement. Toutes les personnes que je connais qui ont lu ce livre, l'ont vraiment beaucoup aimé. Faut dire que Marie-Aude Murail réunit tous les éléments qui font une belle histoire : des personnages attachants, des sujets sérieux teintés d'humour et de fantaisie et le tout prenant place dans un pays cher à mon petit coeur ^^ Et comme si ça suffisait pas, elle rajoute de nombreuses références à Shakespeare, Jane Austen et d'autres encore, et fait même entrer en scène Oscar Wilde et Bernard Shaw ! 

    L'histoire est très librement inspirée de la vie de Beatrix Potter, et le fait d'avoir vu le film m'a sans aucun doute aidé à aimer encore plus ce roman, et surtout à ne pas m'affoler lorsque Charity accepte la demande de son éditeur. Beatrix Potter se marie avec son ami d'enfance, il devait donc en être de même pour Charity !
    Et d'ailleurs en parlant d'ami d'enfance, je suis totalement sous le charme de Kenneth Ashley
    . Il a une telle confiance en lui, et puis il est si drôle et attachant ! Rien ne l'étonne, il est d'un naturel joyeux, et toujours prêt à aider Charity. Aussi parfait que Henry Tilney ^^ J'adore comme à chaque fois que Kenneth et Charity se rencontrent, cette dernière est la plupart du temps accroupie par terre, à la recherche de quelque chose!

    Le roman fait près de 600 pages, et cela pourrait en rebuter plus d'un. Moi c'est ce qui m'a attiré. J'aime les livres épais, ça montre que l'histoire est développée. Et là j'ai été servie étant donné qu'on suit Charity pendant 15 ans (et un peu plus) de sa vie. Je vous rassure, elle ne nous raconte pour toutes ses journées pendant 15 ans ! Non, elle se contente de nous raconter les évènements les plus marquants qui lui sont arrivés pendant ces années. Et le plus choupi-trognon dans l'histoire, c'est Charity s'adresse à celle grâce à qui elle est telle qu'elle est maintenant : Madame Petitpas, sa première souris.

    Car oui, toute l'histoire est raconté par Charity elle-même, et si au départ la présentation de la narration peut déconcerter, on se rend vite compte que c'était nécessaire pour qu'on puisse bien apprécier les remarques et les humeurs des personnages. Et je pense que c'est aussi cette narration qui rend la lecture de ce livre aussi agréable. On a l'impression de voir une pièce de théâtre, et c'est vraiment facile de s'imaginer les scènes. Et moi j'aime pouvoir me représenter mentalement une scène d'un livre...

    Je place Miss Charity au même niveau que Ella l'ensorcelée de Gail Carson Levine : ce sont tous deux des livres qui font rêver, avec des personnages attachants et des histoires qui mêlent sérieux et humour. Et je sais que, tout comme pour Ella l'ensorcelée, lorsque je relirais Miss Charity j'aurais le sentiment de le lire pour la première fois...

    Lien permanent Catégories : Livres 20 commentaires Pin it!