Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Have you got a love to Burn ?

    Une nouvelle catégorie voit le jour en ce joli mois de mai : Monday lovely monday.

    Le principe : faire une présentation de jeunes et beaux gentlemen  dans le but de bien nous faire commencer la semaine.
    Avouons-le, après un week-end tranquille reprendre le chemin du travail/fac c'est dur quand même. Alors chaque lundi, je ferai une brève présentation d'un jeune homme avec quelques photos à l'appui... Un peu de swoon pour commencer en beauté la semaine !

    Comme aujourd'hui c'est aussi l'anniversaire de Mademoiselle V, le gentleman était tout trouvé (ahaha, ça rime!), j'ai nommé bien évidemment Burn Gorman. C'est l'homme de sa vie, alors rendons-lui hommage ^^

    burn_s62a272a7252fa554643ba3qs8~0.jpg

    Selon IMDB, Burn est né le 1 septembre 1974 (8 jours et 14 ans avant moi ahaha) à Hollywood en Californie (USA).
    De notre côté de la Manche il est très peu connu...pour les non-initiés, en tout cas.

    Ses rôles majeurs sont :

    • le Docteur Owen Harper dans la fantastique série Torchwood
    • Mr Guppy dans l'adaptation de Bleak House (série inconnue en France bien évidemment)

    Comme vous l'aurez constaté, il y en a peu. Oh ce n'est pas que sa filmographie est courte, c'est juste que, jusqu'à présent, il n'a jamais eu de rôles particulièrement remarquables... Il a fait des apparitions dans de nombreuses séries britanniques à succès telles que Dalziel and Pascoe, Miss Marple, The Inspector Lynley Mysteries, ou encore Coronation Street... et dans des films sortis dans de nombreuses salles françaises : Pénélope et Crimes à Oxford... cependant, il reste tout de même assez méconnu!

    Mais c'est sans compter le succès de  la série Torchwood qui lui a permit d'avoir quelques fans fidèles ! Dont Mademoiselle V (qui, je le rappelle, fête son anniversaire aujourd'hui ! N'oubliez pas d'aller lui souhaiter !) qui attend avec impatience de le voir dans la prochaine adaptation de Wutherings Heights. Car ouii, il va jouer dans une nouvelle adaptation Lambtonienne.
    C'est t-y pas merveilleux ?! Quand je vous disais que vous alliez bien commencer la semaine ^^

    Enfin bref, passons aux choses sérieuses maintenant : les photos !!!

    Certaines vont sans doute se dire qu'il n'a rien de particulier, d'autres iront même jusqu'à se dire qu'il est moche, mais sachez tout de même qu'il a figuré dans le classement des "acteurs britanniques les plus sexys" du magazine britannique Esquire en mars 2008 !!

    Pour agrandir, il suffit de cliquer !

    torchwood-_burn_gorman2.jpgburn.jpg18787185_w434_h_q80.jpgRoleModels07-BurnGorman.jpg

    RoleModels01.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur ce, bon lundi !

    Et encore
    BON ANNIVERSAIRE
    MADEMOISELLE V !!

    A défaut de t'offrir le vrai, ce sera des joulies photos... c'est mieux que rien ^_^

     

     

    Lien permanent Catégories : Monday Men & Special Days 3 commentaires Pin it!
  • Vivaaaa Blackpool !

    Pour lire des avis constructifs sur Blackpool en général, vous pouvez aller voir chez Cachou ou chez Mirbel et pour un avis on ne peut plus constructif sur David Tennant dans la série c'est chez Pando ! Moi ce sera un mix entre les deux.

    369397702_269ccb7216_o.gifSynopsis :

    L'homme qui règne sur Blackpool, la station balnéaire du jeu, s'appelle Ripley Holden. Admirateur d'Elvis Presley, c'est un mafieux brutal et mégalo : il rêve de faire de Blackpool le "Las Vegas" de l'Angleterre. Holden est aussi un mari infidèle et un père dépassé par ses enfants. La découverte d'un cadavre dans sa nouvelle salle de jeu va tout changer...

     
    Dans la famille Holden, nous avons bien évidemment le père Ripley Holden, un sale type infidèle et macho qui passe son temps à se prendre des cuites et à insulter tout le monde. Il y a aussi Natalie, mère dévouée à ses enfants et son mari, qui occupe son temps libre à écouter les malheurs des autres (comme si les siens lui suffisaient pas!). Du côté des enfants, il y a la fille Shyanne, qui n'a rien trouvé de mieux à faire que de sortir avec un type ayant l'âge de son père, et puis le fils Danny, dealer pour toute la ville à ses heures perdues.

    blackpool.jpg

    Tout allait pour le mieux dans la famille Holden jusqu'à la découverte d'un cadavre dans le centre de divertissement familial de Ripley et surtout jusqu'à ce que débarque l'inspecteur écossais Peter Carlisle (*Daviiiiiiiiiiiiiiiiiiiid*). A partir de là, rien ne va plus ! Parce que l'inspecteur, c'est une sacrée tête de mule quand même ! Il ne lâche pas l'affaire, et tant pis si les petits secrets de chacun sont révélés au grand jour (au contraire, il adore ça!)

    aaj_sized.jpg

    Blackpool est certes une série policière (si si si je vous assure !) mais on y retrouve aussi de la romance (un peu d'amour dans ce monde brutes) et surtout, de la musique ! Parce que oui, Blackpool c'est avant-tout une comédie musicale car les personnages y chantent leur états d'âme, ce qui donne lieu à des numéros musicaux fantastiques !

    J'ai beau me dire que Ripley Holden est un sale type qui trompe sa femme avec tout ce qui a une boite postale et ment comme il respire, je n'arrive pas à ne pas l'aimer. Il a beau être tout ça, il est aussi un père et un mari aimant. C'est vrai qu'il a une drôle de façon de le montrer, mais c'est dans sa nature de winner ! Cette histoire de cadavre dans la bibliothèque salle de jeu va totalement le tournebouler et le transformer... Il va vite descendre de son pied d'estale et passer de Ripley le winner à Ripley le looser pour ensuite revenir à Ripley le winner... et tout ça, en chansons !

    Et puis il y a aussi -et surtout- Peter Carlisle, inspecteur manipulateur, fière de lui, mais qui bien malgré lui va tomber amoureux de la femme du type qu'il est censé arrêter. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il ne veut absolument pas lâcher l'affaire et serait près à tout pour arrêter Ripley... et tant pis s'il n'est pas vraiment coupable. Mais Carlisle est un type intelligent, et la raison va finir par l'emporter sur les sentiments. Il va se retirer de l'affaire et cesser tout contact avec Natalie... enfin pour quelques temps seulement...

    abp_sized.jpg

    Les personnages secondaire sont tout aussi intéressants que les principaux ainsi que les histoires qui les concernent. D'ailleurs j'ai beaucoup aimé le personnage de Shyanne et de l'adjoint de Carlisle, Blythe.

    Après des tas de péripéties tels que de nombreux interrogatoires, des mensonges, des brûlures d'estomac, un mariage, un incendie, un (faux) vol, des vêtements arrachés, une agression, des pleurs, des machin des bidules des chouettes, au final, tout est bien qui finit bien pour tout le monde et en chansons s'il vous plait !

    Je suis dans l'impossibilité totale de ne pas vous mettre THE choré de la mort qui tue !

    Et le meilleur pour la fin... Les deux David, les deux Doctor...

    Lien permanent Catégories : Séries 8 commentaires Pin it!
  • North and South

    photo_lrg.jpg

    De quoi ça parle ?

    C'est le choc de deux Angleterre que le roman nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l'héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le presbytère familial dans un village du sud de l'Angleterre. Peu après son retour, son père renonce à l'Eglise et déracine sa famille pour s'installer dans une ville du
    Nord. Margaret va devoir s'adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s'éveille à travers les liens qu'elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapports difficiles qui l'opposent à leur patron, John Thornton...

    J'ai eu un peu de mal à accrocher avec le livre, et j'ai eu peur que ça soit la même chose avec la mini-série...Que nenni !!!

    J'ai trouvé le John Thornton de Richard Armitage vraiment envoutant... Et qu'il correspondait parfaitement à l'idée que je m'en faisais en lisant le livre, il était juste un peu plus violent que je ne l'aurais imaginé... Il est aussi beaucoup plus attachant. Surtout dans la 4ème partie - qui est sans aucun doute ma partie préférée et que je pourrais voir et revoir sans lasse. 
    J'aime beaucoup John Thornton, autant dans le livre que dans la mini-série. Il est déterminé, il sait ce qu'il veut et il fera ce qu'il faut pour y arriver. Mais en même temps, il est raisonnable, intelligent, attentionné, patient... (serait-ce l'homme idéal?! )
    Et sinon, je sais pas pourquoi, mais lorsqu'il souriait, j'ai la phrase "Lorsque le sourire, rare et éclatant, jaillissait d' un coup, on avait l' impression d' une brusque apparition du soleil" qui me vient tout de suite à l'esprit.

    n&s2_1521.jpg
    (Lambtoniennes, interdiction de faire une syncope !!)

    J'ai aussi beaucoup plus aimé la Margaret de la série que celle du livre. Je l'ai trouvé forte et déterminée et non pas pleurnicheuse comme dans le livre (me tapez pas). Même si elle pleurniche beaucoup (elle pleurniche même quand elle se rend compte qu'elle aime Riri Mr Thornton!) je trouve que Margaret Hale est une vraie "héroine". Elle a perdu en l'espace de très peu de temps toutes les personnes auxquelles elle tenait plus que tout, mais jamais elle ne flanche ! Jamais elle ne se laisse aller au desespoir. Elle relève la tête et regarde vers l'avenir.
    Daniela Denby-Ashe a un jeu tout en finesse et un regard très expressif. Elle incarne à la perfection la Margaret que je m'imaginais, alliant douceur et determination.

    n&s2_1336.jpg

    J'ai trouvé dans l'adaptation ce qu'il manquait dans le livre : un approfondissement dans les relations entre les personnages. Surtout entre Higgins et Thornton : j'aime beaucoup la relation d'amitié qui nait doucement entre eux, les scènes avec le petit étant particulièrement émouvantes. C'est dommage que Elizabeth Gaskell soit allée un peu vite sur cette amitié dans le livre....

    Le Nicholas Higgins de Brendan Coyle est lui aussi beaucoup plus attachant que dans le livre. Il est moins aggressif, plus sage, et on sent qu'il éprouve un profond respect et une grande admiration envers Margaret... mais aussi envers Mr Thornton.

    J'ai aussi été très touchée par Mme Thornton, jouée par Sinead Cusak. Deja dans le livre les passages entre elle et son films étaient émouvantes, mais les "voir" les rends encore plus belles... Mme Thornton est une femme dure, sèche, qui ne montre ses sentiments à personné excepté son fils... Elle est fière de lui, elle l'admire... elle l'aime plus que tout au monde.

    Les acteurs sont remarquables, et font passer beaucoup d'émotions par leur jeu (Noooon, je ne pense absolument pas à la fameuse scène du "Look back at me", je pense à celle en dessous là !.)

    n&s2_1163.jpgn&s2_1164.jpg

    Concernant la réalisation, je l'ai trouvée magistrale. Les scènes dans la manufacture avec le coton volant dans tous les sens sont splendides, et le fait de tourner en lumière naturelle (ou se voulant naturelle) en fait que renforcer l'aspect "lugubre" de Milton. Les scènes à Helstone se déroulent quant à elles sous un soleil radieux, le contraste entre les deux villes et les deux atmosphères n'en est que plus frappant !

    Certaines scènes ont été ajoutées, d'autres modifiées, et d'autres encore enlevées ou réduites, mais ça ne fait que rendre la mini-série meilleure qu'elle ne l'est ! Les réalisateurs ont su rendre le "ton" de l'histoire d'Elizabeth Gaskell tout en y apportant une petite touche personnelle.
    J'ai trouvé cette adaptation vraiment sublime, et si j'osais je dirais que je la trouve même meilleure que le livre...

    Et comme je suis une gentille fille, je vous offre de quoi faire une syncope ^^

    n&s2_1012.jpgn&s2_1320.jpgn&s2_1351.jpgn&s2_1499.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ooooh encore un peu et j'oubliais de parler de la musique de Martin Phipps... En fait non, je ne vais rien dire, juste vous laisser écouter!


    podcast
     

    Lien permanent Catégories : Séries 7 commentaires Pin it!