Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ailleurs.

Gens 2.0 (et autres), au cas où vous vous posiez la question, non, le blog n'est pas abandonné. C'est juste moi qui suis occupée ailleurs : en juillet, je travaillais la journée et je faisais des crêpes party le soir - pas le temps de poster. En août, je suis à 1400km, dans un coin perdu que même Google maps ne connait pas, où les 3 salles de ciné et le cybercentre ont fermé et où je ne capte la 3G que chez ma grand-mère ou bien en fin de journée, dans la chambre à l'étage - pas moyen de poster.

IMG_20120729_194637.jpg
La vue depuis la chambre. Je suis sûre qu'au fond, on voit l'Espagne.

Mais ça ne me dérange pas. J'avais besoin de faire une pause 2.0, d'être loin de toutes les monomanies ambiantes et de toutes ces choses qui arrivent à me faire envie et à m'insupporter à la fois. Besoin aussi de réfléchir aux prochains billets et à l'autre idée de blog qui me tient à coeur et que j'espère finaliser à la rentrée.

Je n'ai pas encore retrouvé la motivation pour poster par ici (profitez d'ailleurs de ces mots, pas sûr qu'il y ait un autre billet avant la fin du mois) mais ça viendra. Peut-être quand j'aurai fini Coffee Prince (Gong Yoo is love). Ou pas. Quand j'en aurais envie, tout simplement. Comme maintenant : il est 00h41 heure locale, j'ai allumé Patch pour lire vite-fait mes mails et vérifier deux-trois trucs avant d'oublier (encore), et me voilà qui clique sur l'icone Hautetfort.

Pourquoi j'ai cliqué ? Je ne sais pas. Une soudaine envie de dire bonjour, de dire que j'ai (enfin) terminé Once Upon A Time et que j'ai (enfin) regardé Great Expectations (et je suis déçue malgré mon amour pour Douglas Booth), ainsi que Killing Bono (qui est encore mieux ce que je pensais) ; j'ai lu des livres qui font pleurer ; j'ai fait des cupcakes plutôt pas mal et décoré un gâteau d'anniversaire comme les pros ; j'ai pris la voiture toute seule ; j'ai converti ma soeur aux séries coréennes ; j'ai perdu mes cheveux, j'ai bronzé de partout, et bien sûr, j'ai acheté des carnets, des vêtements et des chaussures (mais toujours pas de sac). Oh, et j'ai vu le soleil se lever et se coucher depuis ma fenêtre. 

Aujourd'hui, c'est sortie en famille avant un triplé de concerts gratuits et le feu d'artifice géant mardi soir. On s'ennuie souvent, mais on trouve tout de même de quoi s'occuper par ici.

Si ce n'était pour la fac et Wentworth, j'y resterai bien dans mon coin perdu moi.

Lien permanent Catégories : Sweet Madness 5 commentaires Pin it!

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel