23/04/2010

"I can't read your minds. But I can kick your ass !"

Après plusieurs mois d'attente j'ai enfin vu Kick-Ass... et ben l'attente a valu le coup !

jhcynn.jpg

Titre : Kick-Ass
Réalisé par : Matthew Vaughn
Avec : Aaron Johnson, Mark Strong, Chloe Moretz, Nicolas Cage, Christopher Mintz-Please...
Résumé : Dave Lizewski est un lycéen tout ce qu'il y a de plus banal. Fan de comics-books, et en ayant marre de se faire voler à tous les coins rues, il décide de devenir lui aussi un super-héros.... Il se trouve un costume, se choisit un nom, s'entraîne (un peu), et le voila qui déambule dans les rues pour venir en aide aux veuves et orphelins. Les débuts sont difficiles, et violents. Après un séjour à l'hôpital d'où il ressort insensible à la douleur, Dave renfile son costume, et découvre alors bien malgré lui qu'il n'est pas le seul superhéros de la ville...

Autant le dire de suite : c'est violent. Très violent, bien plus qu'on ne pourrait en attendre de ce genre de film. Mais c'est justement ce qui fait tout son intérêt. La violence est assumée, et surtout nécessaire : le film se veut réaliste, et pour y arriver, il est impossible de faire autrement. On ne devient pas super-héros (sans pouvoirs) sans en subir les conséquences. Comme l'a dit le réalisateur Matthew Vaughn, lors d'une interview en parlant de la violente scène qui conduit Dave à l'hôpital :

"Si tu décides d'enfiler un costume et de descendre dans la rue pour attaquer les gangsters, il y a de grandes chances que tu finisses à l'hôpital. J'avais peur qu'un gamin de 14 ans un peu idiot se dise "Oh ça a l'air fun. Et si j'essayais ?" Sans cette scène, Kick-Ass aurait été irresponsable."

Une arme qu'elle soit blanche ou à feu, ça blesse et ça tue, alors autant le montrer ! Parce que non seulement ça ne fait que réfléter la réalité, mais surtout ça aura plus d'impact sur le spectateur, et donnera moins d'idées aux "gamins".

148f0p2.jpg wtf6o.jpg

Comme on s'y attend, Kick-Ass bouscule les canons des films de super-héros - même si, ici comme ailleurs, les méchants sont très méchants, la différence est que les gentils ne sont pas forcément mieux. Ici pas de manichéisme, bien et mal se mêlent, et au final, on ne sait pas si on doit acclamer, ou bien blâmer ces super-héros d'un nouveau genre...

Il y a deux histoires disctinctes dans Kick-Ass : celle de Dave qui en a marre de se faire piller à chaque coin de rue et de savoir que des gens assistent à la scène sans mot dire, et qui décide un jour de changer les choses. Et puis il y a celle de Damon qui lui joue les super-héros par vengeance, et ne recule devant rien pour y arriver - et n'hésite pas à enrôler sa fille de 11 ans dans cette "mission" : se faisant appeller Big Daddy et Hit Girl, les voila armés jusqu'aux dents et prêts à tuer mener leur mission à terme !

Kick-Ass c'est un film de super-héros sans pouvoirs, mais c'est aussi un film qui reflète l'individualisme et l'indifférence de beaucoup face aux problèmes des autres, et surtout qui montre bien le pouvoir des médias et d'internet : Kick-Ass est devenu un héros après avoir été filmé par un type qui a ensuite diffusé la vidéo sur le net... Les médias ont relayé l'info, le buzz était lancé : Kick-Ass était l'homme a aduler pour certains... et à abattre pour d'autres.

a4o4kx.jpg

Le film commence d'un ton léger, et enchaîne les stéréotypes sur les geeks fans de comics, qui passent leurs soirées sur le net à exploser les actions en bourse de Kleenex (et non, ce n'est pas parce qu'ils sont enrhumés ou qu'ils pleurent....), et sont invisibles aux yeux des filles. Et puis arrivent Kick-Ass, un couteau et une voiture - et là, le ton qui au départ était plutôt fun, et digne des pires films américains pour ados, devient plus... dur. La réalité reprend ses droits, avec ce qu'elle entraîne de violence. Mais l'humour n'en est pas pour autant oublié, bien au contraire ! Les répliques (futurement) cultes fusent, les scènes cocasses ne manquent pas, et les quiproquos s'enchaînent pour notre plus grand plaisir !

Côté réalisation rien à redire. Les scènes d'actions sont magnifiquement chorégraphiées, les effets spéciaux rares mais efficaces (l'avantage de ne pas avoir de supers-pouvoirs), les souffrances de nos héros plus vraies que nature - et surtout une bande-son du tonnerre qui mêle The Prodigy et Elvis Presley à Mika et The Pretty Reckless (le groupe de Taylor Momsen aka Jenny dans Gossip Girl)(et c'est vraiment pas mal en fait !). Ne serait-ce que pour la bande son, le film mérite d'être vu !

chloe-moretz-kickass.jpg kick-ass-Chloe-Moretz.jpg

Et puis il y a les acteurs qui sont tous parfaits de bout en bout ! Mark Strong joue toujours aussi bien les sales types (il a fait autre chose que ça depuis "Emma"?) Nicolas Cage est plutôt méconnaissable en vengeur masqué qui offre des armes à sa fille, et se plait à lui tirer dessus pour la préparer à la douleur causée par une balle sur un gilet-pare-balle. En parlant de sa fille, Chloe Moretz est vraiment impressionnante ! Cette gamine de 13 ans à peine, a déjà tout d'une grande ! Elle tourne depuis l'âge de 7 ans, et a pas moins de 28 films et séries à son actif, sans compter les projets en cours ! Je sens qu'on a pas fini d'en entendre parler !

Et bien évidemment il y a Aaron Johnson, qui une fois encore confirme tout le bien que je pense de lui et me donnerait presque envie d'avoir 43 ans. En tout objectivité, je peux vous dire qu'il a fait là un pas de plus dans la cour des grands, et que vraiment il doit faire partie de vos acteurs à suivre ! Je sens que lui non plus on a pas fini d'en entendre parler - et je ne m'en plaindrais absolument pas ^^

Nous ne sommes que fin avril, mais je pense pouvoir dire sans crainte que Kick-Ass est le film le plus jouissif et politiquement incorrect de l'année. Il fait partie de ces films qui font controverse, mais surtout qui marquent les esprits. Kick-Ass on aime ou on aime pas, mais ce qui est sur c'est qu'on l'oublie pas de si tôt. (Tellement pas, que pendant mon séjour outre-manche, je risque fort de craquer pour la graphic novel)(j'aurais bien pris la figurine, mais elle sort qu'en septembre)

219xh8x.jpg

(J'adore les affiches originales ^^)

00:00 Écrit par Filipa dans Films | Lien permanent | Just a clock tick... (6) | Tags : kick-ass, aaron johnson, chloe moretz

Commentaires

Très bien écrite ta review dis donc :D
Tiens, c'est bizarre... je ne l'ai pas vu mais en voyant la bande annonce, on s'attend à un film de super héros un peu 'bidon'. Enfin c'est c'que j'ai ressenti. Et du coup, j'avais pas envie de le voir, jusqu'à c'que je lise ton billet. Parce que finalement, tu m'en donnes bien envie ;)

Écrit par : iLLy Pop | 23/04/2010

Répondre à ce commentaire

Merciii =)
Oui c'est vrai qu'en voyant la bande-annonce, on s'attend à se retrouver face à un film enchaînant les stéréotypes et tirant vers la parodie, mais en fait, il n'en est rien. Le film est bien mieux que ça ^^

Écrit par : Filipa | 24/04/2010

Énorme ce film! Ça faisait longtemps que je n'étais pas sorti d'une salle de ciné avec un si grand sourire aux lèvres. Dès que je suis en vacances, je retourne le voir. X3

Écrit par : Lulu | 23/04/2010

Répondre à ce commentaire

"Enorme", c'est le mot ^^ J'en suis aussi ressorti avec un big sourire aux lèvres - en fait pendant tout le film j'avais un sourire banana xD

Écrit par : Filipa | 24/04/2010

Intéressant! J'irai peut-être alors. ^^

Écrit par : Maribel | 23/04/2010

Répondre à ce commentaire

Oh oui va =D !!!! Mais évite d'y aller en famille, ou en tout cas avec des enfants de moins de 15 ans parce que certaines scènes sont vraiment violentes !

Écrit par : Filipa | 24/04/2010

Écrire un commentaire