Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2012

Montreuil 2012 - Vol.2 (+ Soirée chez Atout Livre)

Lundi, retour à Montreuil pour la dernière journée du Salon. J’arrive juste à temps pour la conférence sur "quel renouveau pour le roman de genre anglo-saxon et français ?" animée par Fabrice Colin, Shaïne Cassim, Amélie Sarn, Cécile Terouanne et Catherine Gentile… Je n'ai pas pu rester jusqu’à la fin par contre, car j’étais attendue à mon poste en E45. Je m’attendais à une journée tranquille (c’était la journée pro, donc surtout des bibliothécaires, documentalistes…) et au final, ça n’a pas arrêté !

8.jpg

Malgré tout, comme le stand était entre de bonnes mains, j’ai osé quitter mon poste vers 11h pour aller voir Fabrice Colin. J’étais passée en coup de vent la veille quand il était chez Michel Lafon (il y avait du monde, il faisait chaud, il était sur le point de finir sa séance), je ne voulais pas déranger. Lundi, c’était plus tranquille – tellement tranquille qu’on a fini par discuter pendant un petit moment. D’un bonjour et une dédicace sur 49 jours, on est passés à parler de bouddhisme, de séries coréennes, des avantages de Twitter par rapport à Facebook (parce que Twitter, c'est la vie), de twittfiction, de la Floride, des crocodiles, de moi, des community manager, du directeur de 10/18, des journées pro, de Bogota, des pays chauds, des illustrateurs qui voyagent… D’un peu tout et rien, jusqu’à ce qu’arrive une fan des Petits Monstres. (et Fabrice, ce fût un plaisir de te tenir compagnie !)

14.jpg

Je les laisse donc à leurs Petits Monstres et m’en vais à la Librairie de l’Europe, voir Hervé Jubert. Il me reconnait de la veille, ça fait plaisir. Je n’ai rien à signer, mais des questions à poser : on parle de Magies Secrètes (son dernier roman, qui devrait devenir une trilogie), de Roberta Morgenstern, de récupération de droits, de l’envie de publier ailleurs et en poche (marre des livres à 15€ !), de Luther (le héros de Seth, qui ne doit rien à celui de la série : il était écrit bien avant !)(je confirme, c’est la BBC qui s’est inspirée d’Hervé Jubert), de moi, de la soirée qui a lieu chez Atout Livre le mercredi suivant et à laquelle je ne peux aller (mais en fait si)(ceci est une autre histoire)(voir plus bas).

Et puis mince alors, ça fait une demi-heure au moins que j’ai déserté mon poste ! Je repars en E45 – tout va bien. A côté, ils boivent du champagne – on ne nous en propose même pas ! La journée continue : entre les questions sur la Collection R (à partir de quel âge, quelle est la particularité de la Collection, quel livre offrir à une lectrice fleur bleue ?), les discussions sur la différence entre bit-lit et Young Adult (la Collection R est loin de la bit-lit !), les dépôts de CV... la journée file sans qu’on s’en aperçoive (enfin si, la fatigue accumulée ces derniers jours se fait sentir de temps à autre) ! C’était le dernier jour, tous les moyens étaient bons pour faire découvrir  la Collection, et tout le monde s’y est mis – y compris Christelle et Glenn, qui n’ont pas hésité à écumer les allées du Salon pour distribuer le catalogue des parutions. Et ça a marché ! Les gens se sont succédés au stand pour avoir de plus amples informations sur les livres – beaucoup n’avaient jamais entendu parler de cette nouvelle collection. Honte à eux.

 10-1.jpg 12.jpg

Glenn est demandé de toutes parts, on rencontre d’adorables bibliothécaires venues sur leur temps libre, même pas mandatées par leur patron et dont l’une repart heureuse (c’est rien que parce que c’était Kaleb ;) ), je revois Hervé Jubert qui va au Pôle Ados (et oui, c’est là que je suis et oui, c’est plutôt tranquille !) je revois Claire S., on discute un peu,  le temps passe, il est bientôt 18h, tous les catalogues ont été distribués, Christelle est partie, Glenn a donné ses coordonnées à plein de monde, le salon se vide, on peut commencer à ranger et surtout, à galérer : tout le monde ne comprend pas « scotch double-face facile à décoller » de la même façon on dirait… 18h15, il est temps pour moi de filer, mais sans avoir pris rendez-vous pour mars avant !

C’est long ce que je viens d’écrire, mais comme vous avez pu le constater, il y avait beaucoup à dire. Ce week-end à Montreuil a été fantastique - être là, partager et faire découvrir aux gens cette Collection qui ne cesse de nous surprendre, rencontrer et discuter avec des lectrices (car oui, on a surtout vu passer des lectrices) aussi passionnées, partager un moment privilégié avec des auteurs qu’on aime et admire, sentir un peu de reconnaissance tout simplement. C’était fatiguant, mais terriblement grisant. Et pour tout ça, il me faut remercier (encore et toujours) toute l’équipe de la Collection R qui fait un travail de dingue et fait nous sentir, nous blogueurs, comme faisant partie de la maison. Ils nous remercient souvent de notre soutien, mais c’est surtout à nous de les remercier de leur confiance. 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonus : Soirée chez Atout Livre
(mercredi 5 décembre)

AT.jpg

Mercredi soir la librairie Atout Livre organisait une soirée consacrée à la littérature ados et Young Adult : plusieurs librairies de l'est parisien ont lancé le blog "Blog Toujours Tu M'intéresses..." écrit pour et par les adolescents. Le Pré aux Clercs a profité de l'occasion pour présenter en même temps sa nouvelle collection fantasy "Pandore" - Hervé Jubert, Fabien Clavel et Estelle Faye étaient venus parler de leur roman. Fabrice Colin était présent lui aussi, pour parler de 49 jours (aucun rapport avec Pandore, mais il était dans le coin, il a vu de la lumière, il est entré...)(en vrai, c'est un habitué de la librairie, tout simplement).

La rencontre a duré un peu plus d'une heure et il y avait peu de participants, mais beaucoup de sujets intéressants ont été abordés : quels livres pour quel âge, y-a-t-il vraiment un âge pour chaque livre ? (un enfant surdoué de 9 ans pourra lire un livre destiné à ceux de 14 ans non ?), y-a-t-il vraiment un genre "young adult" ?, pourquoi écrivent-ils des romans jeunesse (pour échapper au quotidien, parce qu'ils écrivent ce qu'ils auraient aimé lire à cet âge-là), préfèrent-ils écrire pour les ados ou pour les adultes (question pour Fabrice Colin. Réponse : il a besoin des deux ! Il n'y a pas de règles pour les romans adultes, il peut écrire et aborder des thèmes qu'il ne peut mettre dans un roman jeunesse  !), comment ont-ils commencé à écrire ? (par passion pour Hervé Jubert et Fabien Clavel, par passion et inadvertance pour Estelle Faye et Fabrice Colin)... Les blogs littéraires aussi ont été abordés : leurs avantages, leurs inconvénients, le rythme de lecture et de publication de certaines blogueuses (Fabrice, je me pose moi aussi la question : comment font-elles ? Je pense aussi qu'elles doivent écrire très tard le soir !). J'ai mon point de vue sur la question moi aussi, et un jour je l'exposerai par ici.

Je ne suis pas restée longtemps après, mais suffisamment pour avoir une bise inattendue et recevoir un cadeau tout aussi inattendu de la part d'un auteur qui me surprend à chaque fois. Comme je dis souvent : moins on en demande, plus on en a, tout simplement.  Merci - encore, toujours.

Je voulais profiter de l'occasion pour acheter "Comme des fantômes" (la version poche bien sûr, avec sa si belle couverture) et le faire dédicacer par un auteur décédé mais Atout Livre ne l'avait pas en stock. Tant pis. L'auteur sera encore décédé en mars, il pourra le faire à ce moment-là ;). (Je trouve ce paragraphe étrange et morbide).

En attendant, je passerai le temps avec les livres à découvrir avant la fin du monde : Fabrice Colin conseille Sukkwan Island de David Vann. Tandis que Fabien Clavel, plus classique, conseille la Bible, Les Misérables ou La Légende des Siècles de Hugo.

J'ai rediscuté avec Hervé Jubert (et oui, finalement, je suis venue), j'ai eu confirmation que Le Quadrille des Assassins est le livre à conseiller à ceux qui veulent découvrir l'auteur (ou à offrir si c'est vous qui voulez le faire découvrir), j'ai appris que Seth était écrit depuis bien longtemps mais que personne n'en voulait et que Rageot est une chouette maison d'édition qui veut bien publier une nouvelle édition de la Trilogie Morgenstern ! (et de Blanche aussi ?)

Aucun des livres que je voulais n'étant en stock, j'ai demandé à la place un petit mot sur mon marque-page favori (et j'ai appris au passage qu'en mars prochain, le Cherche-Midi publie une nouvelle édition du Magicien d'Oz, post-facée par Fabrice Colin, regroupant toutes les histoires et joliment illustrée!)(j'ai vraiment hâte de voir la jolie bête !) Faut que je le fasse plastifier maintenant mon marque-page.

Merci Atout Livre pour la rencontre, merci Le Pré aux Clercs pour les livres, et merci aux quatre auteurs présents d'être aussi attentionnés.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi, dimanche, lundi, mercredi : des jours qui m'ont fait comprendre que je passerai ma vie dans les livres. Bibliothécaire, librairie, traductrice, attachée de presse, community manager dans une maison d'édition - peu importe, mais au milieu des livres. J'ai besoin des livres, j'ai besoin des éditeurs qui les font découvrir, j'ai besoin des auteurs qui les écrivent. Le monde serait bien triste sans eux.

Commentaires

Je suis passée avec une grande partie de ma promo, le lundi et je t'ai aperçue, sans oser m'approcher pour discuter... :/
(aussi, j'avais une conférence qui commençait au pôle ado !)

En tous cas, ma conclusion du Salon, même si je n'y ai pas travaillé et si je n'y suis restée qu'une journée... c'est que moi aussi je veux travailler dans l'univers du livre :)

Écrit par : Chicky Poo | 10/12/2012

Répondre à ce commentaire

Oh non ! Mais pourquoi ?! Il fallait venir, ne serait-ce qu'en coup de vent pour dire "bonjour_je_suis_chickypoo_je_file_à_ma_conférence_on_se_voit_sur_le_net" ! Promets-moi que la prochaine fois (sans doute en mars) tu viendras me voir d'accord ?!

Tu es toujours à Bordeaux ? Préviens-moi sinon quand tu repasses dans le coin, je serais ravie de discuter autour d'un café ! (Je suis d'ailleurs très intriguée par l'intitulé de ton master... c'est bien ?)

Écrit par : Filipa | 10/12/2012

Je viens juste dire vite fait que pour Sukkwan Island, faut être de bonne humeur pour le lire : c'est froid, sombre, glaçant, bref, il vaut mieux être préparé(e) à cette lecture...

Écrit par : Avalon | 10/12/2012

Répondre à ce commentaire

Oui je sais. C'est peut-être pour ça qu'il me l'a offert : je serai tellement mortifiée par ma lecture que je ne verrai même pas les cavaliers de l'apocalypse arriver...
Mais je crois qu'après avoir lu La Voleuse de Livres, Eureka Street, Mister Pip et d'autres romans tout aussi joyeux, je devrais pouvoir tenir. (mais si je disparais pendant plusieurs jours, il ne faudra pas s'inquiéter)

Écrit par : Filipa | 10/12/2012

L'une des deux adorables bibliothécaires te remercie encore pour cette sympathique rencontre :) L'autre aussi sans doute mais elle ne fréquente pas beaucoup internet ^^ Oui rien que parce que j'ai choisi Kaleb ^^ Bisous

Écrit par : Maia | 13/12/2012

Répondre à ce commentaire

Ah Montreuil! J'y étais moi aussi, et pour la ère fois, mais j'y bossais en fait! J'étais en stage "librairie" sur le stand Gallimard Jeunesse (C15)! Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour faire le tour du salon, flâner etc.. mais l'ambiance m'a bien plu! D'ailleurs, je recommence l'expérience au salon de Paris, fin mars! ;)

Écrit par : heyimManon | 14/02/2013

Répondre à ce commentaire

On se verra peut-être en mars alors ! Toujours chez Gallimard ? Je passerai y faire un tour ;)

Écrit par : Filipa | 17/02/2013

Écrire un commentaire