Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

meg cabot - Page 2

  • Avalon High

    Si ce n'était parce que Meg Cabot en est l'auteur, je n'aurais sans doute pas fait attention à ce livre. Déjà la couverture rose ça ne m'attire absolument pas, et puis le "Un amour légendaire" alors là ça me repousse carrément. Et y a pas à dire, la 4ème de couverture donne pas vraiment envie (c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai emprunté à la Média et non pas acheté) Mais bon, comme je l'ai dit, Meg Cabot en est l'auteur, et moi j'aime Meg Cabot ^^

    Fiche d'identité

    9782012013490FS.gif

    Titre : Avalon High
    Auteur :
    Meg Cabot
    Résumé
    : Moi, Ellie, je crois que je suis tombée amoureuse de Will, le capitaine de l'équipe de football du lycée.
    Il est spécial ce garçon : même si nous venons de nous rencontrer, j'ai l'impression de le connaître depuis toujours. D'ailleurs, Will aussi est persuadé de m'avoir déjà vue ! Qui sait, peut-être dans une autre vie ? Quoi qu'il en soit, pas la peine de rêver au conte de fées, parce qu'il a déjà une petite amie, Jennifer (une vraie princesse !)... qui semble un peu trop proche de Lance, le plus fidèle ami de Will.
    Me voilà soudain témoin de leurs secrets ! Quel rôle dois-je jouer, moi, dans cet étrange trio ?

    Comme ne l'indique absolument pas le résumé, et juste un peu le titre, Avalon High est une transposition de la légende Arthurienne dans un lycée américain à notre époque. C'est plutôt bien pensé comme idée, et Meg Cabot s'en sort pas trop mal. Bon, évidemment il y a certains passages qui font rire plus qu'autre chose tellement ils sont prévisibles, mais c'est plutôt bien écrit donc ça passe ^^

    L'histoire en elle-même est sympathique, et on se laisse vite prendre au jeu. Je ne sais absolument pas si L'Ordre de Ours existe réellement, et s'ils pensent vraiment qu'une nouvelle réincarnation du Roi Arthur est endormi quelque part attendant qu'on l'appelle pour se battre contre les *roulement de tambour* "Forces du Mal", mais ce qui est sûr c'est que le tout était plutôt bien mené. Il se trouve que chacun des personnages principaux est la réincarnation d'un des grands héros de la légende Arthurienne, mais certains y croient plus que d'autres. D'ailleurs, c'est ça qui fait l'intérêt de l'histoire : comment chacun d'entre eux en vient à découvrir la vérité, et surtout comment ils y réagissent...

    La fin est - il fallait sans douter - prévisible dès le départ, mais j'ai tout de même été surprise par l'une des révélations finales, ce qui d'un certain côté est bon signe ^^

    Etant donné que c'est une histoire d'amuuuuur avant tout, on aurait pu penser que Meg Cabot tomberait dans le guimauvesque. Et finalement, il n'en est rien. Ce qui fait le charme des romans de Meg Cabot est bien là : l'humour, les héros/héroïnes "banaux" mais qui ont toujours un "petit truc qui fait que", et puis le côté "rêveur" - et avec même un peu plus cette fois : du légendaire ! Arthur, Guenièvre, Merlin, Lancelot, Mordred... tout ce petit monde qui se retrouve associé à un lycée dans une ville américaine... En voila une bonne idée pour apprendre les bases de la Légende à ceux qui ne connaissent pas l'histoire (j'insiste sur le "bases" car les évènements importants sont juste survolés...)

    Dire que j'ai adoré ce livre, serait mentir. Avalon High n'est absolument pas le meilleur roman de Meg Cabot, mais on passe tout de même un bon moment. Il se lit vite (2 aller-retour en métro m'ont suffit) et pour se détendre le cerveau avant une lecture plus "dure" (du genre "Mysterious Skin") c'est l'idéal ^^

    Pour info : Le roman a été adapté en BD aussi ! Ca pourrait être intéressant sous cette forme aussi tiens. Faudrait que je regarde ça de plus près un de ces jours ^^

    Lien permanent Catégories : Livres 16 commentaires Pin it!
  • Souvenirs, souvenirs

    021cours.jpgPetit tag trouvé chez Cachou ! Normalement c'est au sujet des études universitaires, mais comme j'ai pas fini la fac, j'ai fais un mix lycée/fac :o)

    Tes études : LLCE Anglais
    Ton diplôme: A ce jour, juste un Bac littéraire
    Ta spécialité : euh... LV3 Portugais

    Le cours qui te passionnait le plus :
    Au lycée, c'était sans aucun doute les cours d'anglais. C'est ma prof qui m'a donné envie de faire des études d'anglais ! A la fac, je dirais les cours de littérature au premier semestre l'année dernière - ce n'était pas tant pour le cours en lui-même, mais surtout pour le prof. Il aimait ce qu'il faisait, il était passionné et il arrivait à nous transmettre cette passion.

    Ta découverte universitaire :
    Aucune. Ni au lycée, ni à la fac. Les "découvertes" que j'aurais pu faire, je les avais deja faites hors cours...

    L'époque où tu aurais voulu vivre :
    J'en ai 2 en fait : le 17ème siècle en France et le 18ème siècle en Angleterre. L'avenir ne m'intéresse pas, je préfère le passé...

    Le poète dont tu aurais voulu être la muse :
    Je suis pas très poésie, mais puisqu'il faut choisir je dirais Shakespeare.

    Les poèmes que tu aimes le plus sans exception :
    Les sonnets de Shakespeare et I carry your heart with me de E.E Cummings

    P3250086.JPGTa meilleure rencontre d'auteur : 
    Au sens propre du terme, je n'ai (à ce jour) que rencontré Meg Cabot. Elle est adorable !! Et au sens figuré, c'est sans aucun doute Jane Austen.

    L'auteur dont tu as lu le plus d'ouvrages :
    J'aurais bien aimé dire Jane Austen, mais c'est impossible. Seulement 6 romans plus quelques textes inachevés c'est peu. Après avoir farfouillé dans ma mémoire et compter les livres, je peux affirmer que l'auteur dont j'ai lu le plus d'ouvrages c'est Meg Cabot..

    Le roman que tu as le plus relu
    :
    Ella Enchanted de Gail Carson Levine

    Une lecture de correspondances à conseiller :
    Une correspondance par mails ça compte ? Si oui, alors je dirais Embrouilles à Manhattan de Meg Cabot

    Ta citation préférée : "The person, be it gentlemen or lady, who has not pleasure in a good novel, must be intolerably stupid." Northanger Abbey, Jane Austen

     
    J'aime bien faire et lire ces petits tags. Ca nous permet d'en savoir un peu plus sur les gens, mais aussi sur nous.
    De fois, il y a des trucs auxquels j'aurais jamais réfléchi avant de faire l'un des tags...

    Lien permanent Catégories : Tags & Tops 9 commentaires Pin it!
  • Miss la gaffe

    L'autre jour je suis allée à Gibert Joseph et à la caisse le vendeur me demande "C'est qui la meilleure entre Meg Cabot et Sophie Kinsella ?" (Pour info, j'achetais deux livres de Meg Cabot) Sans aucune hésitation, j'ai répondu Meg Cabot !!!

    Mais pourquoi donc me demanderez vous ?! Tout simplement parce que ses livres me font rire, et que ses héroines sont des filles comme vous et moi (à quelques détails près...)

    Surtout Lizzie Nichols, alias the Queen of Babbles (Miss la gaffe).

    Petit résumé des 3 tomes :

    41K7S6xlgnL__SS500_.jpg


    Tome 1 : Miss la gaffe

    Plus pipelette que Lizzie, on ne trouve pas. Plus gaffeuse qu'elle, on ne trouve pas non plus. Exemple : convaincue d'avoir rencontré Le grand amour, elle renonce à ses projets et se ruine littéralement... pour rejoindre le fameux Andrew à Londres. Or ce dernier s'avère non seulement un goujat, un feignant, mais aussi un vil arnaqueur ! Heureusement, il y a Shari, la meilleure amie de Lizzie, qui passe l'été dans le sud de la France. Ni une ni deux, notre " miss la gaffe " la rejoint dans un château du XVIe siècle, pour passer un été plus que mouvementé. Au programme : mariage en déroute, rencontre avec le fils du propriétaire, et l'ombre d'Andrew qui plane pas loin...

    41RT7R0O0DL__SS500_.jpg

     

    Tome 2 : Miss la gaffe à la grande ville

    Après des vacances en Europe, Lizzie a posé sa valise dans la ville qui ne dort jamais : New York ! Dans le superbe appartement de son amoureux : le beau Luke. Enfin, ce n'est pas le tout de roucouler... il faut travailler ! Réceptionniste dans un cabinet juridique, c'est un bon début. Spécialiste certifiée ès robes de mariées à Manhattan, c'est encore mieux. Mais venir en aide à la fiancée d'une grosse fortune de la ville, voilà un vrai métier ! Pourtant l'habit ne fait pas le moine... ou plutôt la mariée ! Lizzie ne sait bientôt plus où donner de la tête, entre sa cliente infernale, son prince charmant pas si charmant, et sa meilleure amie en pleine crise !

    51GX79%2Bkt0L__SS500_.jpg

    Tome 3 : Miss la gaffe se marie

    Lizzie n'en croit pas ses oreilles: le beau Luke, de retour à New York, vient de la demander en mariage! Abasourdie, elle accepte sans même réfléchir. Mais, très vite, le rêve tourne au cauchemar. Lizzie a de plus en plus de travail depuis qu'elle a confectionné la robe de mariée d'une star. Luke passe son temps à étudier, à croire que le mariage n'est pas vraiment sa priorité... Quant à Chaz, le meilleur ami de Luke et futur témoin, il désapprouve totalement cette union! Lizzie est-elle vraiment prête à devenir la nouvelle maîtresse du château Mirac? Luke est-il vraiment le mari idéal? Et si le véritable amour était ailleurs? ...

     

     

    Comme je le disais, Lizzie Nichols est une fille comme vous et moi !
    C'est une fille ordinaire qui sans jamais s'en rendre compte transforme tout ce qu'elle touche en or (ok c'est pas la meilleure expression, mais c'est celle qui la caractérise le plus).
    Elle croit au grand amour, en ses rêves, elle est toujours prête à aider les autres, elle enchaîne les gaffes et les situations embarassantes, mais au final, avec un peu de jugeote et du cran, elle arrive toujours à ses fins !

    C'est sans doute pour ça qu'on s'attache autant à elle... Et aux personnages secondaires... Chaz et Mamie Nichols par exemple !

    Les livres de Meg Cabot peuvent certes être qualifiés de "futiles, romantiques, gnangnan et que sais-je encore !" mais contrairement à d'autres du même genre, le style n'est absolument pas niais ! Il y a même un avertissement sur la 4ème de couverture comme quoi certains passages peuvent heurter des sensibilités !

    Par contre, un petit conseil : si vous n'aimez pas être regardée de travers ou prise pour une folle, évitez de les lire dans les transports en commun...

    Lien permanent Catégories : Livres 6 commentaires Pin it!