Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres - Page 15

  • Ne jamais te croire - Melissa Marr

    Parce que la suite sort mercredi prochain !

    Titre : Ne jamais te croire
    Titre VO : Ink Exchange
    Auteur : Melissa Marr
    Edition : Wiz/Albin Michel

    ne2Bjamais2Bte2Bcroire.jpg

    Résumé : Sombre, tourmenté et dangereusement attirant, il est le roi des Ténèbres et tous les fés le craignent. Chargée d'un lourd passé à seulement dix-sept ans, elle est humaine et ne sait rien de ces intrigues fascinantes et semées de pièges. Tout les sépare. Pourtant, les destins d'Irial et de Leslie sont irrémédiablement liés.

    J'aurais pu vous faire un résumé personnel, mais j'aurais peur de trop en dire sur le roman, et puis j'aime bien les résumés énigmatiques (même si pas toujours attirants) de Wiz.

    Ne jamais te croire est la suite directe de Ne jamais tomber amoureuse. Les personnages principaux ne sont pas les mêmes, mais Aislinn, Seth, Keenan et les autres sont toujours présents. Dans ce tome, nous nous concentrons sur Leslie, mortelle et amie proche de Aislinn, ainsi que sur Irial, Roi des Ténèbres, et Niall, ancien fé des Ténèbres, maintenant membre de la Cour de l'Ete et fidèle second de Keenan.

    Mon avis sur Ne jamais tomber amoureuse avait été plutôt mitigé - j'avais aimé l'histoire des fés et des différentes cours mais j'avais trouvé l'histoire autour bien trop fleur bleue à mon goût. Ici, point de fleur bleue ! Ne jamais te croire est bien plus sombre, plus profond que le précédent. Là où le premier se contentait de nous relater un triangle (pas si) amoureux, celui-ci engage une réflexion plus profonde.

    Leslie n'a pas eu une vie facile. Seule avec un père ivrogne et un frère junkie et violent, elle a souffert. Beaucoup. Elle a l'impression de ne plus rien contrôler, et encore moins son corps. Alors, un jour elle décide de se faire un tatouage. Un tatouage, unique, qu'elle aura choisi et qui ne sera rien qu'à elle. Un moyen pour elle de se sentir plus forte et de se réapproprier son corps, et un signe indélébile des choses qu'elle a traversé, et du courage qu'elle a eu de continuer à avancer.

    Dans ce tome, on plonge au coeur de la Cour des Ténèbres, et ça se sent. L'atmosphère est beaucoup plus glauque, tout se passe essentiellement de nuit, et sang et sexe sont le crédo des fés des Ténèbres (à certains moments j'avais même l'impression de me retrouver dans l'épisode des fés de Torchwood). On en apprend plus sur le fonctionnement des Cours, sur les différents types de fés, et on s'aperçoit vite que les méchants ne sont pas si méchants que ça.

    Irial est le Roi, et en tant que tel, il doit protéger son peuple. Même si pour le coup, c'est plutôt le sauver qu'il doit. Et pour ça, il a besoin de Leslie, et plus particulièrement de son tatouage. Le titre original, Ink Exchange (Echange d'encre), est plus parlant sur ce point : on sait dès le début que le tatouage de Leslie sera bien plus qu'un simple tatouage...

    L'autre personnage important est Niall. Ancien bras droit de Irial, désormais membre de la Cour de l'Ete, il a été chargé par Aislinn et Keenan de surveiller et protéger Leslie. Mais ce qui au début n'était qu'une simple mission de surveillance, va vite se transformer en torture... Autant dans Ne jamais tomber amoureuse, aucun des personnages (Donia exceptée) ne m'avait réllement touchée, autant là, impossible de les départager. Leslie est attachante et courageuse, et les fés attirants et intriguants. Ils sont tous les trois liés d'une façon qu'ils n'imaginent pas. La fin m'a tout particulièrement plu, vraiment inattendue, mais logique quand on y réfléchit.

    Je ne fais pas partie de celles qui crient aux adaptations de tout, mais là, je vous avouerais qu'une adaptation de ces romans ne me dérangerait pas. Je pense que cela pourrait quelque chose de vraiment très beau de mettre en mouvement ces différentes cours, de voir Keenan faire pleuvoir dans un club lorsqu'il est en colère, ou encore de voir à quoi ressemblent réellement ces fés. Melissa Marr les décrit si bien et les rends si beaux qu'avec la bonne personne aux commandes, on pourrait avoir un film vraiment... féérique (ça nous changerait de toutes ces créatures à crocs et à poils...)

     

    Le tome 3, Ne jamais t'embrasser sortira mercredi 1er juin prochain !

    Lien permanent Catégories : Livres 8 commentaires Pin it!
  • 20/05/2011 : Parution de Wicked de Gregory Maguire

    Après des années d'attente (oui oui, des années, carrément !!)(au moins 5 en tout cas, entre le moment où l'annonce d'une édition française a été faite et la vraie sortie du roman), Wicked débarque enfin en France. Et plus précisément : en version française ! (oui parce qu'en France, il est déjà disponible depuis 1995)(au moins)

    1105-wicked.jpg

     

    Je vous avais parlé de ce roman qui avait été un coup de coeur autant qu'une révélation, l'année dernière, juste ICI, et du musical qui en avait été tiré, juste LA. Et bien maintenant, vous allez pouvoir vous faire votre propre idée du roman, car la merveilleuse maison d'édition qu'est Bragelonne nous l'offre en français !

    Et qui plus est, dans une magnifique édition reliée ! (Bon, au moment où j'écris, je n'ai pas encore le livre à ma disposition, mais je suis sûre et certaine qu'il sera magnifique)(aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur d'ailleurs)(Suffit de voir la couverture !)

    Il sera, dès demain, disponible un peu partout pour la modique somme de 25€ - et si tel n'est pas le cas, et bien, boycottez votre libraire dès l'instant ! Certes, 25€ c'est un peu élevé, mais le roman vaut le prix - et c'est une édition reliée ! Le truc tellement beau que vous n'oserez même pas l'ouvrir. (Hum... fausse bonne idée en fait l'édition reliée...)

    Pour le musical, il faudra attendre encore un peu, aucune version française n'est prévue au programme pour l'instant ! (et tant mieux ! Je vois mal "Defying Gravity" en français)(roooh en fait si, j'imagine bien : "Il est teeeeeemps d'essayer de défiiiiiier laaaa graviiiiité ! Je crois que je vaiiiis essayer de défiiiiiiier laaaaa graaaaaviité ! Et vous ne pouuuuveeeez me faiiiire tombeeeeeeeer")(ça craint, on est d'accord ?)

    Enfin voila quoi.
    Tout ça pour dire : hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

    A vous Elphaba, Glinda, Fiyero, Boq et tous les autres en français !!

     

    (Non, ce billet n'est en aucun cas sponsorisé !)

    (Un jour, j'arrêterai les parenthèses)
    (ou pas)

    Lien permanent Catégories : Livres 14 commentaires Pin it!
  • Lottie Biggs n'est presque pas désespérée - Hayley Long

    Titre : Lottie Biggs n'est presque pas désespérée
    Titre VO : Lottie Biggs is not desperate
    Auteur : Hayley Long
    Editeur : Bliss (Albin Michel)
    Tome : 2/3 (?) 

    57873249_p.jpg

    Résumé :  Suis je condamnée à être une rebelle solitaire toute ma vie ? Suis-je normale ? Suis-je folle ? Pourquoi suis-je sans cesse excitée comme une puce ? Pourquoi ai-je des visions indécentes de Gareth en caleçon Britney Spears ? Quand vais-je enfin devenir une femme ??

     /! ATTENTION RISQUE DE SPOILERS SUR LE TOME 1 /!
    (enfin, pas vraiment non, mais je préfère prendre mes précautions)
     

    Lottie Biggs n'est presque pas désespérée est la suite direct de Lottie Biggs n'est presque pas cinglée, l'un de mes plus gros coups de coeur de l'année 2009 (et dont je vous avais parlé LA). Aussi lorsque le tome 2 est sorti (en novembre dernier) je me suis jetée dessus (enfin, je sais que j'ai sautillé en le voyant, après si je me suis jetée dessus, je ne saurais vous dire)

    Et que dire si ce n'est que j'ai adoré autant que le premier ! 

    Nous retrouvons donc Lottie, Goose et Gareth, quelques mois après les évènements du tome 1. Lottie va un peu mieux et son psy qui vient du pays des Hobbits et ressemble à Johnny Depp (sans le maquillage de pirate) l'aide beaucoup. Gareth est toujours là pour elle, et Goose est une meilleure amie encore mieux que meilleure.  Cependant, tout ne va pas bien dans le meilleur des mondes pour autant. Lottie est encore fragile, et il arrive alors que certaines de ses réactions soient mal comprises ou bien qu'elle de son côté prenne mal les réflexions des autres... ce qui, on s'en doute bien, occasionne de grands malentendus. 

    J'ai retrouvé dans ce second tome tout ce que j'avais aimé dans le premier. Et même plus encore ! Sur le fond, je l'ai trouvé un peu moins bon, mais sur la forme, il est sans aucun doute meilleur. Cette fois, Lottie doit tenir un "journal d'émotions" avec tout ce que ça entraine de dessins, divaguations et autres de Lottie - avec en plus, des notes de bas de pages !! (et vous connaissez mon amour pour les notes de bas de pages !). Comme je le disais, Lottie va mieux, et ça se sent dans l'écriture. Le ton est beaucoup plus léger, et même les préoccupations quotidiennes de Lottie sont bien plus proches de celles d'une ado de 15 ans. Et même si toutes ses réflexions sur "je couche ou pas avec lui" m'a quelque peu ennuyée (dans le sens où ça ne m'intéressait pas), dans l'ensemble, Lottie m'a autant émue que le premier - surtout une certaine conversation, avec une certaine personne, dans un certain placard.

    Voila ce que j'aime tant avec Lottie Biggs : là où d'autres romans jeunesse du genre nous font surtout rire, avec leur ton léger et leur réflexions futiles (mais si chouettes), les romans de Hayley Long ont plus de profondeur et un fond beaucoup plus tragique, avec toujours cette maladie qui plane en arrière-plan.

    Parce que oui, Lottie Biggs c'est un mélange des genres, instants comiques alternent avec instants tragiques et réflexions futiles alternent avec reflexions profondes. Lottie Biggs c'est comme l'indique très justement le site de Hayley Long: "The wit of Louise Rennison meets the depth of Jacqueline Wilson". (L'esprit de Louise Rennison rencontre la profondeur de Jacqueline Wilson). Pour avoir lu des romans de chacune d'elle, je peux vous dire que c'est exactement ça ! Aussi, si vous aimez l'une et/ou l'autre, Lottie Biggs est fait pour vous ! 

    Et puis bon, ça se passe à Whitchurch, un quartier de Cardiff. Et ça, c'est "un sac de perruches" ! (ça veut dire "super" au pays des Hobbits)

    Un troisième tome, Lottie Biggs is not tragic, est prévu pour août 2011 en anglais ! Et je sais pas vous, mais moi, le petit sous-titre sur la couverture me plait énormément : "I am what I am and what I am is blatantly magic" ^^ 

     

    Lien permanent Catégories : Livres 7 commentaires Pin it!