Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Vampires de Manhattan

J'ai commencé le livre hier soir et je l'ai terminé cet après-midi. Finalement, c'est chouette les grèves de professeurs ! Ca m'a permit de retirer un livre de ma PAL... et demain, il y en aura surement un second ! 51aY%2BleavdL__SS500_.jpg

Résumé : Il n'y a pas plus glamour que Mimi et son frère Jack au lycée ultra chic Duchesne, à New York. Snobs et branchés, ils forment avec leurs amis un club très sélect. Theodora, qui est plus vintage que Prada, n'est pourtant pas insensible au charme du très sexy Jack. Pourquoi un garçon si populaire s'intéresse-t-il soudain à elle ? Quel rapport avec Aggie, une élève retrouvée morte, vidée de son sang ? Theodora est déterminée à le découvrir quand apparaît sur sa peau un entrelacs de veines bleutées qui lui glace le sang. Elle non plus n'est pas une fille tout à fait comme les autres...

J'ai toujours aimé les livres sur les vampires, les sorcières, les machins, les bidules, les chouettes... Je voulais lire un truc pas très sérieux avant de me (re)plonger corps et âme dans Robinson Crusoe.

"Les Vampires de Manhattan" était le livre idéal pour ça. Mais je ne pensais pas quand je l'ai commencé que je n'arriverais pas à m'arrêter avant la fin.
Je vais être franche : dans le genre, ce n'est pas le meilleur livre qui soit c'est certain et la 4ème de couverture n'arrange pas les choses. Mais dès les premières pages j'ai été littéralement attirée dans l'histoire. Melissa de la Cruz attise notre curiosité dès le début, et par la suite ne lâche les informations et explications qu'au compte-goutte.
Ce qui fait que qu'on le veuille ou non, il faut aller jusqu'au bout pour comprendre !

Les histoires de vampires sont monnaie courante ces temps-ci (à la télé comme en littérature) mais le principal atout de celui-ci c'est qu'il n'est pas centré sur une histoire d'amour entre un vampire et une humaine... Ca doit bien être la seule raison - plus le fait que ce soit sur des vampires des temps modernes - qui m'a poussé à le lire. J'ai trouvé certains passages très (trop) clichés et des personnages stéréotypés, et parfois j'avais même l'impression de lire un magazine de mode O_o (Manhattan et VIP obligent, la mode est omni-présente !). Mais j'aime bien l'originalité de l'histoire : les sang-bleu, les sang-d'argent, les Archanges... Melissa de la Cruz s'est amusée à mêler religion et vampirisme et nous donne sa version de l'histoire des vampires.
De plus, elle s'est inspirée de faits réels (les colons arrivant aux USA à bord du Mayflower) pour le contexte de son histoire fictive, ce qui un point important dans mon appréciation du livre.
L'auteur a un style d'écriture qui donne vraiment envie de lire la suite : les chapitres courts et le fait de donner les explications au compte-goutte.

En parlant de suite, j'espère que le tome 2 ne tardera pas à arriver à la Médiathèque !

 

Lien permanent Catégories : Livres 1 commentaire Pin it!

Commentaires

  • J'ai lu les 3 premiers et je lirais pas la suite !!! C'est bof bof je trouve !!!

Les commentaires sont fermés.