Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lottie biggs n'est presque pas cinglée

  • Me, Myself & Books III

    Le petit tag qui tourne et qui tourne et qui se voit enfin être publié ici ^^

    SNAG-0000340.jpg

    1. A quel livre dois-tu ton premier souvenir de lecture?

    Ratuuuuuuuuus !

    2. Quel est le chef-d'œuvre "officiel" qui te gonfle?

    Si je dis la saga Twilight ça compte ? =P

    3. Quel classique absolu n'as-tu jamais lu?

    Euh... tous les classiques français ? ^^

    4. Quel est le livre, unanimement jugé mauvais, que tu as "honte" d'aimer?

    J'ai pas honte des livres que j'aime ! Je suis une fervente partisante du "chacun ses goûts" xD

    5. Quel est le livre que tu as le sentiment d'être la seule à aimer?

    Euh... Les Vampire's Diary de LJ Smith ? Depuis qu'ils ont été réédités, de nombreuses personnes les ont lus, mais malheureusement ne peuvent s'empêcher de faire la comparaison avec Twilight... C'est bien dommage !

    6. Quel livre aimerais-tu faire découvrir au monde entier?

    Haaaan y en a beaucoup trop ! Il y a Ella Enchanted, et puis aussi Eureka Street, oh et Miss Charity évidemment . Et pourquoi pas Lottie Biggs n'est presque pas cinglée (j'ai vraiment eu un coup de coeur pour ce livre!)

    7. Quel livre ferais-tu lire à ton pire ennemi pour le torturer?

    J'hésite fortement entre Paradise Lost de Milton, ou bien Les Misérables... oh non mieux encore : un roman de Balzac (ça se voit tant que ça que les classiques français et moi ça fait deux et demi ?^^)

    8. Quel livre pourrais-tu lire et relire?

    Ella Enchanted, et puis aussi Persuasion, Jane Eyre, Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, 84, Charing Cross Road... et bien d'autres !

    9. Quel livre faut-il lire pour y découvrir un aspect essentiel de ta personnalité?

    Arf, dur là. Je crois que je vais répondre comme Pando et dire Northanger Abbey pour le côté "imagination débordante" ^^

    10. Quel livre t'a fait verser tes plus grosses larmes?

    Ouhla, la liste est longue ! Il y a La Voleuse de Livres déjà, et puis aussi Mister Pip, Lottie Biggs n'est presque pas cinglée, et Eureka Street, The Outsiders... Je continue ? xD

    11. Quel livre t'a procuré ta plus forte émotion érotique?

    J'avais jamais réfléchi à la question avant ce tag, alors je choisis la facilité en répondant Intimate Adventures of a London Call Girl - je pense que là, chacun(e) y trouve son compte xD Quoique la scène dans Succubus Blues est pas mal aussi...

    12. Quel livre emporterais-tu sur une île déserte?

    Un seul ?? Bon, on va dire Robinson Crusoe - il mêle roman et guide de survie ! (Bon, et je prendrais bien évidemment la Bible hein xD)

    13. De quel livre attends-tu la parution avec la plus grande impatience?

    Difficile de répondre : les séries que je suivais sont finies depuis bien longtemps. Oh quoique ! La suite de Lottie Biggs n'est presque pas cinglée m'impatiente bien oui !

    14. Quel est selon toi le film adapté d'un livre le plus réussi?

    Arf, là aussi il y en a plusieurs. Les premiers qui me viennent à l'esprit sont  - pour les adaptations austeniennes - Sense & Sensibilty 08, et Mansfield Park 99 qui chacun à leur façon ont réussi à rester fidèles au livre tout en y apportant un petit plus. Côtés adaptations diverses, il y a The Notebook qui est vraiment bien. J'aurais aimé pouvoir dire Crime & Punishment, mais n'ayant pas lu le livre, impossible de juger objectivement...


    Je ne tague personne vu comme il a déja bien tourné, mais si vous y avez échappé, soyez à votre aise pour le faire !

    Lien permanent Catégories : Tags & Tops 14 commentaires Pin it!
  • Lottie Biggs n'est presque pas cinglée

    Après avoir (enfin) terminé Oliver Twist, je me suis lancée dans une lecture un peu plus joyeuse... enfin, c'est ce que je pensais.

    Fiche d'identité :

    lottie-biggs-nest-presque-pas-cinglee-hayley--L-1.jpegTitre : Lottie Biggs n'est presque pas cinglée (Lottie Biggs is not mad en VO)
    Auteur : Hayley Long

    4ème de couverture : Je m'appelle Lottie Biggs, et les autres, je m'en fiche pas mal. Ce que j'adore, c'est les teintures pour cheveux - actuellement je porte une nuance "Aubergine ardente". J'ai aussi une passion pour ma copine Goose. Goose se définit comme une existentialiste absurdiste. En d'autres termes, elle trouve l'existence absurde. Mais toutes les deux - et ça, c'est pas absurde- on craque pour Neil. Et voilà que Goose à écrit une chanson pour lui. Avec un titre nul: Chanson pour Neil. Ils sortent ensemble maintenant. Et moi je deviens cinglée, mais alors, complètement cinglée.

    3 raisons m'ont fait acheter ce livre :

    1. L'histoire se passe à Cardiff
    2. Pénélope Bagieu a dessiné la couverture
    3. Y a plein de dessins à l'intérieur (ce qui nous relie au 1. car c'est grâce à l'un des dessins que j'ai découvert que ça se passait à Cardiff)

    En lisant le résumé, et en voyant la couverture, je m'attendais à lire quelque chose de déjanté, un peu dans le style de Georgia Nicholson. Et j'ai eu ce sentiment pendant toute la première partie du livre... Et puis à un moment, boum badaboum!
    Ce qui est si intéressant dans ce roman c'est qu'il commence de façon très légère. Lottie nous raconte ses (més)aventures quotidiennes, sa passion pour les Ourang-Outang, les cours d'arts plastiques et sa copine Goose sur un ton des plus "pétillant" et humoristiques. Et puis, à un moment elle commence à aborder, comme si de rien n'était un problème psychologique qui touche de nombreuses personnes...
    Au départ, on en rigole des frasques de Lottie. Comme elle, on se dit que c'est dû à la fatigue (qui ne s'est jamais comporté de façon étrange à cause d'un trop manque de sommeil ?) et puis, plus ça va, et plus on se dit que c'est bien plus que de la fatigue. Et quand, la vérité tombe, on est aussi surpris que Lottie. *spoilers*(surlignez pour lire) Elle est atteinte de troubles mentaux - autrement dit, elle est maniaco-dépressive *spoilers*
    Hayley Long a réussi à parler d'un sujet sensible et "sérieux" sans jamais tomber dans le mélodramatique mais le roman n'en reste pas moins émouvant. Peut-être est-ce dû à ma trop grand sensibilité à cette période du mois ou bien au fait que j'étais encore bien marquée par Bleak House, toujours est-il que j'ai dû arrêter de temps à autre ma lecture parce que je voyais trouble... Et le fait que l'histoire soit racontée par Lottie elle-même, ne fait que le rendre plus émouvant. Du haut de ses 15 ans tout juste fêtés, elle se raconte et se dévoile, mais surtout en même temps qu'elle essaye de s'en sortir, elle en apprend beaucoup sur elle-même...

    Hayley Long nous sert ici un premier roman sensible, avec des personnages tous plus attachants les uns que les autres ! Lottie bien évidemment, mais aussi Goose, sa mère, Gareth - le type qui est fou d'elle, et qui continue à lui tourner autour et la défendre même après qu'elle lui ait fait des crasses et puis même Elvis - le SDF qui passe ses journées à chanter devant le magasin de chaussures où travaillent Lottie et Goose... Un très beau roman qui se lit tout aussi bien à 15 ans qu'à 30 ans !

    Et pour info, le tome 2 "Lottie Biggs is (not) desperate" est prévu pour mai 2010... Je ne sais pas si je vais attendre sa traduction française pour le lire !

    Lien permanent Catégories : Livres 8 commentaires Pin it!