Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sex, Drugs & Politics...

Voila comment on pourrait résumer Party Animals en quelques mots...

uk-party-animals-jungle-pouvoir-glamour-and-p-L-2.jpeg

Dans la lignée de State of Play, Party Animals nous plonge dans les coulisses de Westminster où pouvoir et manigances sont les maitres mots. On y suit avec plaisir le quotidien de ceux qui font la politique d'aujourd'hui, qu'ils soient membres du Parlement, simples assistants, journalistes ou lobbyists.

Party Animals nous entraîne dans le quotidien mouvementé de deux membres du Parlement et de leur assistants. 
Pour le Labour Party on a Joanne Porter, mère de famille qui a souvent bien du mal à gérer vie politique et vie familiale. Heureusement que ses assistants sont là : Kirsty Mackenzie - interne et future assistante qui n'a qu'un but dans la vie : monter vite dans l'échelle politique - et Daniel Foster - assistant de Jo depuis sa sortie de la fac, excellent dans son travail, et surtout loyal à jamais ! 
Pour le côté adverse, le Conservative Party, on a James Northcote - Tory jusqu'au bout des ongles, et qui trompe sa femme sans aucun scrupule, entouré de ses assistants Matt Baker, gay et fière de l'être, et Ashika Chandiramani, maîtresse malmenée de James mais surtout jeune femme ambitieuse qui va vite prendre son envol.

jo.jpgkirsty.jpgdanny.jpgjames.jpgmatt.jpgashika.jpg

Tout ce petit monde gravite autour de Daniel et Scott Foster, frères qui baignent dans la politique depuis leur naissance - leur père ayant été lui-même membre du Parlement. Danny est devenu assistant tandis que son frère a été plus attiré par le monde subversif du lobbying.

PAep1caps-00084.png

Chacun le sait, le monde politique est cruel et sans pitié, et Party Animals nous le montre bien. Dès le premier quart d'heure le ton est lancé : la victoire avant tout, peu importe les conséquences sur les autres. Mais le monde politique est aussi bien versatile, et les retournements de situations se produisent en continu : le gagnant d'un jour peut très vite devenir le perdant du lendemain...

Party Animals a beau être une série dite "politique" on se rend vite compte qu'au final ce n'est pas tant le système politique le sujet principal de la série, mais bien les personnes qui le font et surtout ce qui en résulte sur leur vie personnelle.
Mensonges, trahison, coup bas, sont le quotidien de ces jeunes gens. Certains le supportent et arrivent à passer outre, d'autres pas et noient alors leur mal-être dans l'alcool, le sexe et autres substances illicites. Et oui, travailleurs de Westminster ou pas, ils sont avant tout des être humains, avec leurs qualités et surtout leurs défauts... Voila où réside tout l'intérêt de la série - trop de politique aurait vite lassé, et je pense que ceux n'ayant pas quelques bases auraient vite été perdus (donc un conseil, révisez un peu le système politique anglais avant de vous lancer dans la série ^^).

PAep1caps-00435.png

Côté casting, rien à dire ! On sent la forte alchimie entre les acteurs, et c'est alors d'autant plus facile de s'attacher aux personnages. Les acteurs sont tous excellents et on se sent qu'ils se sont investis. Mais il faut tout de même noter Andrew Buchan en lobbyiste invertueux qui va tout remettre en question après un funeste évènement ainsi que Raquel Cassidy, sidérante en membre du Parlement qui voit tout s'effondrer autour d'elle. Andrea Riseborough quant à elle confirme tout le bien que je pense d'elle - elle était déjà remarquable dans The Devil's Whore, elle l'est tout autant ici en petite peste carriériste et manipulatrice qui va vite apprendre à ses dépends que dans la vie on a pas toujours tout ce qu'on veut. Sans oublier bien évidemment celui pour qui j'ai regardé la sérié, Matt Smith, parfaitement crédible dans la peau de ce jeune assistant, maladroit en amour mais extrêmement compétent dans son travail et optimiste sans failles.

party_animals4_r_1.jpg 300buchan_conn.jpg

Si vous avez aimé State of Play et que vous chercher une série dans la même veine mais avec un ton plus "frivole" alors Party Animals est pour vous ! 8 épisodes remplis de "power & glamour" (pour citer la jaquette), où coeur et politique se mêlent pour nous offrir une série des plus atypiques, mais surtout des plus sympathiques et divertissantes !

Lien permanent Catégories : Séries 20 commentaires Pin it!

Commentaires

  • Ahlala encore un truc qui me tente bien et pas que! pour mon époux xD
    en tout cas tu en parle tres bien, je met une option sur les épisodes !!!! enfin de toute facon tu doit deja t'en douter ca finit presque toujours chez moi ^^

    Bisous Bisous

  • Oui oui je m'en doute ! Tu avais mis une option dessus avant même que le DVD arrive chez moi xD Au prochain meeting il part chez toi ^^

  • Dis donc quand tu aimes quelque chose tu sais en parler et donner envie!! bravo!!

  • *rougis* Merciii ^^ Et encore, je me suis restreinte sur plein de choses de peur de trop en dire xD

  • Je vais peut-être essayer!

  • Oh non pas "peut-être", essaye vraiment ! Et j'espère que l'essai sera concluant ^^

  • Ho Ca a l'air pas mal, je testerais, dès que j'en aurais fini avec Merlin. Ca en fait des choses à voir. Et puis 8 épisodes ca devrait aller vite :)

  • Je confirme, c'est même plus que "pas mal" ! Et oui, 8 épisodes ça va vite, surtout qu'on s'attache tellement vite aux personnages que dès la fin d'un épisode on veut voir le suivant ^^

  • c'est où qu'on inscrit pour la liste de pret ? XD

  • C'est ici ^^ Matt.. euh non "Party Animals" ira donc faire un tour à Lyon bientôt =D

  • Tu sais donner envie toi! (bon Matt m'avait déjà convaincu, mais sinon t'aurais réussi xD ) Par contre, va peut-être falloir que je révise ma politique anglaise =D

    Je suis bien inscrite sur ta liste de prêts? :p

    Bisous!

    PS: J'adoooooooore ton nouvel avatar! ♥♥♥

  • C'est signe que j'ai vraiment aimé ^^
    Bah tout dépend, si tu connais les principaux partis, et que tu comprends les histoires de "by-election", "lobbyists" et "constituencies" alors tu seras pas trop perdue ;o)

    Et oui tu es inscrite sur la liste ^^
    Et merci, ze l'aime bien moi aussi *_*

  • Faudrait peut être que tu me trouves des sous-titres en français, histoire que je jette un coup d'oeil? Ou alors tu te transformes en interprète?
    (Désolée les filles faudra peut être attendre un peu avant qu'il quitte la maison et commence sa petite tournée ;)

  • Sous-titres français introuvables ! Je peux me transformer en interprète oui, mais je suis sûre que tu arriveras à comprendre toute seule ;o)

  • Hihi moi j'ai pas besoin d'attendre pour une fois, je l'ai piqué chez Mimidd xD mais toujours pas regardé et dans les semaines à venir ça va être chaud, donc je pense que je vais vraiment finir par me faire un emploi du temps de visionnage, sinon je vais arriver à rien :P j'avais déjà très envie de m'y mettre, mais tu sais trouver les mots et les arguments pour donner encore plus envie ! ^^

  • Quelle chance alors qu'il n'y ait que 8 épisodes, en 1 semaine c'est fait =D
    C'est parce que je vous connais bien, je sais donc quoi dire pour vous faire succomber ^^

  • Tu sais employer les arguments qu'il faut : State of play, Matt Smith, Andrea Riseborugh... Je me mets sur la liste d'attente des prêts ! En dernière position car j'ai encore des milliards de trucs à regarder mais sur la liste quand même.

  • Hiiii, ça fait plaisir de te revoir ^^
    Ah oui, ces 3 arguments là sont vendeurs c'est certain ! Tu es ajoutée à la liste ^^

  • En plein visionage de state of play... et comme il faut quand même que je fasse la connaissance de Matt Smith et comme tu en parles trèèèèèèès bien, ma PAV vient d'augmenter encore ^^

  • Ooooh tu dois en passer une bonne soirée alors avec ce casting de rêve *_*
    "Party Animals" est vraiment ZE série à voir pour découvrir Matt Smith !
    Je suis gentille, je vous fais augmenter vos PAV de séries courtes ^^

Les commentaires sont fermés.