Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

maureen johnson

  • En vrac: Parle-moi/Bye Bye Crazy Girl/Une fille à la mer/Blackzone

    J'ai lu pas mal de très bons livres dernièrement, sauf que, bien que les ayant beaucoup aimés, je n'ai pas forcément beaucoup de choses à dire dessus. Mais j'ai quand même envie de vous en parler alors voilà un billet livresque en vrac !

    97822262094120-1103852_zps56a22ba0.jpg97827324487010-1295703_zps55b2edf5.jpg97820706433560-1348028_zps4aa1a379.jpg97827002362790-1406562_zps66422bb6.jpg

     

    Parle-moi de Sarah Mlynowski

    Résumé : Devorah Banks a dix-sept ans et tout va mal : le beau Brian vient de la quitter… Pour couronner le tout, elle fait tomber son portable dans une fontaine ! Ce qui, bizarrement, n’empêche pas le téléphone de sonner… et c’est le choc lorsque Devorah entend une voix bien familière au bout du fil : la sienne ! Une version d’elle-même plus jeune de quatre ans, qui n’a pas encore connu ses déboires et aurait bien besoin de ses conseils. Devorah se retrouve soudain devant une chance inespérée : tout recommencer… autrement !

    Parle-moi vaut surtout d'être lu pour ses personnages si attachants et son humour. Et dans une moindre mesure, pour son histoire qui, si elle prévisible dans l'ensemble (évidemment qu'elle va tout arranger), nous réserve tout de même une jolie surprise à la fin (personnellement, je ne m'attendais pas à ça). J'ai toujours aimé ces histoires à "l'effet papillon", où un changement dans le passé à une incidence sur le futur/présent. Et pour le coup, j'ai été servie ! C'est vraiment intéressant de voir comme la Devie de 17 ans et la Devie de 13 ans ont des opinions si différentes sur un même sujet ! (je pense notamment à la réaction de l'une et de l'autre par rapport au départ de Brian...) Un roman léger et plein d'humour qui se lit vite et bien et vous fera passer une excellente après-midi (de boulot si vous avez la chance de travailler en bibliothèque !)

    Bye Bye Crazy Girl de Joe Schreiber

    Résumé : Le bal de fin d'année du lycée s'annonce mal pour Perry : il doit y emmener Gobija, la jeune étudiante lituanienne hébergée par ses parents. La fille la plus barbante qu'il ait jamais rencontré... Mais c'est une Gobija terriblement sexy qui se présente à la soirée. Et quand elle abat un homme de sang-froid au milieu de la piste de danse, Perry se demande s'il n'est pas en train de rêver ! Il n'a encore rien vu pourtant, car Gobija a une mission à remplir et des comptes à régler. Et elle a besoin d'un guide pour la conduire dans la nuit new-yorkaise...

    Perry se préparait à passer une soirée mortellement ennuyeuse au lycée et le voilà embarqué dans une chasse à l'homme mortelle à travers les rues de New-York. Devenu chauffeur d'une fille prête à tout pour venger sa famille, Perry va prendre conscience que dans la vie, il faut savoir s'imposer et défendre ses idées. Cette nuit va complètement bouleverser sa vision des choses, pour longtemps. Voilà un roman complètement démentiel que je conseille vivement ! Le roman de Joe Schreiber est une sorte d'ovni littéraire : raconté sur un ton décalé, drôle et violent à la fois, aux personnages charmants et charmeurs, et qui bizarrement, fait un bien fou au moral.

    Une fille à la mer de Maureen Johnson : 

    Résumé : Clio, jeune Américaine de 17 ans, décide d'aller à Naples passer les vacances avec son père qui a quitté le foyer familial. A son arrivée, elle découvre qu'il a acheté un yacht sur lequel ils embarquent avec sa nouvelle petite amie, Julia, sa fille Elsa ainsi que Martin, un vieil ami, et Aidan le beau mais prétentieux assistant de Julia.

    Maureen Johnson c'est le bien. Je ne suis jamais déçue par une livre de Maureen Johnson, et Une fille à la mer ne fait bien évidemment pas exception à la règle. Les personnages attachants sont là, l'héroine "normale" à qui il arrive des choses extraordinaires est là, l'histoire pleine de rebondissements est là, l'humour et la légèreté sont là... Du Maureen Johnson comme on l'aime !

    Blackzone de Philip le Roy

    Résumé : Sem, autiste et petit génie de l’informatique; Gwendoline séductrice pathologique; Méline spécialiste des sports extrêmes; Laurie dénuée de toute peur; Adrien accro aux jeux vidéo et Diego trisomique, doué d’une force herculéenne… sont réunis par le Dr Sheffer pour constituer la « brigade des fous », aux capacités d’analyse et d’action impressionnantes. Leur objectif : infiltrer l’entourage de Moon Kan Yun-Fa, un mafieux taïwanais installé près de Cannes.


    Emprunté par curiosité, Blackzone s'est au final révélé être un autre petit ovni littéraire : six adolescents atteints de troubles psychologiques deviennent membres d'une unité d'élite chargée de protéger et/ou sauver la planète. Ecologiquement parlant, je veux dire. Car oui, cette unité a été créée pour s'occuper de ceux qui veulent détruire l'éco-système et mettraient ainsi la planète et ses habitants en danger ! On soupçonne quelqu'un de s'en prendre aux espèces animales menacées ? La Brigade des Fous est là pour vérifier tout ça, et le cas échéant, de régler le problème. Je ne sais pas où Philip Le Roy est allé chercher son idée, mais en tout cas, elle marche ! Voilà un roman terriblement divertissant et complètement déjanté qui ne cesse de nous surprendre à chaque page (ceux qui connaissent mon problème avec les auteurs français comprendront donc à quel point ce livre est particulier, si je dis qu'il est bien, c'est qu'il est vraiment bien)

     

    Lien permanent Catégories : Livres 4 commentaires Pin it!
  • Au secours, Scarlett - Maureen Johnson

    Je comptais faire un billet sur Suite Scarlett, mais Emilie de Oh My Books ! en a écrit un tellement bien et dont j'approuve chaque mot, qu'à la place je vais juste vous renvoyer vers son billet qui est juste LA  et me concentrer sur la suite, à savoir... 

    Titre : Au secours, Scarlett
    Titre VO : Scarlett Fever
    Editions : Scripto (Gallimard)
    Auteur : Maureen Johnson

    9782070632541FS.gif

    Résumé : C'est la rentrée chez les Martin à New York ! Un nouveau voisin de classe pour Scarlett, aussi agaçant qu'attirant ,un job d'assistante à l'agence de l'insupportable Mrs Amberson, un rôle pour Spencer dans la série télé la plus populaire, une soirée de mariage grandiose et inattendue... Et Eric qui n'appelle toujours pas ! Amours, castings, disputes et confidences... Les frère et soeurs de l'hôtel Hopewell nous font rire et rêver.

    Nous avions quitté Scarlett au milieu de l'été, nous la retrouvons maintenant à la rentrée des classes. Mrs Anderson a quitté l'hôtel, mais pas la vie de la famille Martin. Eric n'a toujours pas appelé, et Spencer a raté une audition. Et pour ne rien arranger, Mrs Anderson a chargé Scarlett de devenir amie avec sa nouvelle cliente Chelsea, et de surveiller son frère Max. Entre le lycée qui reprend, Max en voisin de table, Lola qui se cherche, Spencer qui subit les affres de la célébrité, Marlène qui se comporte bizarrement, et Eric qui n'appelle toujours pas, les journées de Scarlett vont être bien chargées.

    Et ce, pour notre plus grand bonheur ! J'avais beaucoup aimé le tome 1, mais j'avoue l'avoir trouvé un tantinet lent. Cette fois, tout s'enchaîne, et on ne s'ennuie pas une minute ! Maureen Johnson n'en fait jamais trop, ni trop peu : même si la famille semble idéalisée, tout sonne juste. Les relations fraternelles, les péripéties, les sentiments, les actions des personnages... Chez Maureen Johnson pas de pouvoirs, ni de phénomènes paranormaux, juste des gens comme vous et moi, et leur quotidien plutôt mouvementé. Cela se fait rare dans la littérature jeunesse je trouve et c'est d'autant plus appréciable alors de passer du temps avec des personnages aussi fantastiques. Ils apportent à eux seuls tout le fantastique et l'extraordinaire nécessaires à l'histoire !

    Voila d'ailleurs ce que j'aime tant dans cette série : ses personnages. Une famille comme ça, on rêverait tous de l'avoir.  Bien sûr, ils se chamaillent, se détestent parfois, en viendraient aux mains s'ils le pouvaient, mais ils n'en restent pas moins tous unis. C'est une famille unie, aimante, attachante, et qui se serre les coudes quoiqu'il se passe. L'hôtel tombe en morceaux, les clients sont rares, les finances au plus bas ? Qu'importe. Ils sont ensemble, c'est tout ce qui compte.

    Les enfants Martin sont les plus mis en avant, tout particulièrement Scarlett et son frère Spencer. Ce frère qu'on aimerait toutes avoir (en copain, ça m'irait aussi perso). La relation entre les deux est vraiment belle et touchante. Ils sont vraiment prêts à tout l'un pour l'autre. Depuis toute petite Scarlett aide son frère pour ses auditions, ce qui donne droit à des petites scènes bien drôles. Ce qui est paradoxal quand on sait que Scarlett, bien qu'habitant près de Broadway, et avec un frère acteur, ne s'intéresse absolument pas au monde du spectacle.

    Transition toute trouvée pour en venir à l'autre chose qui me fait tant aimer cette série : New-York. Et plus précisement le côté Broadway de New-York. Spencer est un acteur, et Mme Amberson, son agent, donc bien évidemment le monde du théâtre est très présent. Mais ce n'est pas le monde de strass et paillettes auquel on pourrait s'attendre. Etre un acteur de métier, c'est dur. Très dur. Il faut s'accrocher pour y arriver, et surtout faire des sacrifices. Cet aspect est bien mis en avant avec les personnages de Chelsea et de sa mère. Et dans une moindre mesure, celui du frère, Max (nouveaux venus qui vont d'ailleurs avoir un fort impact dans la vie déjà bien chamboulée de Scarlett) Maureen Johnson nous montre là l'envers du décor, les difficultés pour décrocher une audition, les galères que la célébrité occasione... 

    Au secours, Scarlett confirme Maureen Johnson parmi mes auteurs préférés. Avec la famille Martin elle nous fait rire, pleurer, rêver. On tourne les pages, encore et encore, et c'est avec un petit pincement au coeur qu'on referme le livre, qu'on dit au revoir à cette adorable famille haute en couleur.

    Mais heureusement, ce n'est que provisoire, car un troisième et dernier tome est prévu au programme ! Aucune date pour l'instant, mais je suis déjà impatiente de le lire !

    (PS : Si ce n'est pas déjà fait, du même auteur vous pouvez lire 13 Petites Enveloppes Bleues qui est tout aussi génialissime)

    Lien permanent Catégories : Livres 20 commentaires Pin it!
  • 14/05/11 : Highlander's Day

    "On ne change pas une équipe qui gagne" comme on dit. Aussi, après le Vampire Day, le Werewolf Day et le Collants' Day, on fête aujourd'hui le :

    highlandersday.png
    (Taille réelle ici)

     

    Sans doute le jour le plus simple de tous : on fête les écossais !! Les roux et les kilts sont à l'honneur en ce 14 mai 2011 !

    Mon highlander du jour ?

    Il s'appelle Keith Dobson.

    keith.png

    Il est écossais, il est roux, il va à la fac, il est acteur et il écrit des pièces. Il aime le Starbucks, et il porte un kilt !

    Keith, la première fois que je l'ai rencontré, ça donnait ça:

    "Un type se tenait là, d'environ son âge, peut-être un peu plus vieux, vêtu d'un kilt vert et d'une chemise Starbucks, avec de lourdes bottes et un chapeau haut de forme. Une mèche de cheveux roux s'échappait du chapeau et effleurait le haut de ses épaules. Il avait un large sourire légèrement diabolique."

    Irrésistible n'est-ce pas ? ^^

    [ Pour ceux qui se poseraient la question, Keith Dobson est un personnage du roman 13 Petites Enveloppes Bleues de Maureen Johnson. Et sur la photo, vous voyez le sourire et le kilt d'un autre très chouette écossais : Sean Biggerstaff. J'ai fait double dose d'Highlander en le choisissant lui pour "illustrer" mon Keith ^^ ]

     

    Et les autres highlanders : Nanou, Lia, Pando, Kusa, Sombrelune, Aymeline, Lili ...

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 11 commentaires Pin it!