Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

film

  • L'Agence - Trailer

    Je voulais vous mettre ce trailer plus tôt, mais il n'y avait pas de version avec sous-titres... ça aurait été dommage que vous ne compreniez pas tout non ? ^^

     

    L'Agence

    Réalisé par : George Nolfi
    Avec : Matt Damon, Emily Blunt, John Slattery...

     

    J'ai pas lu la nouvelle de Philip K.Dick  dont le film est adapté, et je garantis pas de la lire d'ici là, mais en tout cas, le film me branche bien. Beaucoup même !
    J'aime bien les films de ce genre, sur le libre arbitre, et "la voie toute tracée qu'on peut changer quand même". L'Effet Papillon fait d'ailleurs partie de mes films préférés ! 

    Et puis bon, il y a Emily Blunt et Matt Damon. Donc, obligé j'y vais ^^ 

     

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 6 commentaires Pin it!
  • Julie & Julia - Nora Ephron

    Titre : Julie & Julia
    Réalisé par : Nora Ephron
    Avec : Amy Adams, Meryl Streep, Stanley Tucci, Chris Messina...

     

    1250024714-julie-julia-movie.jpg

     

    Synopsis : Julia Child est la femme qui a changé pour toujours la façon de cuisiner de l'Amérique. Mais en 1948, elle n'est encore qu'une Américaine anonyme vivant en France. Le travail de son mari les a amenés à s'installer à Paris, et Julia cherche activement une occupation. C'est alors qu'elle se prend de passion pour la cuisine française...
    Cinquante ans plus tard, Julie Powell a l'impression d'être dans une impasse. Elle va avoir 30 ans, et pendant que ses amies connaissent bonheur et succès, elle végète dans son travail. Julie se lance alors un défi complètement fou : elle se donne exactement un an, 365 jours pour cuisiner les 524 recettes du livre de Julia Child - Mastering the Art of French Cooking, et elle crée un blog pour relater son expérience...

    La principale raison qui m'a fait voir ce film est la présence au générique de Amy Adams, actrice que j'aime beaucoup depuis Enchanted, son premier grand rôle au cinéma. J'ai eu aussi envie de le voir parce que ça parle de cuisine, et que moi j'aime la cuisine (mais pas trop la cuisine française par contre). Et au final, je suis ravie, parce que j'ai passé un excellent moment !

    Le film suit deux histoires en parallèle : d'un côté, celle de Julia Child, son arrivée à Paris en 1948 et comment un jour d'ennui elle a décidé de prendre des cours de cuisine pour une dizaine d'années plus tard devenir une experte en cuisine française ! Et de l'autre côté, en 2002, celle de Julie Powell, jeune (bientôt) trentenaine à la ramasse qui se sent revivre dès qu'elle entre dans sa cuisine. Ces deux femmes n'ont rien en commun à part leur amour pour la cuisine. Pourtant, la première va considérablement changer la vie de la deuxième.

    Pour être franche, l'histoire de Julia Child ne m'intéressait pas. Je la trouvais vraiment exaspérante à des moments. Meryl Streep est vraiment fabuleuse dans le rôle il faut le dire, et c'est sans doute dû au doublage, mais j'en ai vite eu marre de cette excentrique qui crie plus qu'elle ne parle. J'aime beaucoup sa joie de vivre, et son optimisme, par contre, j'avoue été déçue par sa réaction à la fin... 

    Nan moi, ce qui m'intéressait c'était Julie Powell. Et comment une discussion autour d'un diner avec son mari l'a entrainé dans un défi personnel qui changea radicalement sa vie.

    normal_0001.jpg

    Vu comme ça, on se demande ce qu'il y a de si compliqué là-dedans : 1 à 2 recettes par jour pendant un an - y a pire comme défi non ? Oui sans doute, mais ce qu'il faut savoir c'est que les recettes de Julia Child ne sont pas toutes faciles - entre le boeuf bourguignon qu'il ne faut pas laisser brûler, les aspics qui ne se solidifient pas, les homards qu'il faut ébouillanter vivants, le canard à désosser, et j'en passe... voila de quoi bien passer tout son temps libre en cuisine... au détriment de tout le reste, dont la vie de famille.

    Au fil des billets sur son blog, et grâce au soutien de sa famille, ses amis, et surtout ses lecteurs chaque fois plus nombreux, Julie a repris confiance en elle, et aura finalement réussi à mener à terme une projet qui lui tenait à coeur. Voila au final ce qu'il faut retenir de l'histoire : quand on veut, on peut ! Que ce soit cuisiner toutes les recettes d'un livre, ou quelque chose de plus important, tout n'est qu'une question de volonté. Ce qui au départ n'était qu'un défi personnel s'est finalement transformé en moyen de changer de vie : le projet de Julie a eu tellement de succès, qu'elle a eu droit à un article dans le journal avant de recevoir de nombreux appels de maisons d'éditions et d'agents littéraires... Comme quoi, les blogs, ce n'est pas une si mauvaise chose que ça ^^

    normal_005.jpg

    Sachant que le film est "inspiré de" je peux sans problèmes dire que j'aime beaucoup Julie Powell. Son travail est déprimant, et son nouveau quartier pas des plus joyeux, mais elle fait avec. Elle a des bons moments et beaucoup de moins bon, mais là encore, elle fait avec. Il faut dire aussi qu'elle a quelque chose qui l'empêche de déprimer : son mari. Un mari comme ça, je crois bien qu'on rêverait toutes d'en avoir un semblable ^^ Amy Adams montre une fois de plus toute l'étendue de son talent, en passant d'un instant à l'autre d'un ton dramatique, à un ton comique et vice-versa.(et tout ceci me rappelle que je n'ai toujours pas fait de billet sur Sunshine Cleaning)

    En résumé, un film des plus sympathiques, qui vous fera passer un très agréable moment. On termine le film le sourire aux lèvres et débordant d'optimisme =)

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 13 commentaires Pin it!
  • Angus, thongs and perfect snogging !

    Il y a vraiment des jours où j'aime le destin ^^ Que je vous raconte : Pendant mes vacances au Portugal,un jour où je faisais les magasins je me suis arrêtée au rayon DVD (des DVD à partir de 3€ comment résister?!). Je passe les rayons en revue quand d'un coup je vois la tranche toute colorée d'un DVD et là je me dis, "tiens, mais je connais cette jaquette". Je prends, je regarde... Et là, ça été sourire à la Nine et des hiiiii, aaaaah, oooooooh - et c'est de justesse que j'ai pas fait la danse assortie. Oui parce que ce film je l'ai attendu! Il n'est jamais sorti en France, et celui que j'avais emprunté à une amie était en VO sous-titré VO, donc impossible pour ma soeur (et ma mère) de le voir! Alors imaginez ma joie quand je l'ai vu dans un magasin portugais !! Comme là-bas tout est en VO sous-titré, il y avait donc les sous-titres portugais (et anglais, tcheque, croate, grec, arabes, polonais, roumain et tous les pays de l'est - sauf français) et ainsi tout le monde a pu le voir (z'avez vu comme je suis gentille, je pense au bien de tout le monde ^^)

    angus_thongs_and_full_frontal_snogging_us-52834.jpgFiche d'identité :

    Titre : Angus, thongs and perfect snogging.
    Année : 2007
    Réalisé par : Gurinder Chadha
    Avec : Georgia Groome, Aaron Johnson, Eleanor Tomlinson, Sean Bourke...
    Résumé : Georgia Nicholson livre ses états d'âme dans un journal intime. Georgia est une adolescente qui se sent incomprise par ses parents, aime ses copines de classe et son chat, rêve d'avoir le petit ami idéal et espère organiser pour ses 15 ans la plus belle fête qu'on n'ait jamais vue.

    Alors avant tout, un petit avertissement : Fans de Georgia, attention ! Ne vous attendez pas à retrouver la Georgia que vous aimez et connaissez trait pour trait auquel cas vous seriez bien déçus !

    Car oui, de nombreuses choses ont été modifiées par rapport aux romans - mais vous me direz, c'est souvent le cas dans les adaptations. Oui, certes. Mais bon. Moi fan de Dave la Marrade j'avoue que j'étais tout de même un peu beaucoup déçue de le voir si peu. Et puis, la Georgia du film nous fait des choses que la Georgia originale n'aurait jamais fait ! Mais je ne vous en dit pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise (mais si vous n'aimez pas les surprises, allez lire la review de Pando, elle y expose les changements les plus marquants)

    Malgré ces changements pas toujours bien choisis, Angus, thongs and perfect snogging ! est vraiment un film à voir. Qu'on soit fan ou pas de Georgia. Parce que croyez-moi, vous allez bien rigoler (pleurer un peu aussi si vos canaux lacrymaux sont sensibles) !

    article-0-02100AB900000578-78_468x304.jpg

    En fait voila où réside le principal intérêt quand on a lu les livres : voir Georgia, le Ace Gang, Super Canon (aka Robbie), Dave la Marrade et j'en passe en "action". Et sur ce point, j'ai été comblée. Gurinder Chadha a très bien choisi les acteurs ! Georgia Groome campe une Georgia Nicholson des plus déjantées et so british. Eleanor Tomlinson a rendu Jas moins Miss Frangette (d'ailleurs elle est passée où la frange de Miss Frangette ???!) et plus Jas - elle est moins cruche que dans les romans mais bien exaspérante quand elle s'y met. Super Canon est comme il se doit Super Canon (mais Super très jeune aussi)(ce qui est aussi valable pour Tom et Dave d'ailleurs) et Aaron Johnson est vraiment très choupi-trognon (tellement que je dois avouer que bien que je sois une pro-Dave la Marrade dans les romans, là j'étais pro-Super Canon!)(enfin,c'est peut-être aussi dû au fait que le Dave est totalement passé dans le Void, on doit le voir 10min en tout, et avec quasiment pas de marrade !). En résumé, les acteurs sont à la hauteur de leurs rôles - enfin, de la version écrite pour le film hein !

    angus-thongs-and-perfect-snogging-20080725070227471.jpg

    Par contre, j'ai été vraiment triste que Georgia n'utilise pas autant ses expressions personnelles.
    Oui parce ce qu'il faut savoir c'est que Georgia - et le Ace Gang, et Dave et tout le monde en fait - adaptent toutes les expressions à leur sauce (si par exemple vous lisez : "d'une paluche d'etain" vous devez comprendre "d'une main de fer") quand ils n'en inventent pas carrément (du genre "je trace hilare à dos de chameau veloce". Mais moi ce que je préfère c'est deviner qu'elle est le pays qui se cache derrière leurs nombreuses inventions, du style : Pays de la baguette à bérêt (pour la France), Pays du Kiwi en folie (pour la Nouvelle-Zélande) ou bien Pays de la Mozarella et tomates à (pour l'Italie).
    Mais bon, en même temps je me dis que c'est pas plus mal de n'avoir pas trop utilisé de vocabulaire "Nicholsonien" car les gens n'ayant pas lu les livres auraient été complètement largués.
     
    19008570.jpg
     
    Côté réalisation, c'est bien !! On ne s'ennuie pas un instant (le film dure 1h30, donc ça aide aussi), la bande-son est excellente, et qu'est-ce qu'on rigole! Sérieusement, Angus, thongs and perfect snogging ! fait partie des films parfaits pour une soirée entre filles (comme le Ace Gang ) ou lorsqu'on a un coup de blues. A la fin, vous vous sentirez juste "bien" ! Et surtout vous vous direz que "ouiiiii, même les Super Canon peuvent vraiment tomber amoureux de filles cinglées et anormales". Quand je vous disais que c'était un film optimiste !
     
    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 15 commentaires Pin it!