Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Monday Men & Special Days - Page 10

  • The man who sees life in blue...

    Un petit tour en Australie ça vous dit ? C'est parti alors, avec notre gentleman du jour (tout spécialement dédié à Nanou vu que c'est son sien à elle que personne ne touche ^^)

    Sam Worthington

    2lcr8km.jpg bezl81.jpg 345okrr.jpg

    Samuel Shane Whorthington est né le 2 aout 1976, dans le Surrey en Angleterre, mais a émigré alors qu'il n'était qu'enfant vers le pays des kangourous. Il étudia au John Curtin College of The Arts mais quitta l'école à 17 ans. A 19 ans, il accompagne sa copine à son examen d'entrée au National Institute of Dramatic Art de Sidney, mais la pauvre est recalée. Par contre lui, est admis il ne sait comment, ni pourquoi.
    Il sort diplomé du NIDA en 1998, à tout juste 22 ans, et se voit peu après acclamé pour son premier "vrai" rôle : Arthur Wellesley dans la pièce Judas Kiss.

    Il commence ensuite une carrière télévisée dans des séries telles que Rats, Backburner, et même Jag le temps d'un épisode. En 2000, il fait sa première apparition ciné dans le film australien Bootmen - où il incarne un voleur de voitures qui décide de monter un troupe de claquettes.

    1zmlcw8.jpg osfhoy.jpg

    Après cela, et même si le film lui a vallu une nomination, il enchaîne les seconds rôles dans des films comme A Matter of Life, jamais sortit en France, Mission évasion, avec Colin Farrell et Bruce Willis en tête d'affiche, avant d'obtenir un rôle plus important dans le films australien Dirty Deeds.

    Il obtient son premier grand rôle en 2003 dans la comédie policière Gettin' Square, mais ce n'est que l'année suivante avec son rôle de Joe dans Somersault qu'il obtient la notoriété méritée. Le film remporte 13 Australian Film Institute (l'équivalent australien des Oscars), dont celui du meilleur acteur pour Sam, et est présenté au Festival de Cannes en 2004 dans la section « Un certain regard ».
    En parallèle de cela, Sam change de "statut" et réalise un court métrage dont il signe le scénario, compose la musique et assure la photographie : Enzo.

    35k1tog.jpg normal_02.jpg

    Il obtient ensuite un rôle dans le film historique américain The Great Raid tourné sur sa terre natale avant de revenir à la télévision dans quelques épisodes de la série australienne Love my Way (photo), et d'incarner Macbeth (photo) au cinéma dans une adaptation de la pièce transposé dans le Melbourne actuel.

    2qn5tnm.jpg 20pojf4.jpg

    Sa carrière internationale a failli démarrer avec le rôle de James Bond, jusqu'à ce que Daniel Craig obtienne le rôle tant convointé. Qu'à cela ne tienne, s'il ne peut endosser le costume du célèbre espion, il ira jouer les petits hommes bleus sous la direction de James Cameron. En effet, ce dernier lui offre en 2008 le rôle principal de son nouveau film phénomène Avatar.

    zwx1rt.jpg 10xvgn4.jpg

    Le réalisateur fut tellement impressionné par sa prestation qu'il recommanda chaudement Sam aux producteurs de Terminator Renaissance. Voila donc Sam qui joue les mi-homme, mi-robot aux côtés de Christian Bale. 2009 aura été une année pleine d'action ^^

    normal_13.jpg normal_3877_3505108328.jpg

    Actuellement, on peut le voir voler sur grand écran à dos de Pégase, et en jupette dans le film Le Choc des Titans aux côtés de Liam Neeson, Ralph Fiennes, et Gemma Arterton (et dont Nanou a posté une review dans son Void ^^)

    cts001.jpg 1zgfcig.jpg

     

    Bonne découverte, et bon lundi !!

    Source photos : Sam-Whorthington.net

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 14 commentaires Pin it!
  • Perfect Man n°3 : So fantastic !

    Nouveau mois, premier lundi, on ne déroge pas à la règle. Cette fois, c'est Elisha qui vous présente un de ses époux potentiels :

    Christopher Eccleston

    EcclestonChallengeRound29Icon2.jpg

    Les 10 critères à remplir pour faire partie de nos maris potentiels

    1. Avoir bisouillé un mec.

    Done!

    Et pas n'importe qui, nul autre que Dieu himself, je veux bien sûr parler de John Barrowman! Précisons également que c'est le seul baiser Doctor-Jack jamais vu "on screen" et ça, ça vaut son pesant de cacahuètes *cheers*

    photo_kiss1.jpg photo_kiss2.jpg

    1. Avoir au moins un navet à son actif.

    Done!

    A ma connaissance, pas de navets de la_mort_qui_tue mit requins, dinosaures et bébés tueurs, mais un film qui m'a l'air assez pourri pour être qualifié de navet quand même, je veux bien sûr parler de: "G.I. Joe: The Rise of Cobra". J'aurais aussi tendance à faire rentrer dans la catégorie navet "The Seeker: The Dark is rising", mais vu que c'est une adaptation littéraire et que ma soeur, qui l'a vu, ne saurait se prononcer sur sa qualité nanardesque, je lui laisse pour le moment le bénéfice du doute xD

    1. Avoir fait du théâtre

    Done!

    Et pas qu'un peu! On l'a vu notamment dans "Un tramway nommé désir" et dans plein d'autres pièces dont j'ai jamais entendu parler xD Il y a quelques années, il a endossé le rôle de Hamlet (et oui, avant même David Tennant et Jude Law) et en 2009, il est retourné sur les planches dans "A Doll's House" en compagnie de Toby Stephens (alias Mr Kaz) et de Gillian Anderson.

    photo_Hamlet.jpg DH_06.jpg

    1. Avoir joué un vil mécréant/psychopathe

    Done!

    Commençons par le plus évident: il a quand même joué Iago dans une adaptation moderne "Othello" (et si vous considérez pas Iago comme un vil mécréant, je sais vraiment pas ce qu'il vous faut!) On pourrait aussi citer son rôle de James McCullen/Destro dans "G.I. Joe: The Rise of Cobra" ou encore son rôle de The Rider dans "The Seeker: The Dark is rising" (à noter que, dans ce film, The Rider est la personnification du mal, c'est pas rien quand même!)

    1. Avoir contribué à relancer l'économie en nous faisant investir dans l'industrie des mouchoirs

    Done!

    Son rôle dans "Jude" lui donne à lui seul une place de choix dans cette catégorie - quoique là, c'est carrément tout le film. On peut aussi ajouter le final de la saison 1 de Doctor Who :'(

    1. Savoir pousser la chansonnette.

    Done!

    Et oui, je sais que ça vous surprend autant que moi, mais je le répète: done! Je dois avouer qu'au début, j'ai même pas cherché, je me suis dit: "Christopher qui chante, no way!". J'avais même déjà préparé une feinte du style: "Il ne chante pas, mais il danse super bien", tout ça avec une belle vidéo de la fin de The Doctor Dances. Puis je me suis dit que pas faire de recherches, c'était pas très sérieux, donc j'ai quand même été marqué "Christopher Eccleston singing" sur Google et quelle ne fut pas ma surprise de tomber sur ça:


    (la partie qui nous intéresse commence à 2:00)

    On est d'accord, c'est assez étrange, mais il chante pas si mal :)

    1. Etre mort au moins une fois

    Done !

    Ben oui, une régénération, ça compte pour une mort, c'est la mort du Doctor qui a l'apparence de Christopher Eccleston :P  (Et puis, je sais qu'il est mort dans d'autres films que je n'ai pas encore vu, mais je dirais pas lesquels, ça risque d'être spoiler ^^ )

    1. Avoir une particularité physique du type "j'ai trop envie de passer ma main dans tes cheveux" ou alors "t'es trop confortable,je veux m'allonger sur toi" ou encore "t'as une voix trop graou de la_mort_qui_tue" (and so on à l'infini ^^)

    Done!

    Pour Christopher, ça serait "tu souris et on dirait que tout autour de toi s'éclaire". La preuve en images:

    photo_sourire1.jpg photo_sourire2.jpg

    Mais il pourrait aussi rentrer dans la catégorie "t'as une voix trop graou de la_mort_qui_tue", suffit d'écouter cette bedtime story pour en être sûr!


    (en plus, on peut le voir mit pilosité faciale, mangeant une banane, donc faites-vous plaisir ^^)

    1. Savoir rendre bretelles, cravates, lunettes et autres accessoires du genre sexys à souhait.

    Done!

    Avec en haut de la liste, le pull noir en V et la veste en cuir (sa tenue de Doctor quoi *_* )

    1. Réussir à nous faire les aimer même quand ils sont pas gniiii xD

    Done!

    Que ce soit dans "Lennon Naked"... bon ok, ça compte pas vu que, pour moi, Christopher Eccleston en John Lennon doit être l'une des visions les plus gniiiiiiiiiii du monde... Donc reprenons! Que ce soit dans "Elizabeth" (où son habit et sa coiffe sont pour le plus spéciales) ou dans "The Seeker: The Dark is rising" (où la tenue à la Guy of Gisborne mit cheveux longs ne l'avantage vraiment pas du tout), je l'aime toujours!

    photo_lennon.png photo_thedarkisrising.jpg

     

    Merci Elisha !!

    Rendez-vous le mois prochain pour un nouvel époux (potentiel ou pas ^^)

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 17 commentaires Pin it!
  • The bad "Guy" in black...

    Alors non, désolée les amies, mais ce n'est pas de Guy de Guisborne dont nous allons parler aujourd'hui, mais d'un gentleman beaucoup moins connu, mais tout aussi intéressant, même si sa filmographie est bien courte pour l'instant !

    Guy Flanagan

    n8393863937_8144.jpg 317342_com_guyflanagan.jpg

    Guy Flanagan est né on_ne_sait_pas_trop_quand à New Longton, Preston. Il est allé au Cardinal Newman College, avant d'aller prendre des cours de théâtre au Drama Center de Londres.
    Après ses études au Drama Center, Guy a rejoint la Royal Shakespeare Company, dont le premier rôle avec la compagnie a été celui d'Oswald, dans la production King Lear de la RSC Academy en 2002.

    L'année suivante, Guy fait une très courte apparition dans le téléfilm Henry VIII - il y jouait le rôle du graaaaand serveur me dit mon ami IMDB. 2004 sera encore une année de courte apparition dans un film, cette fois ce sera Millions, avant de jouer l'année d'après dans la série Messiah: The Harrowing (non, aucun rapport avec le Messiah de Marc Warren!). En 2005 toujours, Guy donne la réplique à David Morrissey dans le film Stoned. Il continue ensuite les apparitions furtives le temps d'un épisode ou deux, dans des séries telles que Holby City ou Totally Frank.

    Et puis arrive 2007. Et Party Animals. Bon, là encore il n'est présent que le temps d'un épisode, mais c'est déjà mieux que rien non. Bon, il n'a aucune scène avec Matt Smith et Andrea Riseborough, mais ils étaient dans le même hangar, c'est déjà bien ^^ !! Et en plus son personnage s'appelle Felix Carrera... Je suis sure que c'est un signe pour la suite ^^

    Après ça, il remonte sur les planches le temps de jouer Iachimo dans la pièce Cymbeline puis il va faire un petit tour du côté de Leningrad dans le film In Tranzit.

    Capture.PNG 008ITZ_Guy_Flanagan_001.jpg

    Il décide ensuite retourner sur les terres de sa Majesté - à Bristol  pour être précise. Il y retrouve une vieille connaissance, Andrea Riseborough, avec qui il se découvre un point commun : ils sont tous les deux morts. Vous l'aurez compris, je parle là de Being Human ^^
    Guy n'a joué que dans l'épisode pilote de la série (Andrea aussi d'ailleurs) mais y a quand même fait une forte impression. C'est d'ailleurs pour ça que je suis en train de parler de lui à cet instant même ^^
    En fait ce qu'il s'est passé, c'est qu'entre la diffusion du pilote, et le lancement officiel du tournage de la série, Guy s'est lancé dans d'autres projets, et a donc du renoncer à son rôle de vampire qui se repose dans les baignoires, et fais le ménage un livre à la main *_*

    n1130719979_13338_7287.jpg n1130719979_13341_8470.jpg

    A la place, il a repris le chemin du théâtre pour jouer un double rôle dans la pièce Mimi & The Stalker, avant de faire une fois encore une courte apparition dans le film A Bunch of Amateurs ainsi que dans la série Doctors, et de jouer les Raymondo dans Shameless.

    2876647759_0442a2f9dc_b.jpg

    En 2009, Guy retrouve Matt Smith le temps de tourner le court-métrage Together, l'histoire d'un type dont la mort de son frère a profondément touché leur père, et qui se rend que le seul moyen pour que ce dernier s'en remette, et qu'il reporte son affection sur son autre fils.

    Et puis arrive enfin la consécration, ou plus précisément un rôle autre qu'une apparation furtive : Jason Devline, dans la série The Bill. Bon, ok, il y a joué que le temps de 6 épisodes, mais il y jouait un vil mécréant, et ça c'est biiiien ^^

    4658697a11336087117l.jpg 4658697a11336087071l.jpg

    Maintenant, reste plus qu'à espérer que 2010 soit une bonne année pour lui, et qu'on le verra plus sur nos écrans =)

     

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 12 commentaires Pin it!