Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hugh dancy

  • Savage Grace - Tom Kalin

    J'ai failli ne pas faire d'article sur ce film, mais comme je sais que dans l'assistance il y a des admiratrices de Hugh Dancy je la poste.

    18772454.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20070601_084859.jpg

    Fiche d'identité :

    Titre : Savage Grace
    Réalisé par : Tom Kalin
    Avec : Julianne Moore, Stephen Dillane, Eddie Redmayne, Hugh Dancy...
    Résumé : L'histoire vraie de Barbara Daly Baekeland, propulsée dans la haute société grâce à son mariage avec Brooks Baekeland, héritier de l'inventeur du Bakélite. Belle et charismatique, aux yeux de son époux fortuné, Barbara ne semble pourtant pas à la hauteur de son nouveau rang. La naissance de leur fils unique, Tony, rompt le fragile équilibre de ce mariage. Méprisé par son père, Tony grandit en se rapprochant de sa mère solitaire, une étrange relation va alors débuter entre la mère et son fils...

    On aurait pu sous-titrer le film "Ou comment une relation trop fusionnelle entre une mère et son fils peut mener à la folie, à l'inceste et au meurtre..."

    Les acteurs sont tous excellents dans leur rôle, à commencer par Julianne Moore bien évidemment mais aussi Eddie Redmayne, et Hugh Dancy en escort boy homosexuel ! Oui vous avez bien lu, après avoir joué les princes charmants, les instituteurs dans un pays en guerre, les amoureux transits d'une louve-garou, les patrons d'un magazine financier - et j'en passe ! - le voici en train de jouer les escort boy gay. Et il s'en sort là encore brillamment ! Tous les acteurs s'en sortent brillamment même !

    18766855.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20070510_041458.jpg 18787566.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20070713_025555.jpg

    D'ailleurs le jeu des acteurs est bien la principale raison pour laquelle regarder le film. Sans eux, je ne sais pas si je l'aurais regardé jusqu'au bout. Savage Grace est un film dérangeant, et déroutant, inspirée d'une histoire vraie qui défraya la chronique dans les années '70. Savage Grace suit les Baekeland sur 25 ans, de la naissance d'Antony à la mort de sa mère. Malheureusement, le film ne dure que 1h26 et les scènes qui auraient mérité un peu plus d'approfondissement sont expédiées. Le film laisse beaucoup (trop) à l'imagination, et même si les acteurs arrivent à exprimer beaucoup de sentiments par le silence, quelques minutes supplémentaires auraient été appréciées.  En ce qui concerne la réalisation, si la photographie est belle, l'ensemble reste malgré tout assez plat et lent.

    18766854.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20070510_041446.jpg

    Un film à voir exclusivement pour ses acteurs. Par contre, un avertissement : comme la bande-annonce le laisse présager, certaines scènes sont vraiment dérangeantes, dont une en particulier entre Barbara et son fils... Alors, âmes sensibles s'abstenir !

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 10 commentaires Pin it!
  • The girl in the green scarf

    Back from the movies ! Au programme ce soir : Confessions of a shopaholic (tellement plus court à écrire que le titre VF)

     

    19067933.jpgFiche d'identité :

    Titre : Confessions d'une accro du shopping (Confessions of a shopaholic en VO)
    Réalisé par : P.J. Hogan
    Avec : Hugh Dancy, Isla Fisher, Leslie Bibb, Krysten Ritter, Kristin Scott Thomas
    Résumé :
    Vive et charmante, Rebecca Bloomwood est une accro du shopping. Passionnée de mode, elle est incapable de résister au plaisir d'acheter tout ce qui est branché, tendance, trendy...Obligée de trouver un job pour financer ses achats impulsifs, elle obtient un poste - ô ironie ! - dans un magazine financier. La voilà expliquant aux lecteurs comment gérer leur argent au quotidien, alors qu'elle passe son temps à dépenser le sien dans les boutiques ! Becky se retrouve vite dans une situation délicate qu'elle cherche à cacher à son patron, un homme très attirant...

    Je suis allée voir ce film pour 3 raisons :

    1. Hugh Dancy
    2. Hugh Dancy
    3. Hugh Dancy (qui a dit "monomaniaque?!")

    Autant vous le dire de suite, je n'ai pas lu un seul des livres de Sophie Kinsella, et je n'ai pas une grande envie de m'y mettre, alors sans ces 3 principales raisons, j'aurais attendu bien sagement qu'il soit en DVD à la Médiathèque.

    J'ai trouvé la première demi-heure bien longue : Becca était exaspérante, et à la limite du ridicule. Tellement ridicule que ça ne me donnait même pas envie de rire. J'ai trouvé certaines scènes vraiment "too much" et parfois inutiles, en particulier la scène de la danse à Miami.
    Je n'ai pas lu le livre, alors je peux pas trop juger, mais est-ce que Becca est aussi comme ça dans le livre ? Parce que là, elle accumule les gaffes plus énormes les unes que les autres, et est maladroite comme pas deux. Je trouve que P.J Hogan l'a rendue vraiment ridicule. Et d'ailleurs les tenues qu'elle porte ne font que accentuer le ridicule. Je suis pas une experte en mode, mais vraiment là, c'était affreux !!
    Heureusement que Isla Fisher ne porte pas de telles tenues tous les jours, j'aurais eu de la peine pour elle... De toutes les tenues qu'elle portait, celle que j'ai préféré c'est la robe de demoiselle d'honneur.

    19041309.jpg
    (Sans les frous-frous et le manteau 'léopard' elle est plutôt sympa..)
    Après, ça se calme côté gaffes et ridicule. Même si Becca est encore un peu exaspérante. Je me suis demandé tout le long du film quand est-ce qu'elle allait se décider à grandir un peu et prendre ses responsabilités en payant ses dettes ?! Parce que bon, retarder une fois c'est bon, deux fois ça passe, trois ça commence à faire beaucoup, mais 14 fois ? Ce qui fait que quand enfin c'est arrivé, moi j'étais plutôt contente ! Bien sur elle a été humiliée (enfin, pas tant que ça au final), mais c'était le seul moyen de la faire réfléchir ! Et d'ailleurs, j'ai beaucoup aimé le plan qu'elle a mis en place pour justement payer ses dettes !

    Et puis l'autre gros problème du film, c'est qu'il est difficile de s'identifier à Becca. Est-il vraiment possible de s'identifier à une fille qui dépense sans compter, et qui dépense toujours autant alors qu'elle sait qu'elle à une dette de plus de 16000$ ?!!
    Mais là encore c'est peut-être dû au fait que le shopping et moi ça fait trois et demi ! Je n'achète des vêtements que quand j'en ai vraiment besoin... le reste du temps c'est livres/DVD et dernièrement, jouets objets de collection du Whoniverse.

    Concernant les acteurs, Isla Fisher était juste du début à la fin. Ses cours dans une école de clown lui ont bien servis finalement ^^
    Quant à Hugh Dancy, même si j'ai trouvé qu'il faisait un peu tapisserie et que je l'ai largement préféré dans Elizabeth Ière, je dois tout de même avouer qu'il était trop craquant ! Je sais, je suis faible, mais quand je vois ce sourire, j'y peux rien, je fonds comme une glace menthe/chocolat au soleil!!
    Et sinon, énorme coup de coeur pour Allon, le réceptionniste ! J'aurais bien aimé qu'on le voit un peu plus...

    015.jpg
    (pour faire dans le constructif : *hiiiiiii* )
     
     
    Pour résumé, il y a beaucoup de choses que je n'ai pas aimé dans le film, mais j'ai tout de même passé un agréable moment !!
    Mais une chose est sure : si je le revois un jour, ce sera pour les mêmes 3 raisons citées plus haut.

    19041301.jpg

    (rien de mieux que le naturel...)

    PS : Cachou aussi l'a vu !

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 11 commentaires Pin it!
  • Shall we Dancy ?

    (Avant tout, désolée pour le jeu de mot super nul du titre mais j'ai pas trouvé mieux sur le moment -_-)

    Mercredi prochain sort le film Confessions of a shopaholic au cinéma, il était donc tout naturel que le gentleman de ce lundi soit Hugh Dancy.

    rideau.jpg

    Hugh Dancy a vu le jour dans ma patrie de coeur, l'Angleterre, le 19 juin 1975, d'une mère éditrice et d'un père écrivain et philosophe.
    Il a mis les pieds dans le monde du théâtre par inadvertance: lorsqu'il avait 13 ans, il a fait une bêtise à l'école et sa punition fut d'intégrer la troupe de théâtre de l'école. Au final il était plutôt content, il avait trouvé le moyen de rencontrer facilement des filles !

    Avant de se consacrer entièrement au métier d'acteur, il est allé à l'université d'Oxford où il a obtenu un diplome en littérature anglaise (étonnant non vu les métiers de ses parents ?!) il a eu un petit boulot de barmaid et a joué dans quelques pièces de théâtre et séries.

    Son premier "grand rôle" dans un film a été le rôle de D'Artagnan dans Young Blades (que j'ai vu mais sans vraiment le remarquer...)

    youngbladesph.jpg

    Depuis, il enchaîne les premiers rôles ( Daniel Deronda, The Sleeping Dictionary, Shooting Dogs, Adam, Blood and Chocolate...) et les seconds rôles plus ou moins importants (King Arthur, Tempo, Black Hawk Down, Savage Grace, version télé de Elizabeth Ière...).  

    Les fans de Jane Austen le connaissent essentiellement pour son rôle du swoonant charismatique Grigg dans le film The Jane Austen Book Club

    jabctrailer023.jpg
    (Qui a dit *swoon* ?!)

    Je me suis rendue compte que Hugh Dancy, bien qu'il ait une filmographie plutôt étoffée et bien diversifiée, n'est pas extrêmement connu chez nous (dans mon entourage, une personne le connait,et c'est surtout parce qu'elle a vu Ella Enchanted, et qu'elle le trouve mignon... pas une référence donc).C'est vraiment dommage parce qu'il a un talent de dingue (côté talent je le place au même niveau que James, c'est deja tout dire!) et les films tels que Shootings DogsSavage Grace, ou encore Adam en sont la preuve !
    En même temps, beaucoup de ses films ne sont jamais arrivés chez nous. Ce qui est encore plus dommage !

    Comme dit plus haut, il sera mercredi à l'affiche de Confessions of a shopaholic (c'est d'ailleurs essentiellement pour ça que je vais le voir dès sa sortie...). J'espère juste que les gens ne viendront pas que à le connaître pour le rôle du "patron mignon dans l'Accro du Shopping" (comme j'ai déjà lu je ne sais plus où...)

    Enfin bon, arrêtons de parler des choses qui fâchent et passons aux photos ^^ (pour agrandir, il suffit de cliquer... as usual!)

    007.jpg
    007.jpg
    010.jpg
    002.jpg
    ppp.jpg
    003.jpg
    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 11 commentaires Pin it!