Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avalon high

  • Avalon High

    Si ce n'était parce que Meg Cabot en est l'auteur, je n'aurais sans doute pas fait attention à ce livre. Déjà la couverture rose ça ne m'attire absolument pas, et puis le "Un amour légendaire" alors là ça me repousse carrément. Et y a pas à dire, la 4ème de couverture donne pas vraiment envie (c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai emprunté à la Média et non pas acheté) Mais bon, comme je l'ai dit, Meg Cabot en est l'auteur, et moi j'aime Meg Cabot ^^

    Fiche d'identité

    9782012013490FS.gif

    Titre : Avalon High
    Auteur :
    Meg Cabot
    Résumé
    : Moi, Ellie, je crois que je suis tombée amoureuse de Will, le capitaine de l'équipe de football du lycée.
    Il est spécial ce garçon : même si nous venons de nous rencontrer, j'ai l'impression de le connaître depuis toujours. D'ailleurs, Will aussi est persuadé de m'avoir déjà vue ! Qui sait, peut-être dans une autre vie ? Quoi qu'il en soit, pas la peine de rêver au conte de fées, parce qu'il a déjà une petite amie, Jennifer (une vraie princesse !)... qui semble un peu trop proche de Lance, le plus fidèle ami de Will.
    Me voilà soudain témoin de leurs secrets ! Quel rôle dois-je jouer, moi, dans cet étrange trio ?

    Comme ne l'indique absolument pas le résumé, et juste un peu le titre, Avalon High est une transposition de la légende Arthurienne dans un lycée américain à notre époque. C'est plutôt bien pensé comme idée, et Meg Cabot s'en sort pas trop mal. Bon, évidemment il y a certains passages qui font rire plus qu'autre chose tellement ils sont prévisibles, mais c'est plutôt bien écrit donc ça passe ^^

    L'histoire en elle-même est sympathique, et on se laisse vite prendre au jeu. Je ne sais absolument pas si L'Ordre de Ours existe réellement, et s'ils pensent vraiment qu'une nouvelle réincarnation du Roi Arthur est endormi quelque part attendant qu'on l'appelle pour se battre contre les *roulement de tambour* "Forces du Mal", mais ce qui est sûr c'est que le tout était plutôt bien mené. Il se trouve que chacun des personnages principaux est la réincarnation d'un des grands héros de la légende Arthurienne, mais certains y croient plus que d'autres. D'ailleurs, c'est ça qui fait l'intérêt de l'histoire : comment chacun d'entre eux en vient à découvrir la vérité, et surtout comment ils y réagissent...

    La fin est - il fallait sans douter - prévisible dès le départ, mais j'ai tout de même été surprise par l'une des révélations finales, ce qui d'un certain côté est bon signe ^^

    Etant donné que c'est une histoire d'amuuuuur avant tout, on aurait pu penser que Meg Cabot tomberait dans le guimauvesque. Et finalement, il n'en est rien. Ce qui fait le charme des romans de Meg Cabot est bien là : l'humour, les héros/héroïnes "banaux" mais qui ont toujours un "petit truc qui fait que", et puis le côté "rêveur" - et avec même un peu plus cette fois : du légendaire ! Arthur, Guenièvre, Merlin, Lancelot, Mordred... tout ce petit monde qui se retrouve associé à un lycée dans une ville américaine... En voila une bonne idée pour apprendre les bases de la Légende à ceux qui ne connaissent pas l'histoire (j'insiste sur le "bases" car les évènements importants sont juste survolés...)

    Dire que j'ai adoré ce livre, serait mentir. Avalon High n'est absolument pas le meilleur roman de Meg Cabot, mais on passe tout de même un bon moment. Il se lit vite (2 aller-retour en métro m'ont suffit) et pour se détendre le cerveau avant une lecture plus "dure" (du genre "Mysterious Skin") c'est l'idéal ^^

    Pour info : Le roman a été adapté en BD aussi ! Ca pourrait être intéressant sous cette forme aussi tiens. Faudrait que je regarde ça de plus près un de ces jours ^^

    Lien permanent Catégories : Livres 16 commentaires Pin it!