Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Swap Victorien : le colis

    Vous vous souvenez du Challenge Victorien organisé par Arieste n'est-ce pas ? Et bien Lena avait de son côté profité de l'occasion pour organiser le swap assorti. Auquel j'ai participé donc. Et j'ai reçu mon colis, préparé par Miss Leo.

    Et une chose est sûre : j'ai été gatée ! Trop gâtée même !

    Déjà surprise, en ouvrant le colis : la Reine Victoria herself a participé aux festivités !

    SAM_2758.jpg

    Ohlalalala mais il y a quoi dans tous ces paquets dont le contenu est joliment commenté par la reine ?!

    SAM_2759.jpg

    • Des livres :
      • Aristote à l'heure du thé de Oscar Wilde
      • Angelica de Arthur Phillips
      • Code 1879 de Dan Waddell
    • Du thé Margaret's Hope du Palais des thés et des bonbons qui piquent (et dont la fin approche)
    • Un DVD : Tess of the D'Urbervilles que je voulais depuis...euh... très longtemps : il y a Eddiiiiiiiiiiie ! Excellent choix donc *o*
    • Des goodies emballés dans un adorable sac "Gorjuss" :
      • Un memo block Gorjuss
      • De l'huile pour les mains qui sent la rose sauvage
      • Un magnifique carnet "Charlotte Brontë" (je voulais en acheter un du genre depuis un certain temps mais je n'arrivais jamais à me décider sur la taille, ni si je prenais le Charles Dickens ou William Shakespeare)(et je ne pensais même pas au Charlotte Brontë vu que j'en avais jamais trouvé)

    Et puis bien sûr, une carte (Gorjuss là encore ^^). Ou devrais-je dire DEUX cartes : cette chère reine a tenu aussi à m'écrire un adorable petit mot !

    SAM_2761.jpg

     

    Voilà, voilà. J'aime mon colis. Tout est PARFAIT ! MERCI MILLE FOIS MISS LEO (et Victoria !)

    Lien permanent Catégories : Swaps & Challenges 13 commentaires Pin it!
  • [Interlude musical révolutionnaire] Grândola, Vila Morena - Zeca Afonso

    Parce que 25 avril (1974). Parce 38 ans de La Révolution des Oeillets. Parce que coup d'état moins sanglant et plus fleuri de l'histoire. Parce que Grândola, Vila Morena.


    Vous n'avez rien compris ? Pas d'inquiétudes : Wikipédia est là pour vous, avec traduction des paroles et signification ! 

    Vive nous.

    Lien permanent Catégories : Musique 2 commentaires Pin it!
  • Starters - Lissa Price

    Je ne m'en suis jamais caché, je ne suis vraiment pas une adepte de la dystopie. Mais, je suis très curieuse et toujours prête à faire de nouvelles découvertes. Aussi, quand on m'a proposé de recevoir Starters de Lissa Price, malgré son côté dystopique, j'ai laissé la partie curieuse de mon cerveau parler et j'ai accepté.

    Titre : Starters
    Auteur : Lissa Price
    Editeur : Robert Laffon - Collection R
    Tome : 1/2

    IMG_20120424_001412_Anne_Vignette_Soft.jpg

    Résumé : Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L'esprit d'une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu... Et Callie réalise bientôt que son corps n'a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu'elle devra contrecarrer à tout prix !

    J'ai eu du mal à rentrer dedans, j'ai trouvé la mise en situation longue et pas très claire. Mais Callie est une fille qui assure et on s'attache vite à elle, au point qu'on a envie de continuer à tourner les pages. Ce qui est une bonne chose car à partir de la page 96 (très précisément) le roman prend en nouveau tournant à partir duquel il devient impossible de s'arrêter ! (sachant que le roman fait 449 pages, 96 pages avant que ça démarre, c'est raisonnable)

    En effet, on se rend vite compte qu'avant d'être un roman de science-fiction, Starters est surtout un thriller ! Avec tout ce que ça engendre d'action, de complots, de trahison, de faux-semblants... Et ça, j'ai énormément apprécié ! Au final, l'aspect science-fiction/technologie du futur ne sert que de base à une intrigue bien plus complexe, mais aussi bien plus réaliste et crédible (voire actuelle car elle s'ancre bien dans un monde réel où souvent, l'apparence l'emporte sur tout le reste...)

    Car oui, malgré son caractère dystopique, Starters est crédible de la page 96 à la fin ! Et cela tient en grande partie à ses personnages - et surtout Callie. Elle est le personnage principal et la grande force du roman. Callie survit dans la rue depuis un an maintenant et ne vit que pour son petit frère malade de 7 ans. La vie à la dure a fait d'elle une battante. Pas une guerrière, juste une battante, avec ses faiblesses et surtout ses forces. L'une d'elles étant son cerveau qu'elle sait utiliser à bon escient (même quand il y a quelqu'un d'autre avec elle...). Elle ne prend pas les faits pour acquis et cherche à avoir toutes les informations avant de se faire un avis sur une question.

    En plus du personnage de Callie, tellement juste dans ses actes et pensées et crédible qu'on peut s'y identifier (Lissa Price a d'ailleurs refusé de donner des indications sur la couleur de cheveux ou des yeux de Callie pour, justement, permettre aux lecteurs de s'imaginer leur propre Callie), ce qui m'a vraiment plu dans le roman c'est le style de l'auteur. Lissa Price est scénariste à la base, et ça se voit : les faits racontés sont cohérents et les descriptions tellement détaillées qu'on peut très facilement se représenter les scènes.

    Lissa Price évite tous les clichés qui me rebutent en temps normal : l'héroine "guerrière", seule contre tous et chargée de sauver le monde (Callie ne doit pas sauver le monde et surtout, elle n'est pas seule), l'histoire d'amour impossible (l'histoire d'amour ici n'est qu'en toile de fond, pas impossible même si basée sur des mensonges, et surtout - joie - inattendue !), les personnages qui souffrent et/ou meurent juste parce ça fait bien et que ça rend l'histoire plus "OMG!" (dans Starters, on a des personnages qui souffrent et/ou meurent, mais seulement quand c'est nécessaire) et les révélations finales qui clôturent le roman sur un cliffhanger_de_la_mort_qui_tue (attention spoilers : le tome se finit bien et même pas sur un gros cliffhanger!)

    Avec Starters, Lissa Price nous offre un roman original, intrigant, vraisemblable et terriblement prenant - à lire ! Le tome 2 est prévu pour décembre 2012. Je serai là !

    En attendant, je vous laisse découvrir la bande-annonce :

     

    (Et parce que je le trouve vraiment bien fait, je vous invite aussi à aller faire un tour sur le site français de la duologie : vous pouvez y trouver une nouvelle inédite et télécharger le 1er chapitre)


    Merci à Karen B. pour l'envoi :)

    Lien permanent Catégories : Livres 5 commentaires Pin it!