Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Magic Christmas Part 1 : Samedi 18 décembre.

    Comme vous le savez sans doute si vous me suivez autre part que seulement sur le blog, je suis allée à la Convention Magic Christmas organisée par Spotlight Events le week-end dernier. Et ce que je peux dire c'est que c'était vraiment... magique !

    tumblr_lc9ewvU6mK1qct29oo1_500.jpg

     

    Le week-end avait mal commencé il faut le dire : Elisha était malade et n'a donc pas pu venir, et Chris Rankin était coincé dans sa campagne galloise. Et la neige n'a pas non plus aidé à l'organisation car beaucoup de membres du staff n'ont pu se rendre à Paris à temps, et donc ils se sont retrouvés en sous-nombre.

    Ce qui fait que beaucoup d'invités + pas assez de personnel = gros soucis d'organisation. Ca s'est surtout senti le samedi car c'était le jour où il y avait le plus de monde. Et oui, Tom Felton n'était présent que samedi, donc fallait se douter que ça serait le jour le plus chargé....

    Mais bon, commençons ce petit récit par le début !

    Samedi 18 Décembre 2010 :

    La conférence a eu lieu à la Maison Internationale de Paris, à une vingtaine de minutes en tram de chez moi. La "cérémonie d'ouverture" étant prévue à partir de 8h30, on est tranquillement parties de la maison vers 8h10. Arrivées à la Maison Internationale... on reste dehors ! Et oui, il y avait du monde donc on doit attendre dehors que ça dé-bouchonne à l'intérieur. Heureusement, on avait des Pass Sorciers, on faisait partie des VIP donc on a pas dû rester sous la neige trop longtemps *yeaaah* (petite pensée pour ceux qui attendaient derrière nous par contre). On va récupérer nos vrais pass et le programme, puis passage exprès par les vestiaires, tamponnage de la main et c'est parti pour un week-end magique !

     

    SAM_0571.jpg

     

    Après plusieurs minutes d'attente, la cérémonie commence : on nous projette une superbe vidéo de présentation, avant de faire venir les invités sur scène... Comment j'étais euphorique en voyant Matthew Lewis monter sur la scène - je devais être comme les persos dans les dessins-animés, avec des coeurs dans les yeux xD

    Après quelques rapides paroles de bienvenue, la Convention Magic Christmas peut officiellement commencer ! Selon le programme de notre groupe, nous devions commencer la journée par une séance d'autographes avec l'adorable Jessie Cave. Mais c'était sans compter sur le retard prit et qui a complètement chamboulé tout le planning. Ce qui fait que quelques minutes après nous être installées dans la bonne file on nous apprend qu'elle arrêtait les autographes pour l'instant pour aller aux photos. Aucun soucis, on fait un demi-tour sur nous même et on s'installe dans la file d'à côté : celle qui mène à mon époux qui ne le sait pas encore Matthew Lewis.

    Pendant l'attente, je ne cesse de me dire qu'il est encore plus mignon en vrai de vrai, que j'adore son accent du Nord et qu'il porte vachement bien la chemise à carreaux ! Et surtout, je me dis qu'il a vraiment l'air fatigué - ça me faisait de la peine de le voir comme ça...
    J'arrive donc devant lui, lui donne la photo à signer et lui dit comment s'écrit mon nom  - "oh it's not with a P" - et ben non, en portugais, c'est pas "Ph" ^^ Je le remercie et lui demande ensuite de signer la photo pour Elisha "Yeah, no worries" (raaaah cet accent <3)

    Après ça, on va faire un petit tour aux stands, en attendant que les files rétrécissent. Peu après, on retourne dans la salle aux dédicaces où on nous dit que notre groupe se prépare aux photos avec... Matthew Lewis. Un "hello", un "how are you", une main sur l'épaule et deux "thanks" plus tard, me voila encore plus amoureuse qu'avant xD Au final, j'aurais commencé le week-end avec double dose de Matthew Lewis - ce qui n'est absolument pas pour me déplaire, vous vous en doutez bien ^^

    Après la photo avec Matthew, vient celle avec Tom Felton. Adorable lui aussi, un petit "Bonjour" à chacun, suivi d'un "serrage" de main, puis hop, il te prend par l'épaule, un grand sourire et un dernier "merci".

    Tom étant en séance photos et les files pour les autres invités étant trop longues pour l'instant, on décide d'aller tranquillement déjeuner (et oui, une matinée entière pour juste deux photos et un autographe)(quand je vous disais qu'il y avait du monde!). Après ça, on repart s'installer dans la salle de conférences pour assister aux questions/réponses avec les doubleurs français. Sont présents sur scène : Olivier Martret (Ron), Kelyan Blanc (Harry), Margaux Laplace (Ginny), Romain Larue (Neville), Achille Orsoni (Hagrid et Kreattur), Dov Milsztajn (Draco)

     

    SAM_0624.jpg

     

    Ils ont beaucoup parlé de comment ils avaient été castés, comment se passait le doublage, qu'est-ce qu'ils pensaient de leurs personnages etc etc. L'ambiance était très sympathique, pleine de sous-entendus et de petites anecdotes bien amusantes, notamment sur comment Kelyan et Margaux doublaient les baisers entre Harry et Ginny, ou bien comment Olivier double les scènes où Ron mange. Un grand moment de rigolade en somme !

    Une quarantaine de minutes plus tard, les doubleurs partent et laissent la place au grand et beau et fort à Matthew Lewis. Le jeu des questions/réponses commence alors et pour tout vous dire, on a rien appris de plus que ce qu'on savait déjà. Les questions n'étaient pas très originales - ça tournait beaucoup autour de Harry Potter, et de s'il avait lu les livres avant, que pensait-il de l'évolution de Neville, qu'avait-il de commun/différent avec lui, ses projets pour la suite... La séance a été quelque peu laborieuse car la traductrice (une bénévole de Spotlight) avait un peu de mal à le suivre des fois. Mais Matthew a été vraiment sympa, et n'hésitait pas à (essayer de) répéter ce qu'il venait de dire, et a même fini par s'arrêter toutes les deux phrases ou presque pour qu'elle traduise au fur et à mesure. Parfait ce type *_*

    SAM_0649.jpg

    Après le départ de Matthew, Spotlight nous passe un adorable message vidéo de la part de Chris Rankin qui s'excuse de ne pas être là et nous explique qu'il était coincé par la neige dans sa campagne au milieu du Pays de Galles (je le savais déjà ça vu qu'il l'avait twitté :P, mais c'est vraiment adorable de sa part de nous envoyer un petit message <3)

     

    Vient alors le tour de Tom de se prêter au jeu. Beaucoup moins réservé que Matthew, et sa traductrice étant plus à l'aise sur scène, on a beaucoup rigolé pendant la séance. Là encore, les mêmes questions revenaient, mais Tom rajoutait plein de petites blagues, comme lorsqu'on lui a demandé comment c'était passé l'audition, et qu'il a répondu qu'il avait d'abord auditionné pour Harry donc il avait eu les cheveux teints en brun, ensuite pour Ron qui lui a valu une teinture rousse, puis pour le rôle de Hermione ce qui lui a valu une teinture chatain avant de finalement se décolorer pour le rôle de Draco. Tom était étonné de tout, remerciait chaque personne pour sa question, et félicitait ceux qui lui posaient la question en anglais. Il est vraiment adorable !

     

    SAM_0707.jpg

     

    La séance Q/A se termine vers 17h environ, et Tom retourne en séances autographes donc on se dit que c'est le bon moment pour aller avoir les notres. Mais c'est sans compter sur les Pass Cracmol qui étaient tous venus le samedi pour voir Tom. Vers 17h30, voyant l'heure tourner et que les choses n'avançaient pas, on a finalement abandonné toute idée d'un autographe de Tom, et à la place on est rentrées se changer pour...le bal.

    Vers 19h20, notre chauffeur attitré (mon papa pour les curieuses) nous emmène à la Maison Internationale pour l'instant qu'on attendait toutes : le Bal de Noël. 30min et quelques glissades sur la chaussée plus tard et vêtues de nos plus beaux habits, nous voila de retour à la Maison Internationale, prêtes à valser et coincer Matt dans un couloir.

     

    SAM_0740.jpg

     

    En attendant d'entrer dans la salle, on va vite sympathisé avec 4 jeunes demoiselles, MLLK, comme elles se font appeller, et c'est ce qui nous a d'ailleurs permis d'égayer la soirée, autrement, on serait rentrées bien avant la fin...

    Spotlight nous avait présenté ça comme un moment magique, avec buffet, boissons, acteurs et orchestre philarmonique. Au final, les boissons c'était quelques bouteilles de jus d'orange, et le buffet des cupcakes et un grand gâteau. Les acteurs eux sont restés dans le "carré VIP" a parler pendant 8min avec chacun des groupes possédant un pass Ordre de Merlin. Et l'orchestre était invisible - sans doute coincé par la neige lui aussi.

    SAM_0744.jpg  SAM_0747.jpg

     

    Bref, bien loin du bal à la Harry Potter qu'on s'imaginait. Il était prévu que les acteurs participent au bal avec nous, mais à cause du retard et de la fatigue accumulés, ils ne sont pas restés jusqu'à la fin, et ne se sont pas melés aux autres invités. Heureusement qu'on étaient (quasi) tous de bonne humeur et prêts à profiter de la soirée, peu importe le manque de nourriture, les problèmes d'organisation ou le départ des acteurs !!

    Vers 22H40, le volume de la musique monte, et les invités se lancent dans la Potter Dance (créée par des Lyonnais à l'occasion du jeu "HP dans ta ville") - c'était... splendide ! Les acteurs invités ne comprenaient rien à ce qu'il se passait, et Natalia Tena était tellement soufflée qu'elle a fini par se joindre à la danse ^^

    Après ça, la soirée a enfin commencé ! On a pas vu passer la dernière heure tellement on a dansé, rigolé, Potter Danser, rafistolé une robe... bref, que du bonheur !

    A 00h, et après une dernière valse, il était temps de rentrer chez soi, se repasser en mémoire les bons moments de la journée, et surtout se reposer un peu avant la deuxième journée qui s'annonçait mémorable... mais ça, ça sera pour un prochain billet ^^

     

    PS : Désolée pour les fautes et autres phrases bizarres qu'il risque d'y avoir - je corrigerai ça dans la journée.

    Lien permanent Catégories : Sweet Madness 14 commentaires Pin it!
  • [TAG] All I Want For Christmas...

    Oooooh un tag ! Ca faisait longtemps dites donc !

    Cette fois, c'est Lia qui m'a tagguée. Le but : Répondre en 5 points, à la question qui est sur toutes les lèvres à cette époque de l'année : tu veux quoi pour Noël ?

    Donc Père Noël, voila les 5 choses que je voudrais avoir pour mon Noël cette année :

    1. Le sublime livre Harry Potter la magie des films - parce qu'il est vraiment génial et que je suis en mode "HP" en ce moment ^^

    2. Des trucs culturels comme des dvd et des livres (avec haut de la liste les coffrets de La Caverne de la Rose d'Or et de Narnia !)

    3. Une pochette fun pour Poppy !
    4. Matthew Lewis et sa guitare emballés dans du papier cadeau rouge (ou à défaut, Tom Felton et sa guitare)
    5. Un monde en paix - et pour ça, il faudrait juste que Voldemort et Bellatrix s'envoient enfin en l'air tous les deux (c'est pas moi qui l'ait dit, c'est Natalia Tena ^^)(je vous expliquerai dès que je ferai mon billet sur la convention de ce week-end !)

    Quant à moi, je taggue... Petit Beans, Evy et TheStorybookGirl =D

     

    Plus sérieusement : ma vraie wishlist de Noël (et pas que) est sur Listography ;o)

    Lien permanent Catégories : Tags & Tops 11 commentaires Pin it!
  • Julie & Julia - Nora Ephron

    Titre : Julie & Julia
    Réalisé par : Nora Ephron
    Avec : Amy Adams, Meryl Streep, Stanley Tucci, Chris Messina...

     

    1250024714-julie-julia-movie.jpg

     

    Synopsis : Julia Child est la femme qui a changé pour toujours la façon de cuisiner de l'Amérique. Mais en 1948, elle n'est encore qu'une Américaine anonyme vivant en France. Le travail de son mari les a amenés à s'installer à Paris, et Julia cherche activement une occupation. C'est alors qu'elle se prend de passion pour la cuisine française...
    Cinquante ans plus tard, Julie Powell a l'impression d'être dans une impasse. Elle va avoir 30 ans, et pendant que ses amies connaissent bonheur et succès, elle végète dans son travail. Julie se lance alors un défi complètement fou : elle se donne exactement un an, 365 jours pour cuisiner les 524 recettes du livre de Julia Child - Mastering the Art of French Cooking, et elle crée un blog pour relater son expérience...

    La principale raison qui m'a fait voir ce film est la présence au générique de Amy Adams, actrice que j'aime beaucoup depuis Enchanted, son premier grand rôle au cinéma. J'ai eu aussi envie de le voir parce que ça parle de cuisine, et que moi j'aime la cuisine (mais pas trop la cuisine française par contre). Et au final, je suis ravie, parce que j'ai passé un excellent moment !

    Le film suit deux histoires en parallèle : d'un côté, celle de Julia Child, son arrivée à Paris en 1948 et comment un jour d'ennui elle a décidé de prendre des cours de cuisine pour une dizaine d'années plus tard devenir une experte en cuisine française ! Et de l'autre côté, en 2002, celle de Julie Powell, jeune (bientôt) trentenaine à la ramasse qui se sent revivre dès qu'elle entre dans sa cuisine. Ces deux femmes n'ont rien en commun à part leur amour pour la cuisine. Pourtant, la première va considérablement changer la vie de la deuxième.

    Pour être franche, l'histoire de Julia Child ne m'intéressait pas. Je la trouvais vraiment exaspérante à des moments. Meryl Streep est vraiment fabuleuse dans le rôle il faut le dire, et c'est sans doute dû au doublage, mais j'en ai vite eu marre de cette excentrique qui crie plus qu'elle ne parle. J'aime beaucoup sa joie de vivre, et son optimisme, par contre, j'avoue été déçue par sa réaction à la fin... 

    Nan moi, ce qui m'intéressait c'était Julie Powell. Et comment une discussion autour d'un diner avec son mari l'a entrainé dans un défi personnel qui changea radicalement sa vie.

    normal_0001.jpg

    Vu comme ça, on se demande ce qu'il y a de si compliqué là-dedans : 1 à 2 recettes par jour pendant un an - y a pire comme défi non ? Oui sans doute, mais ce qu'il faut savoir c'est que les recettes de Julia Child ne sont pas toutes faciles - entre le boeuf bourguignon qu'il ne faut pas laisser brûler, les aspics qui ne se solidifient pas, les homards qu'il faut ébouillanter vivants, le canard à désosser, et j'en passe... voila de quoi bien passer tout son temps libre en cuisine... au détriment de tout le reste, dont la vie de famille.

    Au fil des billets sur son blog, et grâce au soutien de sa famille, ses amis, et surtout ses lecteurs chaque fois plus nombreux, Julie a repris confiance en elle, et aura finalement réussi à mener à terme une projet qui lui tenait à coeur. Voila au final ce qu'il faut retenir de l'histoire : quand on veut, on peut ! Que ce soit cuisiner toutes les recettes d'un livre, ou quelque chose de plus important, tout n'est qu'une question de volonté. Ce qui au départ n'était qu'un défi personnel s'est finalement transformé en moyen de changer de vie : le projet de Julie a eu tellement de succès, qu'elle a eu droit à un article dans le journal avant de recevoir de nombreux appels de maisons d'éditions et d'agents littéraires... Comme quoi, les blogs, ce n'est pas une si mauvaise chose que ça ^^

    normal_005.jpg

    Sachant que le film est "inspiré de" je peux sans problèmes dire que j'aime beaucoup Julie Powell. Son travail est déprimant, et son nouveau quartier pas des plus joyeux, mais elle fait avec. Elle a des bons moments et beaucoup de moins bon, mais là encore, elle fait avec. Il faut dire aussi qu'elle a quelque chose qui l'empêche de déprimer : son mari. Un mari comme ça, je crois bien qu'on rêverait toutes d'en avoir un semblable ^^ Amy Adams montre une fois de plus toute l'étendue de son talent, en passant d'un instant à l'autre d'un ton dramatique, à un ton comique et vice-versa.(et tout ceci me rappelle que je n'ai toujours pas fait de billet sur Sunshine Cleaning)

    En résumé, un film des plus sympathiques, qui vous fera passer un très agréable moment. On termine le film le sourire aux lèvres et débordant d'optimisme =)

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 13 commentaires Pin it!