Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la duchesse de bloomsbury street

  • La Duchesse de Bloomsbury Street

    Pour être franche, je ne savais même pas que Helene Hanff avait écrit un "journal" sur son séjour à Londres. Alors quand Gaelle m'a appris la nouvelle, j'étais plus que ravie ! Et totalement heureuse quand le-dit livre est arrivé dans ma boite aux lettres ^^

    9782228896399.jpgFiche d'identité :

    Titre : La Duchesse de Bloomsbury Street
    Auteur : Helene Hanff

    Résumé
    :
    « Après toute une vie d'attente », Helene arrive enfin à Londres en juin 1971. L'ami libraire, Frank Doel, est décédé sans qu'elle l'ait jamais rencontré, mais sa veuve, sa fille et une foule de personnages hauts en couleur l'accueillent lors de ce séjour, ses premières vacances à l'âge de cinquante-quatre ans. S'adressant cette fois directement au lecteur, Miss Hanff nous offre un pèlerinage unique en son genre émaillé de points de vue savoureux sur des sujets aussi divers que le fonctionnement des douches, la prostitution, la famille royale, la préparation du martini, Shakespeare et George Bernard Shaw, deux des guest-stars littéraires de ce journal intime."

     


    Tout comme 84, Charing Cross Road, j'ai lu ce nouveau "roman" de Helene Hanff d'une traite ! Enfin, façon de parler - j'avoue avoir dû m'arrêter à plusieurs reprises pour cause de yeux embués. Car oui, a certains moments, j'en avais les larmes aux yeux. Je suis une fille très émotive des fois, je peux aussi bien être touchée par le malheur des gens que par leur bonheur. Dans le cas d'Hélène c'est son bonheur qui m'a touché. Son bonheur d'avoir enfin pu fouler le sol londonien. Comment, après avoir lu 84, Charing Cross Road ne pas sentir une bouffée de chaleur nous envahir lorsqu'elle dit  "Je suis à Londres, j'y suis enfin! J'ai reussi!" ??

    Car ces mots, chacune d'entre nous aurait pu les dire. Ce bonheur ressenti en arrivant dans cette ville qui nous fait tant rêver, beaucoup d'entre nous l'avons vécu. Et ça se ressent dans son écriture d'ailleurs. Dans 84, Charing Cross Road elle se laissait aller à des cris de colères, de joies. Ici elle est beaucoup plus calme. Sans doute est-ce dû au fait qu'elle a encore du mal à réaliser que enfin! elle est à Londres... Ca n'en rend la lecture de son journal que plus belle et touchante...

    Au fil de ces 180 pages, Helene Hanff nous emmène à travers Londres, et un peu plus loin. Elle découvre, et nous fait découvrir par la même occasion, un Londres peu connu des touristes. Vous le saviez-vous qu'à Covent Garden il y a une petite église où de nombreux acteurs sont enterrés ? Ou bien qu'un pub frequenté par William Shakespeare himself existait encore à Londres ?!! Tout plein de petits lieux intéressants à voir, et que je vais m'empresser de noter dans un coin ^^

    Helene Hanff compare les anglais aux New-Yorkais, comme nous on les compare aux français. Et c'est d'autant plus plaisant à lire que cette comparaison confirme ce que nous même pensons : les anglais sont des gens vraiment serviables ! Elle aussi a connu le jeune londonien qui, voyant une personne avec un plan s'arrête pour l'aider à trouver son chemin !!!

    En fait, ce livre, chacune d'entre nous aurait pu l'écrire. - enfin, si on enlève les passages sur toutes les "célébrités" qu'elle a rencontré. On se retrouve énormément dans Helene Hanff, dans son amour et admiration pour les livres, pour l'Angleterre. Je comprends parfaitement ce qu'elle ressent. Il est toujours difficile de reprendre le cours des choses après un séjour en Angleterre, que ce soit le temps de quelques jours, ou d'un moins, le résultat est le même : à peine on arrive chez soi, qu'on a déjà envie de repartir...

    Lien permanent Catégories : Livres 10 commentaires Pin it!