Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fragile eternity

  • Ne jamais t'embrasser - Melissa Marr

    Titre : Ne jamais t'embrasser
    Titre VO : Fragile Eternity
    Auteur : Melissa Marr
    Edition : Albin Michel/Wiz
    Tome : 3/4

    ne-jamais-t-embrasser.jpg

    Résumé : Jamais Seth n'a pensé être fidèle à quelqu'un avant Aislinn. Elle est tout ce donc il a toujours rêvé. Mais pour un humain, l'éternité est bien longue quand sa petite amie est immortelle. Aislinn n'a jamis songé qu'elle pouvait régner sur des créatures dangereuses, d'une beauté surnaturelle. C'était avant que Keenan ne fasse d'elle sa Reine et ne lui vole son humanité. Entre un amour mortel et une passion éternelle, Aislinn va devoir choisir qu'elle voie embrasser.

    /! ATTENTION POSSIBLE SPOILERS SUR LES TOMES PRECEDENTS !

    Le premier tome était fleur bleue, le deuxième tome était sombre, ce troisième est les deux à la fois, et plus encore - puissant et mélancolique sont les mots que j'emploierai pour le définir.

    Cette fois, nous retrouvons tous les personnages, et nous faisons la rencontre de nouveaux : Sorcha, la Reine Immuable, son frère Devlin, et Bananach, représentation de la guerre est quasiment omni-présente. Voila pour l'emploi du terme "puissant" : une guerre se profile à l'horizon. Les souverains fés se doivent alors de mettre leurs différents de côté afin d'empêcher justement cette guerre inutile et qui pourraient avoir des conséquences funestes sur les mortels.

    Si on ajoute à cela le fait que Seth se posant de plus en plus de questions au sujet de sa relation avec Aislinn et cherchant un moyen de passer outre l'immortalité de cette dernière, s'en va rencontrer Sorcha, la Reine, on se doute que c'est un peu l'angoisse chez les fés. Pire encore quand Seth disparait pendant des mois - et oui, le temps ne s'écoule pas de la même façon dans le monde "réel" et en Terre féérique. Voila pour le terme "mélancolique" : la Terre féérique. Tout là-bas n'est que calme, mélancolie, langueur - du temps passé là-bas, Seth n'a pas fait grand chose à part peindre, sculpter, admirer les jardins et surtout discuter avec Sorcha. De belles et longues discussions qui changeront la vision du monde de l'un et de l'autre.

    Pendant ce temps, dans le monde réel, Aislinn essaye de lutter contre l'attirance qu'elle éprouve bien malgré elle envers Keenan, et de maitriser ses sentiments si humains qui pourraient devenir un danger pour la Cour de l'Ete. Autant dans le précédent tome j'avais bien aimé Aislinn, autant là... elle me gonfle. Vraiment. Du début à la fin. Pour une reine, elle est vraiment naïve. Elle ne voit pas plus loin que le bout de son nez, et elle veut tout, sans toujours penser aux conséquences.

    Seth, lui, me plait bien plus dans ce tome. Tout le passage où il est en Terre féérique est vraiment beau, et on se rend enfin compte qu Seth n'est pas juste un amoureux transit. C'est un humain fort, courageux, intelligent - le seul être impartial de l'histoire, et le seul à être ami avec chacun des souverains des différentes cours. (sa relation avec Niall est vraiment touchante)

    Quant aux autres personnages, je les aime encore plus qu'avant. Surtout Donia et Niall. Et Keenan aussi. Voila de vrais souverains qui pensent à leur cour avant de penser à leurs problèmes personnels. Ils sont beaux, forts, amicaux, mais dangereux. Donia surtout, qui sous ses airs de Reine de l'Hiver amoureuse et qui souffre de voir Keenan et Aislinn est en fait une reine redoutable et qui refuse qu'on se mêle de ses affaires (oooh la scène entre Donia et Aislinn !).

    Ne jamais t'embrasser est l'avant-dernier tome de la saga. De nombreuses choses s'y passent et certains évènements vont être lourds de conséquences pour la suite ! Ce tome est aussi violent que le précédent (les visions de Bananach sont terribles), même si moins sombre car plus mélancolique.

    Fin heureuse ou malheureuse, on ne le saura pas avant l'année prochaine. Une chose est sûre voila une saga qui se bonifie au fil des tomes - aussi, si le tome 1 vous a laissé une mauvaise impression (comme ce fut un peu le cas pour moi), continuez quand même, vous ne le regretterez pas.

     

    Merci encore à Anne de Albin Michel/Wiz pour l'envoi ! (bientôt, on parlera de Summer and the City !)

    Lien permanent Catégories : Livres 4 commentaires Pin it!