Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Dapper Day à Disneyland Paris

    Samedi 14 septembre a eu lieu un évènement important à Disneyland Paris : le second Dapper Day parisien !

    4a2aacf83826b047-DapperF13ParisFrePromoB_zps59090c97.jpg

    Qu'est-ce que le Dapper Day ? C'est une journée où l'on opère un retour en arrière : plutôt que de sortir les vêtements détente pour profiter pleinement des attractions, nous faisons tout l'inverse ! Comme dans les années 50, nous opérons cette sortie familiale parés de nos plus beaux atours. Car Disneyland n'est pas un endroit où nous faisons que nous amuser, c'est aussi un endroit où l'on se montre ! 

    Au programme : Petite croisière à bord du River Boat, puis séance photos avec Mickey avant d'aller faire un tour dans l'antre des Pirates des Caraïbes. Ensuite, un tour à bord du carrousel de Lancelot avant la grande séance photos à Liberty Arcade puis dans le majestueux hall du Disneyland Hotel (photos à venir...).

    (Saurez-vous me retrouver ?)1262529_10201450595560461_42201820_o_zps3eef561f.jpg

    1238983_10151847833436505_536215773_n_zpscea1219c.jpg

    1262440_10151924173942238_697519869_o_zps326654be.jpg

    882807_629906013716728_1150948054_o_zps2eaa53ea.jpg

    Le Dapper Day, c'est une autre façon de vivre Disneyland ! L'important, c'est de passer un bon moment, discuter, prendre la pose, chanter du Disney dans les files d'attente et voir l'amusement et l'incompréhension sur le visage des touristes (rares sont les gens qui vont à Disney en talons hauts et nœud papillon !) - et tout cela, malgré la pluie !

    Vivement le prochain ! (J'ai déjà la robe)

    Lien permanent Catégories : Sorties 0 commentaire Pin it!
  • Parallon 2 - Dee Shulman

    Parallon avait été l'une des belles surprises du début d'année: j'avais trouvé là un roman intelligent avec des personnages forts et intéressants. Ce second tome me conforte dans mon sentiment : il est encore meilleur que le premier !

     Parallon 2
    (Delirium en VO)
    Auteur : Dee Shulman
    Editeur : Robert Laffont / Collection R
    Tome : 2/3

    136a2d90-b68f-417b-867c-6f8b5d92d1e8_zps42382db3.jpg

    Résumé : Seth et Eva ont survécu au virus qui les a fait se rencontrer. Mais lorsque la santé d'Eva se détériore, le jeune couple doit se lancer dans une course contre la montre pour découvrir l'origine de l'épidémie. Avant que la mort ne les sépare à tout jamais... Tandis que le nombre de victimes de la fièvre se multiplie, Seth doit accomplir un dangereux périple à travers les siècles et les mondes pour enrayer sa propagation. Obnubilé par cette quête, le jeune gladiateur ne remarque pas l'arrivée de son ennemi juré à Parallon : Cassius Malchus. Il ignore que ce dernier est en train de lever une redoutable armée...

    Dans ce tome, Seth et Eva découvrent de plus en plus d'éléments liés au virus, on commence à comprendre les implications de Zachary et on a un aperçu de l'issue finale. Tout va très vite, beaucoup de choses se passent en même temps, mais pourtant, à aucun moment nous n'avons le sentiment qu'un élément manque ou qu'un point de l'intrigue a été bâclé. Bien au contraire, tout s'enchaine de façon très cohérente du début à la fin - et quelle fin ! Tellement soudaine, tellement inattendue, mais tellement logique aussi : on sent que Dee Shulman a déjà pensé à la suite des évènements. 

    J'aime toujours autant Seth. Il est toujours aussi fort et déterminé, mais on le sent aussi un peu perdu, tiraillé entre son besoin de rester près d'Eva et son envie de découvrir la vérité sur le virus. De plus, Zachary lui apprend que non seulement un nouvel arrivé a complètement bouleversé le quotidien à Parallon mais aussi que ces bouleversements ont un impact direct sur la vie sur Terre : si Parallon s'effondre, la Terre s'effondrera avec elle.

    Et je crois d'ailleurs que je l'aime bien aussi Zachary. Il me fait de la peine. Les passages où il demande son aide à Seth sont particulièrement touchants : Parallon est toute sa vie ! La voir disparaitre serait comme une seconde mort pour lui. Matthias aussi me fait de la peine : ses actes sont encore plus répréhensibles que dans le premier tome, mais c'est difficile de lui en vouloir car sa façon d'agir est compréhensible aussi.

    J'ai davantage apprécié Eva dans ce tome. Son histoire avec Seth est belle et touchante, sans tomber dans la niaiserie (merci à l'auteur et à la traduction de nous éviter les "bébé", "chérie" et "mon amour" à tout bout de phrase). Par contre, quelque chose m'a frappée dans ce tome : j'ai trouvé que tous les passages avec Astrid sonnaient faux. Je ne saurais l'expliquer, mais j'ai eu le sentiment qu'ils étaient là "en plus", juste pour parler d'autre chose que de virus ou de Parallon (mais peut-être est-ce simplement dû au fait qu'Eva est loin d'être mon personnage préféré ?).

    Cette fois, Seth et Eva ne sont pas les uniques narrateurs : il y a désormais Matthias qui raconte ce qu'il se passe à Parallon (vu que Seth est resté dans le Londres de 2013) et un nouveau personnage, Jenny Linden - et qui en un chapitre est devenue mon personnage féminin préféré de la trilogie !

    L'arrivée de Jenny Linden et de son copain Nick Mullard va d'ailleurs donner davantage d'importance et de réalisme à l'histoire. Eva et Seth ne sont pas les seuls impliqués dans l'affaire, le virus prend chaque fois plus d'ampleur, et cela commence à se voir : à l'extérieur, les gens se rendent compte qu'il se passe quelque chose - depuis quelques temps, il y a de plus en plus de disparitions inexpliquées... Les gens se posent des questions : comment est-il possible de disparaitre ainsi ? Ces disparitions ont-elles un lien entre elles ? Et pourquoi le MI5 tient-il autant à reprendre l'affaire et surtout à garder le secret sur tous ces évènements ?!

    Ce second tome est à la hauteur de nos espérances : à la fois plein d'action et de sensibilité, avec des personnages fouillés (les masculins surtout) et une intrigue maitrisée ! Vivement la suite !

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Music To Make Boys Cry - Diana Vickers

    Vous vous souvenez de Diana Vickers ? Je vous en avais parlé ici, , et puis ici aussi, et surtout .

    Et bien, sachez que son deuxième album est sorti il y a presque trois semaines. Et je dois vous dire que depuis que je l'ai, il tourne en boucle...

    dv-logo-menu-140_zps70ce837c.png

    Cinderella est officiellement considéré comme le premier single extrait de l'album, mais bien avant lui, Diana Vickers nous avait déjà fait découvrir Music To Make Boys Cry et Boy in Paris - deux chansons que j'avais adoré dès la première écoute. Je partais donc avec un très bon à priori concernant ce nouvel album. Et après une écoute prolongée, je peux le confirmer: ce second album est aussi bon, voire meilleur que le premier.

    66146_10151862975889621_1093663832_n_zps78ad3032.jpg1. Music to Make Boys Cry

    2. Cinderella

    3. Lightning Strikes

    4. Dead Heat

    5. Boy in Paris

    6. Mad At Me

    7. Smoke

    8. Mr Postman

    9. Better in French

    10. Blame Game

    11. Cinderella (Acoustic

    12. Music to Make Boys Cry (Acoustic)

    13. Better in French (Acoustic)

    Sur les 10 chansons qui composent l'album (je ne compte pas les trois en version acoustique), il n'y en a qu'une que je saute souvent - Mr Postman - et parfois Music to Make Boys Cry et Cinderella, mais c'est surtout parce que je les connais déjà bien. Pour tout vous dire, mon mode d'écoute c'est de Lightning Strikes à Smoke pour ensuite tout réécouter jusqu'à la fin à partir de Dead Heat - cette dernière est d'ailleurs ma chanson préférée de tout l'album. J'aime aussi énormément Mad At Me - j'étais un peu sceptique la toute première fois, mais elle fait désormais partie de mon top 3 !

    Music to Make Boys Cry est à la fois semblable, mais aussi très différent de Songs From A Tainted Cherry Tree (déjà, le nom de l'album est plus court). Je le trouve plus "personnel" (sans doute parce qu'elle a entièrement co-écrit toutes les chansons et qu'à cause de cela, elle a dû quitter sa maison de disques) et avec un côté 80's pop très prononcé ! (le fait qu'elle cite Blondie, Kylie Minogue, Madonna, Bjork, comme inspirations et Miranda Cooper a participé à l'écriture des chansons n'y est sans doute pas étranger)(pour infos, Miranda Cooper a écrit une grande partie des chansons des Girls Alouds)(et les Girls Alouds elles étaient fort cool).

    Vous pouvez écouter l'album sur LastFm et sur Pop the Glock - et en profiter pour lire leur article sur l'album (on y parle musique bien mieux que chez moi).

    (Je vous mets le clip officiel, mais pour ma part, je préfère largement la version "lyrics")

    Un regret cependant : Kiss of a Bullet ne fait finalement pas partie de l'album.

    Lien permanent Catégories : Musique 1 commentaire Pin it!