14/09/2010

Once upon a time...

... a vampire, a werewolf and a ghost shared a house in Bristol : voila le point de départ de Being Human.


A ce jour, deux saisons ont été diffusées et la 3ème est en tournage (à Cardiff même!) Le pire dans l'histoire, c'est que la série a failli ne pas aller plus loin que l'épisode pilote.

Je resitue : en février 2008, la BBC 3 a lancé un programme de pilotes, l'idée étant de diffuser 5 pilotes de séries, chacune sur un sujet différent, et en fonction de l'engouement des téléspectateurs pour l'une ou l'autre série, par la suite, de commander (ou pas) une saison complète. Being Human a fait partie des grandes gagnantes (me demandez pas s'il y en a eu d'autres, je ne saurais vous répondre) !

Donc, après le succès du pilote six autres épisodes ont été commandés. Le soucis c'est qu'entre la diffusion du pilote, et la décision finale de faire une saison complète, 99% des acteurs se sont lancés dans d'autres projets. Du pilote d'origine, seul Russell Tovey est resté.

Le changement d'acteur a aussi entraîné un changement de "ton" dans la série. Le pilote est essentiellement placé sous le signe de l'humour, avec George et Mitchell, l'un loup-garou, l'autre vampire, qui sur une idée de Mitchell décident d'emménager ensemble. S'ensuivent alors la recherche de l'appart idéal, les quiproquos dûs au fait qu'ils vont cohabiter, les achats pour la déco, la mise en place de leurs relations maintenant qu'ils se cotoyent tous les jours - et surtout, la 'découverte' d'une troisième locataire dans la maison : Annie, l'ancienne propriétaire qui est morte dans la maison, mais n'a pu se résigner à partir, et qui depuis hante chaque nouveau locataire. Mais c'était sans compter sur Michell et George qui grâce à leur "facultés surnaturelles" peuvent voir les fantômes.

being-human.jpg
(Episode pilote : Andrea Riseborough // Russell Tovey // Guy Flanagan)

Guy Flanagan joue un Mitchell débraillé, un brin emo, qui fait le ménage un magazine à la main, et se repose dans les baignoires. Andrea Riseborough, elle, nous présente une Annie quelque peu délurée, un peu effrayée par la vie hors des murs de sa maison, fan de Colin Firth mais surtout ravie de découvrir que ses nouveaux locataires peuvent la voir !

La série finale perd un peu de son ton humoristique au profit d'une ambiance plus sombre, plus dramatique. Le ton n'est plus aussi enjoué, même si les personnages nous offrent certains scènes bien sympathiques ^^ La Annie de Lenora Crichlow est aussi délurée que celle de Andrea, mais elle est aussi beaucoup plus sujette aux larmes - c'est là le principal défaut que je lui trouve. Quant au Mitchell de Aidan Turner, il est beaucoup plus torturé, mais sur certains points ne s'éloigne pas trop de son prédécesseur donc tout va bien.

La saison 1, bien que ne comportant que 6 épisodes, est assez inégale. Les épisodes alternent entre les passages prenants et d'autres plus creux, certains allant même jusqu'à trainer un peu en longueur. (chaque épisode dure près d'1h, ce qui est beaucoup plus long que les 43min habituelles) Le tout s'accélère cependant en fin de saison. Souvent, les premières saisons sont essentiellement faites pour poser les bases d'une série. Celle de Being Human ne fait pas exception à la règle. Au fil des épisodes, nous découvrons les personnages, comment ils ont été "transformés", comment ils l'ont vécu, comment ils l'ont accepté... ou pas. On suit le quotidien de ces 3 êtres paranormaux, à l'opposé les uns des autres, mais qui aspirent à la même chose : se sentir humains, à défaut de l'être vraiment.

BH1deleted_0072.jpg

La saison 2, de 8 épisodes cette fois, repousse les limites et devient beaucoup plus sanglante. La fin de la saison précédente a laissé nos trois colocataires dans un état lamentable - émotionnellement, et physiquement parlant, mais ils aspirent toujours autant à vivre le plus humainement possible : Annie  se trouve un travail, et George une nouvelle petite copine tout ce qu'il y a de plus normale. Mitchell se retrouve malgré lui à la tête des vampires de la ville, mais va profiter de son nouveau statut pour ré-écrire les règles et surtout les remettre sur le "droit chemin". Nos héros ne sont cependant pas au bout de leurs peines avec l'arrivée de nouveaux personnages, et la mort d'autres (personnellement, j'adore Ivan et Daisy, même si elle est un peu cinglée !) Les épisodes sont dans cette saison beaucoup plus prenants, les évènements chaque fois plus dramatiques et le tout nous mène à une fin de saison des plus éprouvantes.

BH1x01_0130.jpg

Being Human se distingue des autres séries traitant du même sujet - la différence, la recherche d'identité et d'humanité - grâce au fait que ici, tout est bien qui fini mal et les situations sont plus crédibles. Les effets spéciaux ne sont pas des plus spéciaux, ni explosifs, mais toujours efficaces. Les vampires ont vraiment des pulsions sanguinaires, et on sent que se transformer en loup-garou n'est pas une partie de plaisir. D'ailleurs sur ce point, je suis totalement soufflée à chacune des transformations par le jeu de Russell Tovey - même tranquillement assise dans mon fauteuil, j'arrive à ressentir sa douleur, quand ses os, ses organes, ses entrailles se transforment... il m'est même arrivé de couper le son pour ne plus entendre ses cris, c'est dire !

La série est diffusée à partir de ce soir 20H35, sur France 4. Cependant, d'après ce que j'ai compris l'épisode pilote lui n'est pas diffusé. Cela ne pose pas de problème pour apprécier la série, par contre, si vous avez le moyen de le voir, n'hésitez pas car le premier épisode de la saison 1 reprend là où s'était fini le pilote. C'est à dire que la saison commence en pleine action, avec Annie, Mitchell et George qui habitent déjà ensemble, sans réelle explication de comment ils en sont arrivés là. De plus, il est fait à des moments référence à des évènements de l'épisode, donc je ne pourrais que trop vous encourager à le voir.

uk-being-human-saison-1-quete-didentite-dhuma-L-1.jpeg
(Série finale : Aidan Turner // Russell Tovey // Lenora Crichlow)

J'ai beau avoir vu la série il y quelques mois de ça, je serai fidèle au rendez-vous - espérons juste que la VF ne sera pas aussi atroce que le titre choisi: Being Human - La confrérie de l'étrange...

Commentaires

La confrérie de l'étrange... Encore une belle trouvaille, je dois dire...

Elle a l'air sympa cette série, surtout après avoir lu ton avis. Je pensais qu'elle avait été arrêtée après une seule saison, je ne m'y étais pas vraiment intéressée du coup mais je la rajoute à ma liste de séries à voir ;-)

Écrit par : The storybook girl | 15/09/2010

Répondre à ce commentaire

N'est-ce pas ? Sur ce point, les traducteurs français sont des pros !

Elle a bien failli ne pas avoir de suite oui, mais finalement le succès aura été au rendez-vous, et la série reconduite pour deux saisons !
L'avantage, c'est que la saison 1 fait 6 épisodes, et la 2 en a 8 - ça se regarde relativement vite donc ^^

Écrit par : Filipa | 15/09/2010

Ah j'avais pas vu le 2ème titre français sur le programme ! Beurk. Je pourrai pas regarder ce soir mais je l'ajoute à ma liste "à avoir au cas où je me retrouve sans télé ni internet sous peu" ^^.

Écrit par : Selena | 15/09/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai regardé les 10 premières minutes... et tu ne perds pas grand chose ! La VF est aussi atroce que je le pensais !

Écrit par : Filipa | 15/09/2010

J'en ai entendu parler récemment de cette série, alors qu'elle a l'air de dater un peu !
Ca me donne envie, et ton billet encore plus !

Écrit par : Touloulou | 09/02/2013

Répondre à ce commentaire

Oh oui, elle date de 2008 déjà! Mais par ici, c'est la version US qui marche le mieux... France 4 a diffusé la saison 1, les autres, il faut aller sur OCS pour les voir.

Et tu te lances au bon moment : la série arrive à son terme dans 4 semaines. La saison 5 sera la dernière, tu n'auras pas à attendre une année entière d'avoir une autre saison, ni à attendre une semaine entière pour avoir un nouvel épisode....

Écrit par : Filipa | 15/02/2013

Écrire un commentaire