Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Sherlock Holmes

    Je sais que j'étais censée faire un billet sur Invictus, mais notre chère amatrice de bananes l'a fait avant moi et à dit tout pareil que moi, alors pour vous éviter de lire deux fois la même chose, z'avez qu'à aller lire son billet.

    Par contre, je vais quand même vous parlez de Sherlock Holmes.

    Sherlock-Holmes-UK-Poster.jpg

    Titre : Sherlock Holmes (et John Watson)(ouais, parce que le Watson l'est important aussi non mais *humpf*)
    Réalisé par : Guy Ritchie
    Avec : Robert Downey Jr, Jude Law, Rachel McAdams, Mark Strong, Kelly Reilly...
    Résumé : Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes... Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l'intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l'observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable... Mais une menace sans précédent plane aujourd'hui sur Londres - et c'est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l'ennui et la mélancolie.
    Après qu'une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l'approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu'il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances. La panique s'empare de la ville après l'apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes...

    Je n'ai jamais vu aucun film de Guy Ritchie. Je connais les films qu'il a tourné, mais j'en ai vu aucun. Faudrait que je songe à y remédier parce que ce que j'ai vu dans Sherlock Holmes m'a bien plu.

    Je savais d'avance que je n'allais pas voir une adaptation des romans/nouvelles de Conan Doyle donc tous les anachronismes, les évènements surnaturels et tout le toutim, ne m'ont pas gênés, bien au contraire ! J'ai adoré me demander pendant tout le film comment Lord Blackwood avait réussi à manigancer la chose et voir Sherlock chercher une explication rationnelle à tout ça ! Et j'ai encore plus adoré voir qu'il avait raison sur toute la ligne ! L'est fort ce Sherlock.

    Guy Ritchie nous donne une vision des plus intéressantes des personnages de Conan Doyle : Sherlock c'est la tête (quoique, ça c'est pas nouveau) et Watson c'est les poings (aaah ses "Relax I'm a Doctor" - je m'en remets toujours pas)(et même qu'à un moment l'est tout abimé!). Par contre, une chose qui ne change pas : leur entente est toujours aussi cordiale (le jeu de mots est fait exprès). Leurs échanges sont juste des plus savoureux, et quel plaisir de voir Sherlock tenter tant bien que mal de cacher la jalousie qui le ronge suite au futur mariage de Watson.

    19214724.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091218_055403.jpg 19214736.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20091218_055742.jpg

    Puisqu'on parle de leur entente cordiale, est-ce moi ou bien leur "relation" rappelle étrangement celle de House et Wilson dans la série Dr House ?? Il y a même une scène du film qui m'a rappelé un passage d'un épisode de la semaine dernière : quand House provoque Wilson et que ce dernier lui balance une bouteille - dans le film c'est un peu la même chose, mais la bouteille est remplacée par le poing de Watson (dites-moi que vous avez pensé la même chose et que c'est pas moi qui voit des références à tout et rien partout ?)

    Côté réalisation, et bien... l'est bon le Guy Ritchie ! Les vues du Londres victorien sont juste sublimes, et les effets spéciaux sont fichtrement excellents ! D'ailleurs j'ai beaucoup aimé son idée de nous montrer au ralentit les pensées de Holmes avant qu'il frappe - certains pourraient trouver ça répétitif, moi je trouve ça parfaitement en accord avec le personnage : Holmes est un homme intelligent et extrêmement observateur, le fait qu'il "prépare" dans sa tête ses points d'attaques ne fait que le confirmer. Il nous offre là un Sherlock Holmes moderne et totalement survitaminé et ça fait du bien (oui parce que bon, j'aime beaucoup les Sherlock télévisés, mais jusqu'à présent aucun ne nous a présenté l'ancêtre du taiser)

    19027945.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20081216_045031.jpg ed03bf7ffff92d8e9aa2694.jpg 19101536.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20090506_103229.jpg

    Côté acteurs, petit bémol pour Mr Knightley Mark Strong que je n'ai absolument pas trouvé charismatique, ni énigmatique, ni rien de tout ce qui fait un bon méchant (il était mieux dans Stardust!) et Kelly Reilly que j'ai trouvé plutôt "fade" - elle essaye de se donner un air mystérieux, mais c'est raté. Rachel McAdams par contre était toujours aussi bien !

    Quant à nos deux héros, et bien que dire si ce n'est "parfait" ?! Même avec une moustache Jude Law est toujours aussi classe, et puis comme a si bien dit Nanou "il défonce des portes !!!!!!!!!!!!! Dans mes bras !!!!!!!!! Il se bat, il tabasse des gens, et il garde son flegme, j'en veux un pareil ^^ ."
    Robert Downey Jr lui confirme une fois de plus tout le bien que je pense de lui. Il EST Sherlock Holmes - un type totalement débraillé et déjanté, mais en même temps homme d'action, fin observateur et intelligent à l'extrême. Et puis il parle français ! The perfect man quoi (oui parfaitement ! Même s'il fume, boit, joue du violoncelle à 3h du matin, fait des tests mortels sur le chien, se bat, ment et j'en passe)

    Je me souviens plus trop si les personnages de Conan Doyle sont à ce point brillants et drôles, mais c'est pas grave car pour tout vous dire, pendant tout le film, ce n'est pas Sherlock Holmes que j'avais en tête mais Oscar Wilde. Et plus particulièrement le Oscar Wilde détective des romans de Gyles Brandreth... Ce Sherlock Holmes correspond parfaitement à l'idée que je me fais de lui lors de mes lectures ! Je ne sais pas s'il y a un rapport mais si c'était le cas, ça ne m'étonnerait nullement sachant que Conan Doyle et Oscar Wilde étaient amis.

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 24 commentaires Pin it!
  • Alex Pettyfer

    Allez, aujourd'hui encore on reste sur les terres de sa majesté avec notre jeune (c'est le cas de le dire xD) gentleman du jour, j'ai nommé

    Alex Pettyfer

    003.jpg 002.jpg

    Alexander Richard Pettyfer est né le 10 avril 1990 (j'avais dit qu'il était jeune xD) à Stevenage dans le Hertfordshire, mais a grandit à Windsor dans le Berkshire. Concernant l'école il a vu du pays car il est d'abord allé à Millfield School dans le Somerset, puis s'est retrouvé au pensionnat de Shiplake College dans le Oxfordshire, pour ensuite finir à la Lambrook Haileybury School à Windsor.
    Il est le fils de l'acteur inconnu au bataillon Richard Pettyfer et de l'ex-mannequin devenue présentatrice télé tout aussi inconnue au bataillon Lee Ireland. Et son demi-frère James Ireland est un célèbre joueur de tennis (catégorie junior je précise xD)

    Alex a commencé sa carrière en tant que mannequin à l'âge de... 7 ans ! Il a joué les mannequins pour Gap après une rencontre impromptue avec Ralph Lauren dans un magasin de jouets à New-York. Mais avant ça il avait déjà participé à une pub pour des yaourts alors qu'il n'avait que 6 ans.
    Avant de se retrouver à Lambrook, Alex était allée à The Mall School, et c'est d'ailleurs là qu'il est monté sur les planches pour la première fois - car comme tous les autres petits élèves anglais, Alex a participé aux cours de théâtre de l'école, et s'est même retrouvé à jouer Willy Wonka dns une production de Charlie and the Chocolate Factory.

    Mais sa carrière d'acteur ne commence vraiment qu'en 2005, lorsqu'il se voit proposer le rôle de Tom Brown dans le téléfilm Tom Brown's Schooldays. Vous l'avez compris, il joue le rôle principal - pas mal pour un début hein ?! Surtout qu'en plus il y partage l'affiche avec Stephen Fry, ce qui ne gâche rien !

    0609.jpg 001.jpg

    D'ailleurs, c'est ce rôle qui lui a vallu l'année suivante d'obtenir le rôle principal dans l'adaptation ciné du premier volume des aventures d'Alex Rider de Anthony Horowitz - et pour la petite anecdote, c'est ce même Anthony Horowitz qui non seulement à écrit le scénario du film, mais qui a demandé à ce que Alex Pettyfer soit casté pour le rôle, tellement sa prestation dans Tom Brown's Schooldays l'avait impressionné.

    015.jpg 1.jpg

    Et là encore, coup de chance car pour son premier "vrai" film, Alex se retrouve à donner la réplique à quelques grands acteurs tels que Ewan McGregor, Damian Lewis, Stephen Fry, Mickey Rourke, Bill Nighy, Andy Serkis, Robbie Coltrane... et Alicia Silverstone ^^ (bah voui, elle compte aussi hein ^^)(elle a quand même embrassé Paul Rudd dans Clueless, ça mérite le respect non ? xD)
    Au départ, il était censé jouer dans Eragon, mais il a vite laissé tomber l'idée quand il a su que le tournage se ferait en République Tchèque : Alex a peur de l'avion, alors entre un film tourné en République Tchèque et un autre tourné dans son pays, le choix est vite fait ^^ (et d'ailleurs, il a fait le bon choix !!)(je vous ferais une review un peu plus détaillée dans la semaine ^^)

    016.jpg 3.jpg 025.jpg

    En 2008, il s'autorise son premier "teen movie" avec Wild Child aux côtés de Emma Roberts (oui oui, la nièce de Julia Roberts xD), pour l'année suivante se lancer dans un film un peu beaucoup plus sombre Tormented, où il joue un bad boy qui va vite apprendre à ses dépends qu'il ne faut pas brutaliser ses petits camarades de classe. L'un d'eux pourrait avoir dans l'idée de se suicider pour ensuite revenir d'entre les morts afin de se venger *roll*
    Je sais pas vous, mais moi ça m'a l'air bien drôle intéressant.. en plus Alex y porte la simili-chemise de bucheron et la pelle qui va avec *_*

    006.jpg 013.jpg

    Et pour achever de vous convaincre, voila l'affiche - et Alex qui porte des converses avec son uniforme!!!! (faites pas attention à la fille, elle a profité que j'étais aux toilettes pour prendre ma place *morue va* xD)

    poster.jpg 005.jpg

    Cette année, on pourra retrouver Alex tout abimé de partout dans Beastly - une adaptation moderne de La Belle et la Bête où un jeune type gniiisant se retrouve totalement défiguré afin de trouver "ze true love" (cherchez l'erreur xD)
    Dans les rôles principaux on retrouve donc Alex mais aussi Vanessa l'inutile Hudgens, Mary-Kate Olsen et pour remonter le niveau Barney Stinson Neil Patrick Harris. Ca promet moi je dis ^^

    20k3mh5.jpg

    Ooooh encore un peu et j'allais oublier de vous parler du plus important : Alex ce n'est pas seulement 1m80 de gniiisements, c'est aussi 7 tatouages dont une croix celtique sur la poitrine, des écritures arabes sur l'intérieur de son bras droit, les mots "What goes around comes around" sur l'épaule droite, un script Kanji au niveau de la taille, et les lettres "ER" sur son poignet droit...
    La preuve, en images ^^

    005~4.jpg 004.jpg

     

    Pas mal hein pour une petit jeunot de 20 ans ? ^^
    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 20 commentaires Pin it!
  • Much Ado About Nothing (BBC 2005)

    En 2005, la BBC a lancé une programmation spéciale de versions modernes de pièces de Shakespeare et qu'on peut désormais retrouver dans le coffret "ShakespeaRe-Told".
    Shakespeare ayant de nombreuses pièces à son actif, seules 4 ont été modernisées : Macbeth, The Taming of the Shrew, A Midsummer Night's Dream et Much Ado About Nothing.

    J'ai Macbeth qui prend la poussière sur mes étagères depuis plus d'un an, mais bizarrement le premier film que j'ai vu c'est Much Ado About Nothing, et que dire si ce n'est que j'ai adoré !

    banner.jpg

    Much Ado About Nothing fait partie de mes pièces préférées de Shakespeare, et j'ai trouvé cette nouvelle version des plus réussies !!!
    Dans cette relecture, Messine est devenue le Wessex et les terres de Leonato, les studios d'une chaîne de télé locale. Le cadre choisit colle parfaitement à l'histoire car tout comme la cour royale, la télé est un monde où apparences et rivalités sont les maitres mots !

    Much Ado... est comme son nom l'indique pas une comédie. Et de l'humour, cette relecture n'en manque vraiment pas ! Entre les piques que ne cessent de se lancer Beatrice et Benedick, la cruchitude de Hero et Claude, et les plans machiavéliques mis en oeuvres par tout le staff de la chaîne pour faire que Beatrice et Benedick se rendent compte des sentiments qu'ils ont l'un pour l'autre, on passe un sacré bon moment à rire.

    ado-00291.jpg vlcsna37.jpg

    Tous les personnages principaux de la pièce sont là : Leonardo est le directeur de la chaine de télé, Benedick et Beatrice sont les présentateurs vedettes, Hero est miss-météo et Claude le présentateur sportif.
    Et le casting est excellent de bout en bout - avec bien évidemment une mention spéciale à Damian Lewis et Sarah Parish (que j'admire de plus en plus à mesure que je vois ses films !)

    Par contre, j'ai beau adorer Billie Piper, le rôle de Hero ne l'avantage en rien. Déjà dans la pièce Hero me tape quelque peu sur les nerfs, mais alors là, j'ai l'impression qu'ils ont poussé sa stupidité naïveté au maximum - par contre, j'ai beaucoup aimé son "comportement" après l'accident mais manque de bol, quand je commence à l'apprécier c'est la fin de l'histoire.

    caps-002603.jpg ado-00372.jpg

    Enfin bon, de toute façon, pour moi Benedick et Beatrice sont les personnages les plus importants, et sans aucun doute les plus intéressants de la pièce (aaaah comment résister à leurs échanges des plus savoureux ? ^^) et leur "histoire" est si bien traitée et les acteurs si bien choisis que rien que pour ça, cette adaptation passe dans le top de mes préférés.

    Allez, pour le fun, quelques petits répliques pour vous donner encore plus envie :

    Benedick: Bad hair day?
    Beatrice : Bad face day?

    Hero: There's only one word for the weather this weekend and that word is... very changeable.

    Claude : Hero, can I just, um, ask you something?
    Hero : Go on.
    Claude : How come you just know?.
    Hero : What?
    Claude : The weather, what's going to happen. How can you tell?

    Lien permanent Catégories : Films & Trailers 10 commentaires Pin it!