Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

border princes

  • Torchwood Books 1 à 3

    Comme prévu depuis trèèès longtemps, voila donc mes petites reviews sur les Torchwood Book. Comme il y en a une bonne dizaine (et que je les ai pas encore tous lus) on va y aller au fur et à mesure, et plus précisément 3 par 3 pour suivre l'ordre dans lequel ils ont été publiés.

    Alors avant de commencer, il faut savoir que mon tout premier Torchwood Book était le 6ème, The Twilight Streets, que j'ai tout simplement adoré et lu d'une traite - et tant pis pour les révisions, quand on le commence difficile de le lâcher avant la fin ^^

    Torchwood Book 1 : Another life
    Anotherlife_torchwood.jpgEcrit par : Peter Anghelides
    RésuméThick black clouds are blotting out the skies over Cardiff. As twenty-four inches of rain fall in twenty-four hours, the city centre's drainage system collapses. The capital's homeless are being murdered, their mutilated bodies left lying in the soaked streets around the Blaidd Drwg nuclear facility. Tracked down by Torchwood, the killer calmly drops eight storeys to his death. But the killings don't stop. Their investigations lead Jack Harkness, Gwen Cooper and Toshiko Sato to a monster in a bathroom, a mystery at an army base and a hunt for stolen nuclear fuel rods. Meanwhile, Owen Harper goes missing from the Hub, when a game in Second Reality leads him to an old girlfriend…
    Something is coming, forcing its way through the Rift, straight into Cardiff Bay.

    Contrairement à The Twilight Streets, il m'a fallu un peu plus de temps pour le lire. Quoique c'est sans doute dû au fait que bien que faisant aussi 250 pages, c'est écrit plus petit, donc il y a plus de choses.
    Et c'est là que le bât blesse : il y a trop de choses. Trop d'histoires en même temps, qui au final finissent - comme par hasard - par être toutes liées.  D'un côté on a un alien qui s'amuse à passer de corps en corps après leur avoir implanté un truc dans la colonne vertébrale. Et de l'autre on a Owen qui passe ses journées à vivre "another life" dans un jeu de réalité virtuelle en ligne. Jeu dans lequel il retrouve une copine qu'il avait largué je crois 6 ans auparavant... Copine qu'il veut maintenant faire engager à Torchwood... Mais où est le Owen qu'on aiiiimeeee ??? =(

    L'esprit de la série et des les personnages de la série n'ont pas été assez respectés à mon gout, et c'est vraiment dommage. Je pense que si j'avais commencé à lire les romans dérivés par celui-là, je ne serais pas allée plus loin... Mais comme je savais que par la suite ça s'améliorait, j'ai persévéré... Et j'ai bien fait ^^

    Torchwood Book n°2 : Border Princes

    Borderprinces_torchwood.jpgEcrit par : Dan Abnet
    RésuméThe End of the World began on a Thursday night in October, just after eight in the evening… The Amok is driving people out of their minds, turning them into zombies and causing riots in the streets. A solitary diner leaves a Cardiff restaurant, his mission to protect the Principal leading him to a secret base beneath a water tower. Everyone has a headache; there's something in Davey Morgan's shed; and the church of St Mary-in-the-Dust, demolished in 1840, has reappeared – though it's not due until 2011. Torchwood seem to be out of their depth. What will all this mean for the romance between Torchwood's newest members?
    Captain Jack Harkness has something more to worry about: an alarm, and early warning, given to mankind and held – inert – by Torchwood for 108 years. And now it's flashing. Something is coming. Or something is already here.


    Celui-là m'a déjà beaucoup plus emballée, même si le début est vraiment très très très bizarre : l'équipe compte un membre de plus. Au début j'ai cru que c'était juste un mauvais rêve de l'un d'entre eux mais en fait non. Et ça n'a non plus rien à voir avec ce qu'il se passait dans Adam. C'est vraiment très déstabilisant. C'est justement ce qui m'a plu. De plus, on découvre une nouvelle facette des personnages, et plus particulièrement de Gwen. Vous verrez en le lisant (si vous le lisez) mais son attitude dans le roman est en lien direct avec quelque chose qu'elle va faire dans la seconde partie des épisodes de la saison 1. Dis comme ça, c'est totalement incompréhensible, je sais, mais c'est parce que j'ai pas envie de vous spoiler...
    Mais là encore, un bémol : la fin est trop rapide... Le pourquoi du comment est certes expliqué, mais plutôt difficile à bien comprendre. J'ai dû m'y reprendre à deux fois pour bien comprendre le dénouement. Mais en dehors de ça, il était vraiment bien et surtout fidèle à l'esprit de la sérié !

    Torchwood Book n°3 : Slow Decay
    Slowdecay_torchwood.jpgEcrit par : Andy Lane
    RésuméWhen Torchwood track an energy surge to a Cardiff nightclub, the team finds the police are already at the scene. Five teenagers have died in a fight, and lying among the bodies is an extraterrestrial device. Next morning, they discover the corpse of a Weevil, its face and neck eaten away, seemingly by human teeth. And on the streets of Cardiff, an ordinary woman with an extraordinary hunger is attacking people and eating her victims.
    The job of a lifetime it may be, but working for Torchwood is putting big strains on Gwen's relationship with Rhys. While she decides to spice up their love life with the help of alien technology, Rhys decides it's time to sort himself out - better music, healthier food, lose some weight. Luckily, a friend has mentioned Doctor Scotus' weight loss clinic.


    Ça s'améliore à partir de celui-là. On sent que Andy Lane a lu les précédents, il y fait même référence une ou deux fois. A un moment il fait même référence à une scène de l'épisode 2 de la saison 1 (quand Owen se retrouve nu dans les cellules ^^). Mais nom d'un Tardis, qu'est-ce qu'il est gore ! On a droit à une histoire de cannibalisme, et les descriptions sont très... "éloquentes" on va dire... Un petit conseil : évitez de le lire pendant le goûter.
    La fin est logique, compréhensible, et bien en accord avec l'esprit de la série : tout ne se finit pas bien pour tout le monde !
    J'ai bien aimé ce tome parce qu'il nous montre le Owen qu'on aime : le Owen cynique mais qui au fond tient aux gens, et aimerait pouvoir tous les sauver. Et puis surtout ce tome a fait remonter Gwen dans mon estime : elle sent qu'entre elle et Rhys les choses sont en train de changer, et elle met tout en oeuvre pour sauver leur relation ! C'est vraiment après la lecture de Slow Decay que j'ai commencé à réellement apprécier la Gwen de la série (même si j'avoue qu'elle m'énerve encore à des moments)


    Les 3 premiers tomes ont tous le même défaut majeur : ils sont très répétitifs. A chaque fois, on a droit à une nouvelle présentation de la team ! Ça passe dans le premier, mais après, ils pourraient éviter. C'est bien gentil, mais on les connait deja les membres de la team :P
    Pour en avoir lu déjà 6, je peux affirmer que ce ne sont pas les meilleurs, mais ils valent tout de même la peine d'être lus. Ne serait-ce que pour les savoureuses répliques de Jack ^^

    Et puis, ces tomes ont beau tous avoir le même défaut, ils ont assi tous la même qualité : nous "montrer" ce qu'on ne voit pas dans la série. Beaucoup de questions qu'on se pose en regardant les épisodes trouvent leur réponse dans l'un des livres.
    L'exemple le plus pertinent étant sans doute la question que tout le monde se pose en regardant "Cyberwoman" : Comment Ianto a-t-il fait pour cacher Lisa dans les sous-sols du Hub aussi longtemps ?
    La réponse se trouve dans les livres: Ianto a accès à toutes les pièces du Hub, il a toutes les clés, les codes... et il est en charge des archives qui sont situées dans les sous-sols. Il peut aller à sa guise dans tout le Hub, et connait tous les recoins comme sa poche, alors cacher Lisa s'est avéré une chose des plus faciles pour lui ^^ (l'est intelligent mon Tea Boy *_*)

    La suite au prochain numéro ^^

    Lien permanent Catégories : Livres 8 commentaires Pin it!