Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'agence tous risques

  • Bradley Cooper, the "Faceman"

    Sortie ciné de la semaine oblige, aujourd'hui nous partons au Pays-du-Hamburger-en-folie avec le gentleman du jour

    Bradley Cooper

    normal_001.jpgnormal_004.jpgnormal_010.jpg

    Bradley Cooper est né le 5 janvier 1975 à Philadelphie, Pennsylvanie. Il est allé à la Germantown Academy de laquelle il est ressorti diplômé en 1993. Il s'est ensuite inscrit à la Villanova University avant d'intégrer la Georgetown University où il a obtenu une licence en Anglais (comme moi ^^). Bradley a même étudié pendant 6 mois en France, et le parle couramment. Plus tard, il décide de suivre des cours au Actors Studio Drama School de la New School University après en avoir entendu parler par un ancien camarade de Georgetown.

    Bradley Cooper sa carrière d'acteur en 1998, en faisant une apparition furtive dans la série Sex And The City. Il obtient ensuite un rôle dans The Street le temps de 5 épisodes.

    En 2001, il fait ses débuts au cinéma dans le film We Hot American Summer (où il donne d'ailleurs la réplique à Paul Rudd). Et c'est cette année là qu'il obtient son premier vrai rôle récurrent : Will Tippin dans la série Alias. Il y joue le meilleur ami de Sidney Bristow, et le seul à connaître son vrai job - et c'est aussi mon personnage préféré et le rôle qui m'a fait aimer et découvrir Bradley.

    normal_2.jpg normal_6.jpg

    Bradley quittera la série en 2003, mais ne manquera pas de projets pour autant. En 2004, il est pendant 6 épisodes l'Agent Mark Rivers dans Touching Evil, avant de devenir une guest-star récurrente dans la série Jack et Bobby (qu'il faut vraiment que je trouve car il y a aussi Logan Lerman dedans). Il revient l'année suivante sur grand écran dans le film Wedding Crashers puis Failure to Launch.

    normal_73590065.jpgnormal_1.jpg

    En 2005, il obtient le rôle principal dans la série Kitchen Confidential, où il incarne un chef cuisinier apparemment librement inspiré du chef Anthony Bourdain. Malheureusement, la Fox trouvera les audiences trop basses, et annulera finalement après sa première saison en 2008. Kitchen Confidential ayant été en pause pendant près de 2 ans, Bradley en a profité pour jouer les guest-stars dans Nip/Tuck entre 2007 et 2009.

    426150280.JPGnormal_kitchenconfidential_04_.jpg

    Bradley décide alors de se consacrer au cinéma pendant quelques temps et c'est ainsi qu'on le voit dans Yes Man (dont je vous ferais une review bientôt), puis New York, I Love You, et He's Just Not That Into You.

    normal_17.jpgnormal_YesMan03_2008.jpg

    Viens alors le film pour lequel il est essentiellement connu un peu partout dans le monde (en tout cas, parmi ceux n'ayant pas vu, ou ne se souvenant plus de Alias) : The Hangover (intelligemment traduit chez nous par Very Bad Trip) - film qui d'ailleurs va avoir droit à une suite l'année prochaine !

    normal_19.jpg

    Il a ensuite joué aux côtés de Drew Barrymore dans Case 39, et de Sandra Bullock et Thomas Haden Church dans All About Steve où il joue le rôle de Steve - ces deux films étant sortis chez nous.. jamais!

    normal1.jpg

    En février dernier on a pu le voir jouer les valentins dans Valentine Day's, et plus récemment en type très "Futé" et qui peut compter autant sur son physique que son cerveau dans le très génial L'Agence Tous Risques.

    normal_002.jpg

    Bonne journée ! Et Joyeuse Fête de la Musique et de l'Eté =)


    PS : Toutes les photos viennent de Bradley-cooper.org

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 10 commentaires Pin it!
  • L'Agence Tous Risques

    Hier, c'était cinéma ! Avec au programme un film que j'attendais depuis un bon moment : L'Agence Tous Risques !

    Titre : L'Agence Tous Risques (The A-Team en vo)
    Réalisé par : Joe Carnahan
    Avec : Liam Neeson, Bradley Cooper, Quinton 'Rampage' Jackson, Sharlto Copley, Patrick Wilson, Jessica Biel...
    Résumé (Excessif) : Quelques années après s'être formée au Mexique, la A-Team a pour mission de récupérer une presse à billet en plein cœur de l'Irak. Trahis et doublés, John « Hannibal » Smith, Templeton « Futé » Peck, « Looping » Murdoch et Bosco Barracuda doivent prouver leur innocence et se venger de ceux qui les ont enfermés aux quatre coins du globe. Surfant entre la CIA, le ministère de la Défense et une escouade aussi secrète qu'exécrable, notre glorieuse équipée aura fort à faire pour redorer son blason et s'assurer qu'on ne plaisante jamais avec l'Agence tous risques.

    2cqf907.jpg

    J'ai beau être née en 1988, on peut dire que je fais partie de la génération des séries des années 1980/1990 du genre Le Rebelle, K2000... et L'Agence Tous Risques bien évidemment. Depuis que je suis en âge de comprendre ce qu'il se passe dans les épisodes, j'ai toujours bien aimé regarder ce genre de séries... Ca fait partie de mes petits plaisirs familiaux : c'est le genre de séries qu'on regarde souvent *en famille* ^^ D'ailleurs, si vous me cherchez entre 19h et 20h30, sachez que je suis devant TMC à voir les épisodes en famille (c'est d'ailleurs la principale raison qui m'a fait aller le voir en VF: je suis bien trop habituée aux noms et répliques françaises...)
    Enfin bref, vous comprendrez donc mon enthousiasme lorsque j'ai appris que L'Agence Tous Risques allait nous faire un retour en force sur le grand écran ?

    Quoique je dis ça, mais au départ c'est la curiosité qui l'emportait sur l'enthousiasme. J'étais curieuse plus qu'autre chose de voir ce que donnerait cette série culte des années 1980 sur grand écran. Et ben, je ne regrette pas mes 2h dans le noir ! Le réalisateur Joe Carnahan a fait du très très bon boulot !

    Il a su moderniser l'histoire, mais tout en restant fidèle à la trame d'origine : les personnages ont gardés les mêmes noms (aussi bien les gentils que les méchants), et les même caractéristiques pour les membres de l'équipe. Le principal changement étant le fait que nos héros ne sont plus des anciens de la guerre du Vietnam, mais des anciens de la guerre du Golfe. Autrement, l'esprit de vengeance et de justice est toujours bien présent... ainsi que l'humour.

    Car oui, l'humour est l'un des points forts de la série, et le film n'en manque pas non plus. Chacun des personnages y va de sa petite plaisanterie, et les gaffes aux moments innoportuns ne manquent pas. En même temps, les membres de l'équipe sont tous plus cinglés les uns que les autres, donc c'est normal ! Par contre, je ne comprends toujours pas pourquoi à certains moments, ma soeur et moi étions les seules à rire dans la salle. Les gens devaient pas être sensibles à leurs blagues... ou alors ils connaissaient pas la série et ne comprenaient pas en quoi c'était drôle...

    nytzck.jpg

    Le fait d'avoir remonté l'équipe près de 30 ans après la version originale a bien évidemment de nombreux avantages, essentiellement en ce qui concerne les scènes d'actions. Je savais que ça serait bluffant, mais pas forcément que je m'en prendrais autant les mirettes. Et alors, je vous parle pas de *l'attaque finale* orchestrée de main de maître par Futé en personne. Et quand je dis "orchestrée" c'est à prendre au sens propre du terme - il a mis en scène un vrai spectacle, avec éléments pyrotechniques et cascades en tous genres.

    D'ailleurs en parlant de Futé... J'ai déjà dit à quel point j'aimais Bradley Cooper ?! Il est absolument parfait dans le rôle du séducteur accro aux UV et qui peut compter autant sur son physique que sur son cerveau (et qui passe une grande partie du film torse nu... *_*) En fait, les acteurs sont tous parfaits dans leurs rôles respectifs, bien que là encore, quelques peu différents des originaux. Liam Neeson nous offre un Hannibal plus sérieux et moins déjanté et le Barracuda de Quinton 'Rampage' Jackson ressemble plus à un "gros nounours" dont 6 mois en prison le rendent "songeur". Quant à Sharlto Copley dans le rôle de Looping : très judicieux. En voyant les premières photos, je n'étais pas trop convaincue, je trouvais qu'il n'avait pas l'air assez "fou" - mais après l'avoir vu en action, je peux dire que mes craintes n'étaient pas fondées parce qu'il est absolument parfait ! Jessica Biel s'en sort finalement très bien aussi dans le seul rôle féminin du film. J'aurais pensé qu'elle jouerait la "demoiselle en détresse" mais en fait non. Loin de là même !

    r7vvr8.jpg efjkvl.jpg

    Il faut savoir que je n'avais pas lu le synospis avant d'aller voir le film, je savais juste qu'ils sortaient de la guerre du Golfe et non du Vietnam. A part ça, le reste c'était l'inconnu pour moi donc je m'étais souvent dit qu'on aurait peut-être droit à une jeune demoiselle en détresse que la team devrait aider et qui à la fin tomberait dans les bras de Futé (bien évidemment) - comme dans la série en somme. Et bien vous savez quoi ? Je me suis trompée ! Et j'en suis ravie !
    Le film se base sur l'épisode pilote de la série, et non sur son intégralité, c'est pourquoi tout le long du film, leur principal but est de prouver leur innocence. Pour les personnes ne connaissant pas la série, c'est une bonne chose, ils ont ainsi droit à une petite présentation de chacun des membres (et du bien connu van noir à bandes rouges). Pour les autres, cette présentation paraitra un peu longue et pas forcément utile. Mais c'est bien le seul défaut que je peux lui trouver.

    jac0tg.jpg

    Les fans de la série retrouveront dans le film tout ce qui fait son charme : l'humour dont j'ai déjà parlé, le côté dérangé des membres (d'ailleurs, le Futé du film est beaucoup plus déjanté que celui de Dirk Benedict), mais aussi, et surtout, leur côté "MacGyver" que j'aime tant : ils arrivent à faire tout et n'importe quoi avec juste ce qu'ils ont sous la main!

    En résumé, une version modernisée des plus réussies d'une des séries les plus cultes du petit écran ! Un film qui "se déroule sans accros" du début à la fin, et qui ravira (la plupart) des fans de la première heure et sans doute donnera-t-il aux nouveaux venus l'envie de découvrir la série originale.

     

    N.B de la frangine accompagnatrice: Je suis d'accord sur tout et copyright sur le Barracuda = "nounours" :)

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 16 commentaires Pin it!