Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres - Page 18

  • 13 Petites Enveloppes Bleues - Maureen Johnson

    Titre : 13 Petites Enveloppes Bleues
    Titre VO : 13 Little Blue Enveloppes
    Auteur : Maureen Johnson

    58059870.jpg


    Résumé : Ginny découvre, à la mort de sa tante adorée, 13 petites enveloppes bleues, comme autant de signes dans un jeu de piste. Voici la jeune Américaine partie pour un grand voyage à travers l'Europe. A Paris, Londres ou Rome l'attendent la vie et l'amour. 

    De Maureen Johnson je n'avais lu que Suite Scarlett que j'avais vraiment adoré (j'attends d'ailleurs que la suite arrive vers chez moi avec impatience!). Aussi la lecture de 13 Petites Enveloppes Bleues était inévitable. Et aucune surprise : ce fût là encore un coup de coeur !

    13 Petites Enveloppes Bleues nous emmène à la découverte de l'Europe, mais pas n'importe quelle Europe. L'Europe de Peg, la tante de Ginny décédée depuis peu et qui lui a organisé dans ses derniers moments un merveilleux périple à travers l'Europe. Avec pour seul bagage un sac à dos, quelques vêtements, un passeport, une carte bleue et ses 13 petites enveloppes bleues, Ginny va se lancer dans un voyage qui la mènera de Londres à la Grèce, en passant par Paris, Rome, Amsterdam, et Copenhague... 

    Au travers des lettres, des endroits visités et des personnes rencontrées par Ginny on en apprend un peu plus sur cette tante partie trop tôt, excentrique à souhait, amoureuse de la vie, peintre de talent et toujours prête à relever de nouveaux défis et à partager son bonheur. 

    Pendant ce mois passé à visiter les grandes villes d'Europe avec pour seul guide de voyage des lettres et des noms mentionnés ici et là, Ginny va en vivre des aventures (dont une amoureuse qui lui apparaitra sous l'étrange forme de "Starbuck le musical")(que j'aurais adoré voir d'ailleurs). Ces aventures seront bonnes pour la plupart, et d'autres bien mauvaises. Mais en tout cas, elles seront toutes inoubliables. Ginny va ressortir grandie de ce voyage... mais pas changée. 

    Et voila l'un des points importants : avec ce genre de parcours initiatique, on pourrait s'attendre à ce la vie de Ginny en soit toute chamboulée (bon, c'est un peu le cas quand même...) ou qu'elle change radicalement de façon de voir les choses de la vie, ou que sais-je encore. Et bien non. Quand Ginny part, elle a 17 ans et les pensées d'une fille de cet âge. Quand elle rentre chez elle, elle a toujours 17 ans, et les pensées d'une fille de cet âge. Ce qui a le plus changé en elle : elle a repris confiance en elle. Ginny n'est pas des filles les plus extraverties, elle est plutôt réservée et manque un peu de confiance en elle. Sa tante le savait et ce voyage fût comme un dernier cadeau pour son unique nièce : un moyen pour Ginny de découvrir par elle-même ce qu'elle est capable de faire ou ne pas faire. 

    Ginny ne sait absolument pas quelle sera la prochaine étape avant d'ouvrir chaque lettre, et nous encore moins. On découvre chaque nouvelle mission en même temps qu'elle ce qui fait qu'on ne peut s'empêcher de tourner les pages encore et encore pour connaitre la suite et à chaque nouvelle lettre que Ginny ouvre il devient de plus en plus impossible pour nous de refermer le livre avant la fin. Et quelle fin ! Si inattendue et si belle.

    13 Petites Enveloppes Bleues est un roman touchant et émouvant sur la découverte de soi, de la vie et de l'amour. Maureen Johnson nous offre là un récit initiatique juste et sincère, qui ne tombe jamais dans l'excès d'aventures rocambolesques, ni le trop plein de bons sentiments risquant de rendre le tout niais. On rit, on s'émeut aux larmes, on angoisse, on rêve, on voyage - et surtout on passe un merveilleux moment arrivant à la dernière page un grand sourire aux lèvres. 

    A lire d'urgence ! (et en plus il existe en poche maintenant, à tout juste 6€50 !)

     

    PS : Et pour celles qui ont lu le roman et ne le savaient pas, sachez qu'une suite est prévue ! Cela s'appellera The Last Little Blue Enveloppe et sortira en anglais le 26 avril prochain ! On l'aura peut-être par chez nous pour Noël ^^ 

    Lien permanent Catégories : Livres 12 commentaires Pin it!
  • Abandon - Meg Cabot [Extrait]

    Vous le savez, j'aime Meg Cabot. Aussi, j'attends toujours avec impatience ses futurs romans. Je n'ai toujours pas lu Insatiable, mais comme il va sortir en français en mai prochain, j'attendrais jusque là. 

    Par contre, je ne garantis pas d'attendre la sortie française de son prochain roman "young adult" : Abandon car il me tente beaucoup trop pour ça. 

    Abandon est le premier tome de The Abandon Trilogy

    2117567299.jpg

     

    Et de quoi ça parle

    She knows what it's like to die. Now Death wants her back.

    Seventeen-year-old Pierce knows what happens to us when we die.

    That's how she met John Hayden, the mysterious stranger who's made returning to normal life—or at least life as Pierce knew it before the accident—next to impossible.

    Though she thought she escaped him—starting a new school in a whole new place—it turns out she was wrong. He finds her.

    What does John want from her? Pierce thinks she knows... just like she knows he's no guardian angel, and his dark world isn't exactly heaven. But she can't stay away from him, either, especially since he's always there when she least expects it, but exactly when she needs him most.

    But if she lets herself fall any further, she might find herself back in the place she fears the most.

    And when Pierce discovers the shocking truth, that’s exactly where John sweeps her:

    The Underworld.

     

    L'un des sous-titres du roman est : <<The Myth of Persephone, Darkly Reimagined>>. 

    Et le roman lui-même commence par une référence à Perséphone. Et moi, la mythologie grecque, j'aime ça ! Donc, Meg Cabot + mythe de Perséphone version 2011 = achat en prévision ^^ 

    Et pour ne rien gâcher, le premier chapitre du roman est disponible en ligne. Il vous suffit d'aller là, sur le site de Meg Cabot,  et de faire défiler les pages. 

    Personnellement, dès la première page, j'étais conquise. En même temps, comment résister à un roman qui nous sort un merveilleux "Don't blink" dès le prologue ? ... 
    Sortie prévue le 26 avril 2011 chez tous les libraires anglais et sites en ligne ^^ 
    Lien permanent Catégories : Livres 8 commentaires Pin it!
  • Hush, Hush de Becca Fitzpatrick

    Titre : Hush, Hush
    Auteur : Becca Fitzpatrick
    Editions : MSK 
    Tome : 1/3 

     

    livre-hush-hush-831-0.jpg

     

    Je ne vous apprends rien, j'aime les histoires d'anges.... surtout lorsqu'ils sont déchus. Aussi, je ne pouvais bien évidemment pas passer à côté de Hush, Hush. Déjà, la couverture est, je trouve, magnifique. Et Patch, je trouve ça terrible comme nom (mon nouvel ordi tient d'ailleurs son nom de lui ^^) 

    Qu'ai-je pensé de Hush, Hush donc ? Pas un coup de coeur au même titre que Sans âme, mais un coup de coeur quand même. 

    Le coup de coeur est surtout valable pour les personnages. Nora est si... humaine ! Je me retrouve beaucoup en elle - déjà, rien que le fait qu'elle ait une carence en fer me la rend sympathique (on a le même problème, ça fait "plaisir" ^^).  Et puis, elle transpire ! Vous vous rendez compte ?!! Z'en avez déjà vu des héroines qui osent dire qu'elles transpirent ? (c'est rien qu'un détail, mais ça m'a marqué quand même...). Nora est une fille comme les autres, qui essaye tant bien que mal de surmonter la mort de son père survenue un an plus tôt dans d'étranges circonstances - ce qui n'est pas toujours facile quand on sait que sa mère travaille beaucoup et qu'elle se retrouve donc souvent seule. 

    Mais elle ne passe pas son temps à s'en plaindre pour autant - et ça, ça me fait l'apprécier encore plus. Elle aurait toutes les raisons de s'apitoyer sur son sort, d'en vouloir à tout le monde, et bien même pas. Elle continue de se lever le matin, elle continue d'aller en cours - elle fait sa vie, comme si de rien n'était. Elle pense à son père bien sur, mais elle pense surtout à aller de l'avant. Et elle s'en sort relativement bien. 

    Jusqu'à l'arrivée de Patch. Le petit nouveau, séduisant et mystérieux, un brin cynique et terriblement agaçant et effrayant. Nora est futée, et sentant que le Patch il est pas clair, elle décide de l'éviter au maximum. (Mal)heureusement pour elle, lui n'est pas dans le même état d'esprit, et Nora fini par toujours le retrouver là où elle s'y attend le moins - à croire qu'il l'a suit... 

    S'enchaînent alors des évènements chaque fois plus troublants et inexplicables. Entre l'accident de voiture qui n'en est pas un, la chambre mise à sac, mais en fait non, la ceinture qui lâche, mais en fait non... Nora ne sait plus que croire, et en vient à douter de tout le monde, et surtout d'elle même. La présence insistante de Patch, ainsi que l'arrivée de nouveaux protagonistes dans sa vie (la nouvelle psy, Elliott et Jules) ne vont pas l'aider à arranger les choses...

    Faisons simple et parlons dès à présent du principal défaut du roman : sa "facilité". Patch est un nephilim comme on s'en doute bien. On s'attend donc à une explication sur le sujet - et explication il y a oui. Mais trop rapide, trop simple. Le sujet n'est pas assez exploité, et c'est bien dommage.
    Je dis ça, mais il faut garder en tête le fait que c'est un premier tome - il faut voir ce que nous réserve la suite :)

    Ceci étant fait, concentrons-nous sur les aspects positifs : ses personnages déjà, Nora et Patch en tête. Nora pour son côté si humain et futé. Et Patch, parce que c'est Patch. Et Patch il est irrésistible, est drôle, et cynique et sarcastique et tous les trucs en -ique.  La meilleure amie, Vee, vaut aussi le détour, même si personnellement, je ne la supporte vraiment pas (je la trouve vraiment cruche et immature)

    Et puis son intrigue qui, mis à part sa facilité, est bien ficelée. Dès les premières pages, on est embarqués dans ces histoires de nephilims, de corps empruntés... Quand Nora doute, on doute nous aussi. On se demande avec elle qui est derrière tout ça, qu'est-ce qu'il se passe réellement, devient-elle folle ou est-elle manipulée ? Et si oui, par qui ? 
    S'il est bien un adjectif qu'on ne peut pas utiliser pour ce roman, c'est prévisible ! On se pose beaucoup de questions, et toutes ces questions nous font tourner les pages avec frénésie. Becca Fitzpatrick sait comment tenir ses lecteurs en haleine !  Nora veut savoir, et nous aussi. Et quand arrive la révélation finale, on est aussi troublés et surpris qu'elle.

    Hush, Hush joue son rôle de premier tome à la perfection. Il pose les bases, présente les personnages et le thème tout en se concentrant sur l'action. Voila d'ailleurs un autre point fort : il n'y a pas de temps mort. Ajoutez à cela beaucoup d'humour, de questionnements, et de tension entre Nora et Patch et vous aurez là un roman des plus divertissants qui vous fera passer un très bon moment ! 


    Pour autant, je ne vais pas vous dire de vous jeter dessus à la première occasion. Déjà, parce que si vous avez lu Twilight, vous pourriez avoir envie d'arrêter avant la fin. Ensuite, parce que comme je l'ai dit, il y a beaucoup d'éléments sous exploités qui nous laissent un peu sur notre faim. Je vous conseille plutôt d'attendre le 2 mars pour le lire : le tome 2, Crescendo, sort à ce moment-là. Vous pourrez ainsi lire les deux à la suite ;) 

    Lien permanent Catégories : Livres 7 commentaires Pin it!