Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Séries - Page 6

  • Lost in Austen

    Les britanniques sont friands de films et séries sur ou autour des œuvres des plus grands auteurs de leurs pays.

    Lost in Austen

    Comme son nom l’indique, Lost in Austen est une série autour de Jane Austen et plus précisément de son roman Orgueil et Préjugés.

    L’histoire est simple : Amanda Price est une jeune londonienne passionnée de Jane Austen et qui lit et relit sans lasse Orgueil et Préjugés. C’est une façon pour elle de s’échapper de son train-train quotidien : son travail l’ennuie, son petit-ami Michael est bien loin de son idéal masculin -idéal qu’elle verrait bien sous les traits de Fitzwilliam Darcy. Lors d’une soirée passée en compagnie de son roman favori, Amanda entend un bruit étrange dans sa salle de bain : elle y trouve une jeune fille en chemise de nuit qui dit s’appeler Elizabeth Bennet et lui apprend qu’il existe un passage entre le Longbourn du 18ème siècle d’Elizabeth et le Londres 2008 d’Amanda. Poussée par la curiosité, Amanda traverse le passage et Elizabeth lui ayant fermé la porte, elle se retrouve malgré elle coincée dans son roman adulé tandis que Elizabeth découvre le Londres du 21ème siècle.

    Lost in Austen série

    L’absence d’Elizabeth va bien évidemment entrainer des changements dans l’histoire, changements que Amanda va tout faire pour éviter. Le problème c’est qu’en voulant arranger les choses, Amanda enchaîne les maladresses et ne fait qu’empirer la situation.

    Série Lost in Austen

    Le but de la série n’est pas tant de totalement transformé l’histoire originale, mais bien l’idée que l’on se fait des personnages. Les scénaristes donnent leur vision de ce que Jane Austen ne nous raconte pas.

    Exemple : Wickham n’est plus un être antipathique mais bien un jeune homme adorable prêt à aider Amanda alors qu’il ne sait rien d’elle. Il est toujours aussi ambitieux et calculateur, mais ne s’en cache pas.
    Caroline, la sœur de Bingley, est encore plus garce que dans le livre. Mais on apprend un petit quelque chose sur elle que jamais nous n’aurions imaginé : son goût pour la poésie de Sappho.
    Quant à Fitzwilliam Darcy, il est détestable. On sait grâce au roman que c’est un homme orgueilleux et fier et plein de préjugés envers les gens de la campagne, mais là, c’est encore plus frappant !

    La série n’a pas de gros défauts, c’est plus des manques. Par exemple, c’est dommage qu’on ne voie pas plus comment Elizabeth se débrouille dans le Londres moderne. Je sais que ça s’appelle « Lost in Austen » donc c’est un peu normal que ça se focalise sur Amanda, mais bon…
    Le dernier épisode va un peu trop vite. J’aurais bien aimé voir la réaction de l’entourage, que ce soit dans P&P que dans le vrai monde d’Amanda, ou alors si par hasard, ce changement avait eu une incidence sur le livre (un peu comme dans le livre Me & Mr Darcy, où les pages étaient devenues blanches). De plus, les scénaristes auraient pu aller un peu en plus en profondeur sur cette version de Wickham. Il aurait mérité qu’on se penche un peu plus sur son cas.

    A part ces manques, j’ai adoré la série ! Surtout tous les clins d’œil à la version de la BBC de 1995, tels que la sonnerie du portable ou encore la scène de la chemise mouillée… Les acteurs sont parfaits, avec une mention spéciale à Hugh Bonneville qui nous offre un Mr Bennet adorable et à Elliot Cowan, qui a parfaitement réussi à rendre cette version de Darcy détestable (sauf quand il sourit… j’adore son sourire…)

    J’aime Jane Austen, et j’aime que les choses soient telles qu’elles devraient être. Mais je suis ouverte d’esprit, et j’apprécie les variations sur un même thème. C’est intéressant de voir les différentes interprétations. Alors oui, la série s’éloigne de la vraie histoire et de nombreuses choses manquent, mais j’ai tout de même appréciée cette série à sa juste valeur.

    Je l’ai trouvé très originale et bien divertissante, une bonne série à regarder entre copines ou en famille. Ma mère qui n’a jamais lu Orgueil et Préjugés, ni vu la version de 1995 par la BBC, a bien rigolé, même quand elle ne comprenait pas les références. Toutefois, pour bien comprendre l’histoire, il est préférable d’avoir lu le roman avant.

    affiche Lost in Austen

    La série n’a pas de date de diffusion en France, et je doute qu’elle le soit un jour. Si vous êtes bons en anglais, le DVD est disponible sur Amazon.co.uk .

    Lien permanent Catégories : Séries 0 commentaire Pin it!
  • Doctor Who

    Doctor Who vous connaissez ? Non ? Et bien plus pour longtemps !

    doctor_who_logo

    Fiche d'identité :

    Doctor Who est une série britannique qui a vu le jour en 1963 !
    679 épisodes et 8 « Doctor » plus tard, la série s'arrête. On est en 1989.
    Quelques années après, un jeune scénariste, Russel T. Davies, fan de la série depuis sa plus tendre enfance, décide de la remettre au goût du jour.
    C'est de cette nouvelle version dont je vais vous parler.
    26 mars 2005 : Diffusion du premier épisode de la première saison de la nouvelle version de Doctor Who sur BBC.
    Elle est aussi bien accueillie que les précédentes ! Faut dire que « Doctor Who » est un symbole de la culture britannique ! Il n'y a pas un britannique qui ne connaisse pas « Doctor Who ! » Le Doctor est aussi populaire que la Reine !

    J'ai connu Doctor Who après avoir vu Torchwood (cf article pour comprendre). Au début, j'ai regardé par curiosité. Et puis au bout de 3 épisodes j'étais fan. Je m'étais toujours dit que si je devais acheter les DVD d'une série, ce serait de Veronica Mars et Le Monde de Joan. Finalement, ça a été Torchwood et Doctor Who. C'est dire combien je suis "addict" !

    Si j'en parle maintenant, c'est parce qu'à partir du 24 novembre, France 4 rediffuse les saisons 1 à 3 épisodes de Noël compris, tous les lundis à 14h45, deux épisodes à chaque fois. Cela dans le but de commencer pour Noël la diffusion des épisodes inédits : l'épisode de Noël 2007 avec Kylie Minogue, et la saison 4 (en prime-time si tout va bien !)

    Pourquoi j'aime Doctor Who ?

    • Pour son ton décalé : extra-terrestes, fantômes, Charles Dickens, Loup-Garou, Reine Victoria, Agatha Christie, Mme de Pompadour, se croisent avec le Doctor et ses compagnons.docsound
    • Pour le Doctor : il est fascinant. Surtout quand il est joué par David Tennant. Il sait tout sur tout, il parle à une vitesse extraordinaire, il est drôle, il est classe. Mais il est aussi tiraillé entre l'amour qu'il porte à ses compagnons, et le fait qu'il sait qu'à un moment il devra continuer seul.
      Le Doctor, on l'aime et on le déteste à la fois.
    • Pour les différents genres : comique, fantastique, science-fiction, historique, politique se mêlent au fil des épisodes
    • Parce qu'on passe par toutes les émotions dans un épisode !
    • Pour l'inventivité des scénaristes : les épisodes, les saisons se suivent mais ne ressemblent pas. Ils arrivent toujours à se renouveler et se diversifier. La saison 1 est plus familiale, plus drôle et au fur et à mesure, ça devient plus noir, plus dramatique - un peu comme les Harry Potter.
    • Parce qu'on ne se lasse pas de ce Doctor déjanté, fonceur, mais toujours prêt a aider les autres.
    • Parce que c'est une série excellente. Pour reprendre les termes du Doc : « Fantastic », « Brilliant », « Molto Bene »

    En résumé, si :

    • Vous aimez la culture Britannique
    • Vous voulez passer un bon moment devant votre télé : rires, larmes, peur...tout y est !f3
    • Vous adorez l'humour des Britanniques
    • Vous avez aimez David Tennant dans Harry Potter (il jouait Barty Croupton Junior)
    • Vous êtes fan de Secret Diary of a Call Girl : Billie Piper joue le rôle de Rose Tyler dans les saison 1,2 et 4.
    • Vous aimez tout ce qui est décalé
    • Vous voulez découvrir de nouvelles choses

    Alors « Doctor Who » est fait pour vous ! Et si vous ne vous sentez pas concerné par ce que j'ai dit précédemment, et bien, c'est une raison de plus pour découvrir !

    Raisons de ne pas regardez "Doctor Who" :

    • La musique du générique peut vite vous énerver
    • Vous n'aimez pas les séries en VOST . Car oui, il faut regardez Doctor Who en VO ! Avec la version française, beaucoup de choses se perdent : l'humour, les sentiments qu'on ressent dans leur voix, des caractéristiques de la personnalité des personnages. Cliquez <ICI> pour avoir le détail de pourquoi la VO est mieux.
    • Les DVD vendus en France sont NULS ! 30€ pour 13 épisodes, pas de bonus, pas d'épisodes spéciaux, pas de « Doctor Who Confidential » ça ne vaut vraiment pas le coup !

    Et voila la musique du générique qui pourrait en agacer plus d'un(e) !
    podcast

    Lien permanent Catégories : Séries 1 commentaire Pin it!
  • Le Monde de Joan

    Je ne sais pas pourquoi, mais depuis la semaine dernière, je suis en mode nostalgie. J'étais dans mes recopiages de cours quand j'ai eu une soudaine envie de revoir « Le Monde de Joan » Hop, ni une ni deux, je demande à mon meilleur ami Google de me trouver les épisodes.

    Joan of Arcadia Raa, comme elle m'avait manqué cette série ! En 4 ans, j'avais oublié de nombreux détails ! Oubli vite oublié...
    Certaines on peut-être eu la chance de voir la série soit lors de sa toute première diffusion sur 13ème Rue ou alors sur TF1 (avant que la chaîne n'arrête la série...), pour les autres, voila une petite présentation rapide : 

    Le Monde de Joan (Joan of Arcadia en VO) raconte la vie pas tout à fait normal d'une jeune demoiselle de 16 ans, Joan Girardi. Elle vient de s'installer avec toute sa joyeuse famille à Arcadia, son père étant devenu le nouveau Chef de la Police locale. C'est aussi l'occasion pour la famille de passer à autre chose. En effet, un peu plus d'un an auparavant, le fils aîné Kevin a eu un accident de voiture, il est ressorti dans un fauteuil roulant.
    Joan avait la vie d'une fille de son âge jusqu'à ce qu'un beau jour, elle rencontre dans le bus un garçon super mignon. Son nom : Dieu ! Non, elle n'a pas d'hallucinations ! Tout le monde peut voir et même parler à ce garçon super mignon, mais personne à part Joan ne sait qu'il est Dieu. A partir de là, sa vie va prendre un sacré tournant. Dieu va lui apparaître sous différentes formes pour lui demander de faire des choses : ça peut aller de faire la lessive, à construire un bateau en passant par s'inscrire à des cours avancés. Toutes ces actions vont avoir non seulement des répercussions sur elle, mais sur tout son entourage. Au début, elle était réticente, mais elle va vite comprendre tout ce que ses actions (jugées bizarres par sa famille) peuvent apporter autour d'elle.

    Vous l'aurez compris, c'est un (gros) clin d'œil à Jeanne d'Arc (Joan of Arc en anglais) : Dieu, ses demandes, les répercussions...

    Joan of Arcadia traite de sujets tels que la religion (évidemment !), le rôle de la justice, l'amitié, l'amour, le sexe, la vie après un accident, l'alcoolisme...  Des thèmes auxquels nous sommes encore tous confrontés aujourd'hui et qu'on retrouve dans de nombreuses autres séries, mais pas abordé de façon aussi originale. Partir de l'histoire de Jeanne D'Arc et la transposer dans un contexte moderne, c'était vraiment bien pensé !


    On s'attache très vite aux personnages que ce soit à Luke, le petit génie scientifique ou alors à Grace, qui se cache derrière sa réputation de anti-tout et qui dit des tas de choses mais ne les pense pas toujours ou encore à Adam, ado dévasté par le décès de sa mère qui rêve de faire une carrière artistique ou même à Joan, qui ne rêve que d'une chose : avoir la vie normale d'une fille de son âge.

    On rigole face aux conversations entre Joan et Dieu, on réfléchit quand des thèmes sérieux sont abordés, on pleure quand Joan pleure... et on se dit que les épreuves qu'elle traverse, on pourrait les subir aussi (l'accident de Kevin, la mort d'une amie...).
    Et on aimerait des fois voir un type mignon dans le bus qui nous apprendrait qu'il est Dieu, qu'on a le pouvoir de changer les choses (sans pouvoirs magiques) et que notre vie va changer du tout au tout... 

    Amber Tamblyn Le Monde de Joan a révélé Amber Tamblyn au grand public. Après l'arrêt de la série, elle s'était consacrée essentiellement au cinéma, vous avez notamment pu la voir dans 4 filles et un jean  ou encore dans The Grudge 2, et dans d'autres films mais qui ne sortiront sans doute jamais en France...Elle revient bientôt dans le rôle principal de la série « The Unusuals » (sera-t-elle diffusée en France, telle est la question !)

    La série a été arrêtée à la fin de la saison 2, au moment où ça devenait encore plus intéressant : Joan découvrait que Dieu parlait à quelqu'un d'autre, Ryan (joué par Wentworth Miller !) mais que ce dernier refusait de suivre ses directives... Ryan incarnait la mal, et Joan le bien... la suite il faut donc l'imaginer vu que tout s'est arrêté...

    Les gens ont dû trouver que c'était une série trop moralisatrice ou trop portée sur la religion... C'est dommage. Elle méritait d'être reconduite pour encore 1 saison, ou au moins de finir avec un dernier épisode digne de ce nom...

    Si la série vous intéresse et que vous êtes plutôt bon en anglais, les DVD des deux saisons sont disponibles sur amazon.com, sinon, il est aussi possible de télécharger les épisodes sur internet et de trouver les sous-titres français au même endroit...

    Ecrit le 5 décembre 2008

    Lien permanent Catégories : Séries 1 commentaire Pin it!