Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Colin Morgan

    On reste sur les terres de Sa Majesté mais cette fois, on monte dans le Nord, et plus précisément en Irlande du Nord, patrie natale de notre gentleman du jour,

    Colin Morgan

    005.jpg 024.jpg

    Colin Morgan est un enfant du nouvel-an - il est né le 1er janvier 1986 à Armagh, Irlande du Nord. On ne sait pas grand chose de son "passé" artistique, juste qu'en 2007 il est sorti diplômé de la Royal Scottish Academy of Music and Drama (ce qui nous apprend qu'il a fait des études en Ecosse xD)

    Il a joué dans de nombreux pièces à l'école, telles que Jack and the Beanstalk, The Tempest ou encore The Caucasian Stalk Circle entre autres...

    untitled-3.jpg

    Mais ses vrais grands débuts sur scène, il les a fait en 2007 en jouant dans l'adaptation théâtrale du film de Pedro Almodovar All about my mother et dans Vernon God Little.

    3.jpg prayer4.jpg

    Côté petit écran, Colin peut être qualifié de "television virgin" (comme Gareth^^) (comprendra qui pourra la référence xD), n'ayant à ce jour que deux rôles dans une série à son actif. Et son tout premier rôle, il l'a joué aux côtés de Daviiiiiiiiiiiiiiid Tennant dans "Midnight" l'un des meilleurs épisodes de Doctor Who (si c'est pas la classe ça !!!)

    midnight014.jpg midnight060.jpg

    Mais le rôle pour lequel il est surtout connu c'est bien évidemment celui de Merlin, dans la série britannique du même nom. Il partage l'affiche avec Bradley James (Gniiiiiiiiiiiiii), Anthony Steward Head, Angel Coulby, et de temps en temps avec Santiago Cabrera...

    En 2007, Colin Morgan a aussi participé au Catherine Tate Show, spécial Noël... Il y jouait John Leary et capilairement parlant, ça laisse à désirer xD (Par contre, attention !!!! Certaines images risqueraient de heurter la sensibilité des plus jeunes... )

    Le succès de "Merlin" aidant, Colin sera l'année prochaine à l'affiche de Island (aussi connu sous le nom de The Sea Change), film dans lequel il nous offre une version "mit pilosité faciale" de lui-même (Et je dois dire que c'est pas mal *_*)

    001.jpg colin006.JPG

    Bon, côté filmo, on a fait le tour. Vous savez maintenant ce qu'il faut ajouter à vos wishlist pour découvrir Colin. Mais, ce que vous ne savez sans doute pas sur le jeune gentleman c'est qu'il est végétarien, son groupe préféré est Bloc Party, Sean Penn est son acteur favori, à cela on peut ajouter qu'il peut aussi bien parler avec l'accent de Armagh, qu'avec un accent américain ou purement anglais et qu'il est un très bon nageur. Sans oublier bien évidemment un information de taille (c'est le cas de le dire) pour Pando : il mesure 1m78 xD

    Alors, acteur à suivre ou pas du tout ??

     

    Bonne journée !!

     

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 13 commentaires Pin it!
  • 84, Charing Cross Road

    Une nouvelle exception à mon principe du "je ne lis pas de livres de moins de 200 pages". Et cette fois encore, je suis contente d'avoir failli à ce principe ^^

    9782253155751FS.gif

    Fiche d'identité :

    Titre : 84, Charing Cross Road
    Auteur : Helene Hanff (et Frank Doel, Nora Doel, Cecily Farr...)

    Résumé : Par un beau jour d'octobre 1949, Helene Hanff s'adresse depuis New-York à la librairie Marks & Co. sise 84, Charing Cross Road à Londres. Passionées, maniaque, un peu fauchée, extravagante, Miss Hanff réclame à Frank Doel les livres introuvables qui assouviront son insatiable soif de découvertes.

     

     

    First things first : Mais où sont cachés les librairies qui vous vendent des éditions originales de textes pour moins de 5$ ???????????
    C'est la première chose qui m'a interpellée dans le roman : les belles et vieilles éditions en bon état que Frank Doel lui a trouvé.
    J'en veux moi aussi.
    Et je veux un libraire comme lui aussi.
    Un libraire qui m'écrit pendant 20 ans et se met en quatre pour me trouver et m'envoyer les plus belles éditions des textes que je cherche...

    Si j'avais lu ce roman plus tôt, j'aurais mis Helene Hanff dans le tag sur les livres - je n'aurais eu aucune question à lui poser, j'aurais juste voulu voir si elle était en vrai telle qu'elle est dans ses lettres. Parce qu'il faut l'avouer, elle est vraiment géniale !
    J'ai adoré son "amour" des livres et qu'elle fasse parler les auteurs des livres dans ses lettres, ses coups de coeur et coups de gueule, ses changements d'humeur d'une ligne à l'autre, son humour... Sincèrement, j'aurais aimé la rencontrer.

    Helene Hanff a eu une très bonne idée en décidant de publier ses lettres. Parce que ce ne sont pas de simples lettres entre un libraire et une cliente devenue une amie, elles sont aussi un petit témoignagne de la vie en Angleterre et aux Etats-Unis entre 1949 et 1969... Et puis c'est si intéressant de voir comme ces lettres sont à l'image de leurs auteurs : on a d'un côté l'Américaine impulsive qui n'hésite pas à exprimer sa colère dans ses lettres, et de l'autre la représentation du si fameux flegme britannique en la personne d'un jeune libraire qui reste calme et courtois en toute situation alors que franchement, certaines lettres de Helene auraient de quoi vexer quelqu'un.

    J'ai trouvé cette courte lecture des plus... charmantes et "rafraichissantes" on va dire. Lors de mon prochain passage à St-Michel, le livre va à n'en pas douter venir rejoindre ses amis du genre dans ma bibliothèque ! Comme ça, je pourrais le lire - ou peut-être juste certaines lettres - quand l'envie m'en prendra ^^

    Maintenant, j'ai une irrésistible envie de voir l'adaptation qui en a été faite en 1987, avec Anne Bancroft et Anthony Hopkins dans les "rôles" principaux ^^ Et je pense que lors de mon prochain séjour à Londres, je vais retourner sur Charing Cross Road - même si je sais que la librairie n'existe plus - ne serait-ce que pour lire la plaque en l'honneur de Helene Hanff...

    84_charing_cross_road.jpg marksandco.jpg

    Lien permanent Catégories : Livres 14 commentaires Pin it!
  • Bryan Dick

    Après cette petite incursion au Pays du Hamburguer en folie, retour sur les terres de Sa Majesté avec le gentleman du jour

    Bryan Dick

    45360.jpg

    Bryan Dick a vu le jour en 1978 à Denton Holmes, Carlisle, Angleterre. Il n'y aucun antécédent artistique dans sa famille, mais Bryan a toujours voulu être sous les projecteurs. Selon lui, le théâtre était la seule chose dans laquelle il était bon... mais quand il était petit, il était plus attiré par la danse que par devenir un acteur ! Bryan est allé à la Robert Ferguson Primary School, et après un an passé à Trinity, il a décidé de s'inscrire à la Elmhurst Ballet School. Admirateur de Fred Astair il a longtemps voulu faire des claquettes, mais c'est finalement vers la danse classique qu'il s'est tourné ! Par la suite, il s'est inscrit au Cumbria Institute of the Arts et après 3 ans là-bas, il obtient une place à la London Academy of Music and Dramatic Art.

    Bryan a commencé sa carrière très jeune - en 1992 il avait déjà un rôle important dans la série The Life and Times of Henry Pratt. Après ça, il a fait de nombreuses apparitions de-ci, de-là; on a ainsi pu le voir dans un épisode de Dalziel & Pascoe, Blue Murder, Foyle's War, The Bill, Red Cap - mais aussi dans le film Master & Commander, aux côtés de Russel Crowe, Paul Bettany, James D'Arcy en 2003 ou encore Passer-By réalisé par un certain David Morrissey (que le monde est petit vraiment).

    L'année suivante, il retrouve ce même David Morrissey, même devant la caméra cette fois, dans la mini-série Blackpool... Vous savez la série avec double dose de Daviiiiiid ? ^^(et où Bryan est fichtrement choupiiii !)

    4blackpool.jpg bp25.JPG

    2005 sera une année relativement chargée pour Bryan, car il aura été au casting de pas moins de 3 films et 1 mini-série - et à chaque fois dans des registres différents !
    Il a joué l'amoureux transit d'une prostitué dans "Twenty Thousand Streets Under the Sky", les rockeurs dans Brothers of the Head, les je-sais-pas-quoi dans Colour Me Kubrick (avec Burn Gorman aussi ^^) et les professeurs de danse à bouclettes dans Bleak House !

    2twenty.jpg 10botheadsized.jpg

    1bhousesized.jpg
     
    Après ça il a joué dans un épisode de Shameless, puis Elizabeth I : The Virgin Queen mais aussi dans Vincent et Miss Marple, avant de le retrouver en 2007 en loup-garou dans Blood and Chocolate aux côtés de Hugh Dancy et dans la série Sold - série qu'il faut ABSOLUMENT que je trouve car ça a l'air totalement barré, et moi j'aime ce qui a l'air totalement barré.
     
    8bandc.jpg 5608_98291212980_513767980_1978770_5377424_n.jpg
    Dernièrement le Bryan vous l'avez vu dans le rôle de Adam dans l'épisode du même nom dans la saison 2 de Torchwood, ainsi que dans un épisode de Inspecteur Lewis (avec Mr Billie Piper Laurence Fox)(décidement, c'est ridiculement petit le Royaume-Uni), et vous pourrez prochainement le voir dans All the small things...
     
    10tw.jpg 5608_98287757980_513767980_1978657_387781_n.jpg
    7atstresize.jpg
     
     
    Je sais d'avance que personne ne swoone sur Bryan Dick, alors la question que je vous pose ce n'est pas s'il vous plait, mais dans quoi l'avez vu (et aimé ^^) ?
     
    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 16 commentaires Pin it!