22/07/2011

Luise Miller - Donmar Warehouse

Et donc, je suis allée voir Luise Miller de Schiller au Donmar Warehouse à Londres - dans une version revisitée par Mike Poulton et une mise en scène de Michael Grandage

La principale raison qui m'a donnée envie d'y aller : Felicity Jones dans le rôle principal !

110720_231243.jpg

Speech de présentation du site (in french, by me) :

Descendant d'une longue lignée noble, et fils du plus puissant homme d'état de la région, Ferdinand est disposé à abandonner sa fortune pour l'amour de Luise, fille d'un modeste musicien. Mais dans un monde gouverné par la déception et l'avidité, où le pouvoir est tout, leur bonheur futur et leur liberté sont clairement hors de leur contrôle. Ce chef d'oeuvre de Schiller, sur le pouvoir et la politique, explore le combat entre honneur et corruption, vérité et trahison.

Et alors Luise Miller c'était comment ? Magistral !

On a pris nos billets en arrivant à Londres, c'est à dire environ 3h avant le début de la pièce. On a ainsi pu avoir des billets "returns" et être placées au 3ème rang ! Et pour ne rien gâcher nous étions en bordure de rangée, donc personne devant pour gêner la vue (au Donmar, les rangés sont en triangle, elles vont en s'élargissant, ajoutant un ou deux sièges en bout à chaque fois.)

Le théâtre est petit, ce qui fait que même au dernier rang, on voit parfaitement bien la scène. (Mais être au 3ème rang c'est quand même mieux ^^) De plus, il est ancien. Les bancs sont en bois, et les murs en pierre avec des alcoves. Le tout est tellement beau et "théâtral" qu'il n'est souvent nul besoin de décors en plus ! Pour preuve, les seuls décors constituant la pièce étaient des rideaux, une table, un banc, un fauteuil.

SAM_1562.jpg

Luise Miller c'est Roméo et Juliette au 18ème siècle et en Allemagne, avec les intrigues politiques qui vont avec. Dans Roméo et Juliette l'obstacle était les rivalités familiales. Ici, ce sont les classes sociales, bourgeoisie contre noblesse: Luise vient d'une famille modeste, son père étant simple musicien (et professeur à ses heures) tandis que Ferdinand est le fils du chancelier, soit l'un des hommes les plus importants du pays ! Donc que son fils soit amoureux d'une simple fille de musicien est inconcevable.

Pour ne rien arranger, Wurm, le secrétaire du chancelier (le rival de Ferdinand) et Lady Milford, la favorite du Prince, viennent se mêler à l'histoire. Amour, jalousie, vengeance, intrigues et pouvoir sont les ingrédients de cette pièce aussi belle que tragique. Je ne vais pas tout vous raconter, vous vous doutez bien de la fin.

SAM_1565.jpg SAM_1566.jpg

La pièce ayant commencé quelques semaines avant, nous avons eu tous les acteurs originaux : Felicity Jones (Luise Miller), Max Bennet (Ferdinand), Ben Daniels (le chancelier) Paul Higgins (Miller Père), David Dawson (Von Kalb), Alex Kingston (Lady Milford), John Light (Wurm), Finty Williams (Miller Mère)

Et que dire si ce n'est qu'ils sont tous absolument parfaits dans leurs rôles ! Felicity Jones rend à la perfection la jeunesse, la naïveté et la beauté de Luise. Elle est touchante dans les scènes joyeuses et bouleversante dans les scènes tragiques. Sa confrontation avec Ferdinand est vraiment poignante et m'a mis les larmes aux yeux.
Max Bennet est tour à tour un Ferdinand amoureux, jaloux, influençable, aveuglé par la colère. Il est vraiment impressionant lors de ses scènes avec le chancelier, et presque terrifiant dans ses moments de fureur. Un petit gars à suivre de près ! 

 SAM_1564.jpg SAM_1563.jpg SAM_1567.jpg

Paul Higgins et Finty Williams, jouent les parents attachants, aimants de Luise Miller. Mais là où le père, conscient de son infériorité, est raisonnable et sensé, la mère est plus naïve, avec une langue bien pendue, et qui profite de chaque occasion pour ridiculiser le secrétaire. David Dawson apporte la touche de comique de la pièce. Il est celui qu'on pourrait considérer comme le second du Prince, et qui donc est courant de toutes les affaires de la cour. Mais Von Kalb est aussi celui qui simulera un évanouissement afin de rentrer chez lui se changer, et qui sera plus indigné par la couleur de la veste du Prince que par les intrigues malveillantes du chancelier.

Alex Kingston
est la favorite du Prince, mais une favorite sans morale et un peu encombrante que le Prince aimerait bien voir mariée, et pourquoi pas avec Ferdinand... La scène de la rencontre entre Lady Milford et Luise fait partie des plus intenses de la pièce : Luise a peut-être l'air d'une petite chose fragile, mais par sa foi, sa bonté et grâce à la vérité, elle mettra la vile Lady Milford à genoux - littéralement.

SAM_1570.jpg

Ben Daniels, en plus d'être adorable (voir Partie 1) est vraiment époustouflant sur scène. Son chancelier est détestable - il se moque de son fils quand celui-ci lui parle de son amour pour Luise, il ne pense qu'au pouvoir, et il est prêt à sacrifier son fils, et à le jeter dans les bras de Lady Milford, la favorite oubliée, dans le seul but de continuer à être dans les bonnes grâces du Prince. Il serait même capable de tuer son propre fils si ce dernier le défiait. John Light joue quant à lui un Wurm hautain, manipulateur, à la limite du ridicule parfois. Il est conscient de sa supériorité et en joue dès qu'il peut - il est même plus détestable que le chancelier !

Luise Miller fut un réel coup de coeur. L'histoire, les acteurs, les costumes, la simplicité du décor et le cadre forcent l'admiration. Et le fait que la pièce soit vraiment accessible à tous,  de par son texte facile à comprendre et son histoire à suivre, ne font qu'ajouter à la beauté de la pièce.

La pièce se joue jusqu'au 30 juillet - si vous êtes à Londres dans ces eaux-là, n'hésitez pas à aller faire un tour du côté du Donmar !

Et sinon, la pièce été traduite en français sous le titre de Cabale et Amour aux éditions L'Arche. Il est en stock sur Amazon, autrement mon exemplaire du Luise Miller de Mike Poulton est aussi disponible :)

Commentaires

Il a l'air super !!! Je note le titre ! ^^

Écrit par : Aurelie | 01/08/2011

Répondre à ce commentaire

Je parle du roman ^^ J'aurai aimé aussi aller voir la pièce...dommage que je ne vais pas à Londres !

Écrit par : Aurelie | 01/08/2011

Oui oui la pièce est vraiment bien ! Aussi tragique que Roméo et Juliette, mais plus "intemporelle" car plus proche de nous. J'espère qu'elle te plaira !

Écrit par : Filipa | 30/08/2011

Écrire un commentaire